La lampe battue Chapitre vingt-neuf : Le harem du guerrier

1KReport
La lampe battue Chapitre vingt-neuf : Le harem du guerrier

Lampe battue
par mypenname3000
Chapitre vingt-neuf : Le harem du guerrier
Droit d'auteur 2014

Remarque : Merci à b0b pour la lecture bêta de ceci.

Distribution de personnages

Personnages principaux

Kyle Unmei Jr . : Propriétaire mi-japonais / mi-kurde d'Aaliyah et porteur d'Earthbones. Empoisonné par Burke alors qu'ils se battaient.

Aaliyah Unmei : Un Jann envoyé pour épouser le sauveur prophétisé du Djinn. La première femme de Kyle. Retrouvailles avec Kyle.

Fatima Unmei : la jeune sœur et épouse de Kyle, porteuse de Fireheart.

Christy Unmei née Leonardson : la petite amie de longue date de Kyle est devenue la troisième épouse.

Fumi Unmei née Nakamura : quatrième épouse de Kyle. Yuki-onna ressemblant à une succube et porteuse de Windfeather. Elle est aveugle.

Britney Kingston : la meilleure amie de Kyle depuis l'école primaire. Elle est une Rakshasa et a juré de défendre Kyle. Elle est hermaphrodite et a revendiqué Phillipa comme sa compagne. Porteur de Griffe d'Eau.

Ennemis

Sultan Rashid ibn al-Marid : Le dirigeant despotique du Djinn et chef du clan Marid. Veut la mort d'Aaliyah pour contrecarrer la prophétie.

Hécate : La déesse noire que Mme Franklin et Burke ont servie. Envoyé un familier pour saisir l'âme de Faiza à sa mort. Hécate a possédé Faiza.

Faiza Unmei : la mère veuve de Kyle et Fatima. Tué par Burke. Son âme a été volée par un familier d'Hécate. Ressuscité par Hécate en tant qu'instrument de la vengeance de la déesse noire contre Kyle. Hécate a possédé Faiza.

Makerah : Un Marid délié, un Djinn qui a violé les lois de son peuple et échappé à la punition grâce à un sombre rituel. Un serviteur du sultan Rashid et de son fils. Ordonné de traquer Aaliyah et Zaritha et de les tuer.

Aljihm : Un Ifrit non lié et serviteur du sultan Rashid. Ordonné de traquer Aaliyah et Zaritha et de les tuer.

Aalizunah : Un Si'lat non lié et serviteur du sultan Rashid. Ordonné de traquer Aaliyah et Zaritha et de les tuer. Tué par Britney.

Jowdah : Un Ghul délié et serviteur du sultan Rashid. Tué par Zaritha.

Khiana : Un Jann délié. Une fois un rival acharné du sultan Rashid mais maintenant un serviteur du sultan. Ordonné de traquer Aaliyah et Zaritha et de les tuer.

Mme Franklin : La servante décédée de Burke et chef du clan. Aussi connu sous le nom de Célestite.

Principal Burke : L'identité assumée par Alphonse de Toulouse, un chevalier de neuf cents ans. Un sorcier au service d'Hécate. Tué par Kyle.

Concubines

Chyna Unmei née Coel : première concubine de Kyle. Mme Franklin a jeté un sort sur Kyle et Chyna, les forçant à une relation esclave/maître.

Shannon Unmei née Coel : la maman sexy de Chyna et la deuxième concubine de Kyle.

Alexina Unmei née Kendrick : Concubine blonde.

Carla Unmei née Tyler : Concubine rousse.

Antoinette "Toni" Unmei née Buckley : concubine pom-pom girl.

Daniella "Mme. Capello” Unmei nee Capello : professeur d'anglais et concubine de Kyle.

Lois Unmei née Smilingfox : Une lesbienne Domme qui sert Kyle de concubine.

Ann Unmei née Weaver : l'amie de Fatima et les cheveux blond fraise.

Kayleah Unmei née Peterson : la concubine blonde blanchie de Fatima et ancienne rivale.

Teleisia Unmei née Otis : la concubine afro-américaine d'Aaliyah.

Phillipa Kingston née Stoddard : ancienne membre du clan de Mme Franklin où elle était connue sous le nom de Jade. Capturée par Britney, Phillipa s'est soumise à Britney et est devenue sa compagne, découvrant qu'elle est masochiste.

Mindy Unmei née Stoneking : Une infirmière à l'hôpital où Fatima est malade et la nouvelle concubine de Kyle.

Sable Unmei née Purcell : Aussi connue sous le nom de Tourmaline, elle était membre du clan des sorcières de Mme Franklin. Alors qu'elle se battait avec Christy, elle a été touchée par l'attaque d'un Love Elemental et aime maintenant complètement Christy.

Zaritha Unmei : Un Ifrit servant le dirigeant despotique du Djinn et envoyé pour tuer Aaliyah. Après avoir sauvé Aaliyah, elle sert maintenant Kyle en tant que concubine fidèle.

Autres personnages

Shiekh Umar ibn al-Jann : le père d'Aaliyah. Gouverne le Jann de Khoshilat Maqandeli

Ishtar : La déesse de la magie Christy, Sable et Phillipa servent maintenant.

Sarai : La fille de Rashid. Elle est en colère contre son père et aide Kyle, promettant le soutien du Marid à son règne s'il renverse Rashid.

Jeudi 28 janvier – Le désert de Jann, le royaume caché

La tête de Britney palpitait.

La fumée lui chatouillait le nez tandis que les palmiers crépitaient tandis que le feu de Fatima se propageait. Phillipa, sa compagne, s'est agenouillée à côté d'elle, tendant la main pour lui toucher la tête. Britney grimaça et la main de Phillipa ressortit rouge.

"Je vais bien," grogna la Rakshasa, son sang continuant à pomper d'adrénaline après le combat.

"Laisse-moi te guérir", sourit Phillipa, ses yeux en amande pleins d'inquiétude. "Kyle t'a frappé assez fort à la tête."

"Je ne suis pas la seule blessée", a déclaré Britney. "Il y en a d'autres qui sont plus blessés."

"Et Christy et Sable s'occupent d'eux." Les mains douces de Phillipa touchèrent son visage. "Ishtar, partage ton amour avec cette Rakshasa et rétablis sa santé." L'amulette de Phillipa brillait d'une lumière de jade et Britney frissonna alors que son cuir chevelu fendu se renouait et que son mal de tête s'estompait. « Là, mieux ? »

"Ça l'est," sourit Britney.

Phillipa se pencha et lui donna un baiser sur les lèvres. Puis un deuxième baiser.

"Nous n'avons pas le temps pour ça," dit Britney, prenant le visage de sa compagne en coupe.

"Vraiment?" Un sourire apparut sur le visage parfait de Phillipa. « Kyle vient de retrouver Aaliyah. Regarde-les. Nous ne partons pas avant un petit moment.

Britney jeta un coup d'œil à la foule grandissante des concubines de Kyle qui se pressaient autour de lui et de ses femmes. Elle prit une profonde inspiration, l'air chargé de désir féminin. Une orgie était sur le point d'éclater.

"Raison de plus pour moi d'être sur mes gardes", a déclaré Britney. "Ils sont tous esclaves de leur désir en ce moment."

" Kyle !" cria Philippe. "Tu dois faire un vœu."

"Quoi?" demanda Kyle, se détachant des lèvres affamées d'Aaliyah.

"Demandez à Aaliyah de nous protéger."

Kyle hocha la tête. "Oui en effet. Bonne idée, Philippe.

"Voilà, problème résolu", rayonna Phillipa. « Mon cœur bat avec une telle excitation. J'ai besoin de saigner de l'énergie.

La bite de Britney a gonflé dans son pantalon de survêtement. "D'accord," soupira-t-elle lorsque les lèvres de son compagnon trouvèrent sa bouche, sa langue s'enfonçant.

Les incendies qui brûlaient s'éteignirent soudainement. Au moins Fatima a eu le bon sens de les éteindre avant de se laisser emporter.

Phillipa les a poussés dans le sol mou, son corps chaud et souple au-dessus de celui de Britney. Sa bite gonfla davantage lorsque les mains de Phillipa glissèrent sous son sweat-shirt, saisissant sa poitrine ronde et pinçant ses mamelons durs. Britney gémit contre ses lèvres, enroulant ses bras autour de son compagnon.

Elle les fit rouler, les cheveux noirs de Phillipa s'étalant sur le sol. Britney rompit le baiser, regardant son compagnon et son beau sourire. Britney écarta une mèche de ses cheveux de sa joue, puis se pencha, frottant son nez contre le cou de Phillipa, mordillant sa chair.

Phillipa hoqueta de douleur. "Britney," gémit-elle, la douleur ajoutant à son plaisir. Britney enfonça ses dents plus fort, aimant la sensation de la chair de son amant dans sa bouche. Phillipa se tordait sous elle, haletant joyeusement, ses mains glissant le long du dos de Britney, poussant dans son pantalon de survêtement et pelotant les fesses de Britney, ses ongles s'enfonçant dans sa chair.

Britney a bossé ses hanches, frottant sa bite dans l'entrejambe de Phillipa, le plaisir la traversant. Ses mains ont remonté la chemise de Phillipa, exposant ses seins ronds et olive et ses mamelons durs et noirs. Britney les embrassa, mordillant durement le nœud dur.

"Tu sais à quel point j'aime ça", roucoula Phillipa alors que Britney mordait à nouveau son mamelon.

Britney aimait la façon dont son compagnon haletait quand elle blessait Phillipa. Sa bite battait fort alors qu'elle agrippait le mamelon de Phillipa, tirant avec ses dents et étirant son sein. Phillipa haleta et gémit, ses mains poussant le pantalon de Britney pour trouver sa bite dure.

"J'en ai tellement besoin", gémit Phillipa. "Baise-moi."

Britney leva les yeux vers le visage rouge de son compagnon. Elle inspira son nez, se remplissant du jus acidulé de Phillipa. "Je pense que tu as besoin de ressentir un peu plus de douleur."

Le visage de Philippa s'éclaira. "Peut-être."

Britney a glissé le long du corps de son compagnon, relevant sa jupe. Sa culotte était trempée de son excitation. Britney les arracha, adorant les marques rouges laissées par le tissu sur la chair de Phillipa. Puis son visage enfoui dans la chatte de Phillipa, léchant et frottant son nez, buvant la saveur de son compagnon. Les lèvres de Phillipa étaient grosses et Britney n'hésita pas à les mordre, tirant dessus avec ses dents, aimant la façon dont cela faisait haleter et gémir Phillipa.

"C'est ça! Blesse moi! Hum, j'adore !"

Britney a mordu plus fort, adorant les tortillements que faisait son compagnon alors qu'elle infligeait plus de douleur. Les hanches de Phillipa sursautèrent, enfonçant sa chatte dans la bouche affamée de Britney. Britney a ouvert la chatte de Phillipa, travaillant sa langue profondément pendant qu'elle pinçait fort le clitoris de Phillipa, abusant du pauvre nœud.

Philippe était au paradis.

Ses cris devinrent plus forts, incitant Britney à pincer plus fort pendant que sa langue travaillait dans les profondeurs de la chatte de Phillipa, buvant le flot de jus acidulés. Les cheveux noirs de Phillipa s'agitaient autour de sa tête alors qu'elle se débattait et gémissait, savourant la douleur et le plaisir merveilleux que Britney lui procurait.

« Britney ! » cria-t-elle en jouissant. Du jus gicla dans la bouche affamée de Britney, coulant sur son menton. Britney les a tous bu, se délectant de la passion de l'apogée de son compagnon. "Ah, oui, oui, oui !"

Britney se lécha les babines, regardant la forme haletante de son compagnon, un grand sourire collé sur son visage. Elle aimait faire jouir Phillipa presque autant qu'elle aimait la blesser. La bite de Britney palpitait dans son pantalon de survêtement, impatiente d'être enterrée dans la douce chair de Phillipa.

"Retournez-vous," siffla Britney.

Phillipa a souri, roulant sur son ventre, son cul pétillant aux tons olive se serrant d'anticipation. "Est-ce que tu me baises le cul?"

"Oui."

« Sans lubrifiant ? »

Britney tremblait. "Oui."

"Ça va faire tellement mal", haleta Phillipa, ses mains se tendant derrière elle pour écarter ses fesses et exposer son sphincter noir. "Fais le! Blesse moi! Fais-moi crier.

Britney a baissé son pantalon de survêtement, sa bite dure sortant, dégoulinant un peu de liquide pré-éjaculatoire - ce n'était pas suffisant pour lubrifier le chemin. Elle rampa sur son compagnon, léchant la joue de Phillipa jusqu'à son oreille. « Es-tu lu, mon amour ?

"Je le suis", ronronna-t-elle. "Fais le. Fais-moi brûler d'une douce agonie.

Phillipa était une vraie salope. Elle était parfaite.

Britney a enfoncé sa bite dans le cul chaud et velouté de Phillipa. Il était si difficile de pénétrer dans son trou non lubrifié, la chair de Phillipa résistant à son entrée. Elle devait baiser son compagnon plus fort. Phillipa hurla de douleur, son corps tremblant sous les poussées de Britney.

"Baise mon cul !" haleta Philippe. « Déchire-moi ! Fais le! Ne sois pas gentil !

Britney posa ses mains sur le sol à côté des épaules de Phillipa, tirant ses hanches vers l'arrière - le plaisir était intense, frissonnant à travers son corps - et enfonça sa bite profondément dans les entrailles de Phillipa. Encore et encore, la friction brûlait leurs deux corps. Delight remplit le Rakshasa alors qu'elle violait le cul de son compagnon encore et encore.

"C'est ça! Prends ma bite! Ressentez chaque centimètre douloureux de moi !

"Je suis!" Phillipa sanglota, des larmes coulant de ses yeux. "Tellement de douleur! Tu es en train de me déchirer !"

Britney lécha le sel des larmes de son compagnon sur sa joue, ses hanches la martelant de plus en plus fort. Phillipa se tortilla et gémit sous elle. Des gémissements et des pantalons rejoignirent ses sanglots, ses hanches se soulevant pour rencontrer les poussées de Britney.

Le plaisir construit à l'intérieur de Britney, sa chatte laissant échapper un flot de jus, se serrant en prévision de son orgasme. Le plaisir coulait jusqu'au bout de sa bite enfouie dans le cul serré de Phillipa, impatient d'exploser dans les entrailles de son compagnon.

« Britney ! Oui! Très difficile! Oh, putain ! Aime-moi plus fort ! Fais moi jouir ! Merveilleux compagnon ! »

Le cul de Phillipa se serra autour de la bite de Britney, la massant. Phillipa hurla son orgasme, rejoignant les autres cris féminins résonnant dans l'oasis. Le plaisir a gonflé au bout de la bite de Britney. Elle a poignardé profondément dans les entrailles de Phillipa, ses dents mordillant le cou de Phillipa.

Le sperme a explosé hors d'elle.

Le plaisir était intense, pulsant au rythme de ses éruptions de sperme. Britney hurla et siffla alors que le bonheur l'envahit.

Puis elle s'effondra sur le dos de sa compagne, miaulant dans son oreille.

"Je t'aime," murmura Phillipa, les yeux fermés.

L'obscurité tombait sur l'oasis, le soleil couchant. Britney prit une profonde inspiration de l'odeur de son compagnon, aimant la sensation de son corps chaud sous elle et ferma les yeux. Après la bagarre et le sexe merveilleux, elle aurait bien besoin d'une sieste de chat.

<p style="text-align : center ;">~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aaliyah a été envahie par ses femmes et son mari. Autour de l'oasis, d'imposants homoncules, sortis des sables du désert, les gardaient. Le souhait de Kyle était intelligent, les libérant pour qu'ils s'aiment sans s'inquiéter. Son cœur battait de joie alors que les bras puissants de Kyle s'enroulaient autour d'elle.

"Tu m'as tellement manqué," lui murmura-t-il à l'oreille alors que les lèvres de Fatima suçaient avec enthousiasme son sein droit. "Je ne peux plus perdre les gens que j'aime."

Le chagrin bat dans le cœur d'Aaliyah. Elle venait d'apprendre la mort de sa belle-mère aux mains de Burke. Et puis la merveilleuse langue de Fumi travailla entre ses cuisses, frottant son nez contre sa chatte, remplaçant le chagrin par la joie. La succube japonaise était enthousiaste, sa langue trouvant tous les endroits délicieux de sa chatte qui apportaient tant de joie à Aaliyah.

"Je suis contente que tu sois de retour," dit Christy, semblant presque surprise d'elle-même.

Aaliyah sourit à la femme, la rapprochant. Les lèvres de Christy trouvèrent l'autre mamelon d'Aaliyah, suçant et mordillant, ajoutant du plaisir au bonheur que Fatima et Fumi lui donnaient. Elle s'étendit sur le sol, les lèvres fortes de Kyle trouvant les siennes alors qu'elle laissait ses amants lécher et sucer sa chair.

C'était tellement merveilleux. Elle était de retour à sa place. Les mains fortes de Kyle parcoururent sa chair, rejoignant les douces caresses de ses épouses. Aaliyah gémit dans ses lèvres alors que le plaisir gonflait en elle. Les doigts de Fumi se glissèrent délicatement dans sa chatte, pompant dedans et dehors, tandis que la langue de la succube tourbillonnait autour de son clitoris.

Je vous aime tous tellement, a-t-elle envoyé à ses conjoints. Merci d'être venu pour moi !

*Rien n'aurait pu nous éloigner,* répondit Kyle. *Même les concubines ont risqué la mort pour te retrouver !*

*Nous t'aimons tellement !* cria Fatima dans sa tête. *J'irais en enfer pour te sauver.*

Des larmes se sont formées dans ses yeux alors qu'elle ressentait leur amour. Ses mains se sont tendues, les touchant tous, aimant la sensation des seins bourgeonnants de Fatima, le visage de porcelaine de Fumi, la chatte humide de Christy et la bite dure de Kyle. Sa main s'attarda sur sa hampe, le caressant.

Elle voulait sentir son mari en elle.

Fais-moi jouir, Fumi ! Préparez-moi pour l'amour de notre mari !

*Volontier! répondit la succube, sa langue suçant plus fort le bourgeon d'Aaliyah.

Le plaisir construit, frissonnant à travers elle. Elle enfonça sa langue dans la bouche de Kyle, tourbillonnant autour de sa langue alors que son corps se tendait. Et puis elle a explosé. Son corps se débattait sous les bouches affamées de sa femme. Son jus épicé jaillit sur les lèvres de Fumi alors que le bonheur la traversait. Fatima et Christy ont sucé plus fort ses seins, prolongeant les vagues de sa passion.

Et puis le bonheur est mort.

"Elle est toute prête pour toi, Kyle," ronronna Fumi.

Fatima a attaqué Fumi, conduisant la succube au sol pour lécher le jus d'Aaliyah sur le visage de Fumi. Leurs corps serrés l'un contre l'autre, tous deux petits, même si celui de Fatima était plus sombre. Leurs hanches se tordaient ensemble, frottant leurs chattes alors qu'elles appréciaient la chair de l'autre.

"Elle a hâte de ta bite, Kyle", a déclaré Christy, saisissant la bite de Kyle alors qu'il montait Aaliyah.

Le Jann leva les yeux vers son mari qui se penchait sur elle, son corps couvert de muscles durs comme la pierre qui la faisaient frissonner de désir. Ses jambes écartées pour lui, se soumettant aux désirs et aux besoins de son mari. Christy a guidé sa bite, prouvant qu'elle n'avait plus de jalousie envers le Jann.

"Je t'aime, Christy," dit Aaliyah, pardonnant finalement complètement à la sorcière.

La bite de Kyle toucha ses lèvres alors que des larmes coulaient dans les yeux noisette de Christy. "Merci," murmura-t-elle, frottant la bite de Kyle de haut en bas sur la chatte d'Aaliyah.

"Est-ce que tu m'aimes?" Kyle a demandé.

"Absolument", ont dit Aaliyah et Christy ensemble, puis ont rigolé.

Kyle s'enfonça en elle.

Le corps d'Aaliyah bondit de plaisir. Elle arqua le dos, enfonçant sa chatte dans ses poussées. Elle aimait le sentir dans sa chair, se serrant contre lui. Elle adorait s'amuser avec ses femmes et ses concubines, mais c'est ce dont son corps avait vraiment envie : ne faire qu'un avec son mari et seigneur.

" Kyle !" gémit-elle, ses bras s'enroulant autour de lui, le serrant contre elle. Ses mamelons se frottaient contre ses muscles lourds, picotant de plaisir alors que ses hanches se débattaient pour le rencontrer. "Aime-moi!"

"Toujours", gémit-il. "Tu es mon Génie et ma femme pour toujours."

Leurs hanches bougeaient ensemble, le plaisir tourbillonnant en elle. Elle embrassa et mordilla sa forte mâchoire, sa barbe de 3 jours râpait ses lèvres. Ses jambes s'enroulèrent autour de ses hanches, le serrant fort, ne voulant pas le laisser partir.

L'obscurité tomba alors qu'ils faisaient l'amour, les étoiles apparaissant au-dessus d'elle. Elle haleta et gémit, chaque coup de la bite de son mari construisant le plaisir dans son cœur. Il gémit dans son oreille, gémissant son nom alors que sa chatte lui faisait plaisir.

Sa poussée devint plus dure, son os pubien s'écrasant contre son clitoris. Des étincelles ont volé et elle a travaillé ses hanches plus fort, aimant le plaisir. Ses ongles mordaient dans son dos alors que la passion gonflait en elle, remplissant son corps.

" Kyle !" cria-t-elle alors que son orgasme explosait en elle.

Si merveilleux. Les étoiles au-dessus de nos têtes nageaient et dansaient.

Bliss l'a consumée.

La bite dure de Kyle l'a martelée, prolongeant son ravissement.

« Kyle, Kyle, Kyle ! gémit-elle. "Donne moi ton amour! Versez-le en moi !

"Oui!" gémit-il. "Ma douce Aaliyah!"

Les mots de Kyle envoyèrent un autre frisson en elle. Ses poussées étaient dures et frénétiques, le besoin d'éclater se construisant dans ses testicules. Elle ne pouvait pas attendre, sa chatte se serrant et spasmant autour de sa bite, le traire, désireuse de remplir son sperme.

"Aliyah !"

Son sperme a éclaté en elle, un flot de passion en fusion. Elle eut des spasmes sous lui, plus de ravissement explosant en elle. Elle aimait ce moment, son corps s'abreuvant de la graine, peut-être allumer une nouvelle vie en elle.

« Je t'aime », murmura-t-il.

Aaliyah a souri et l'a embrassé et a voulu le tenir pour toujours.

Mais les concubines attendaient également de partager leur amour et elle laissa Kyle s'éloigner et accueillit leur étreinte exubérante. Teleisia, la concubine ébène d'Aaliyah, se blottit entre ses cuisses, léchant le sperme de Kyle au fur et à mesure qu'il coulait.

"Tu m'as manqué, ma reine", cria-t-elle, montrant son amour.

Aaliyah sourit à la beauté ébène. "Tu m'as manqué aussi. Retournez-vous et nous aurons soixante-neuf.

Teleisia couina, ses cuisses sombres chevauchant la tête d'Aaliyah et le Génie lécha avec impatience la chatte de sa concubine.

<p style="text-align : center ;">~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Kyle a été tiré par Mme Capello et Shannon, leurs seins lourds se balançant. "Christy nous a donné quelques améliorations que les autres filles n'ont pas eues," ronronna Shannon alors que les deux femmes s'étiraient côte à côte, tirant Kyle sur lui.

"Oh ouais?" Kyle a demandé à sa concubine MILF, ses yeux allant de ses gros seins au magnifique rack de Mme Capello.

"Oui," ronronna Mme Capello, pinçant son mamelon noir et gras. Le lait coulait, blanc à la lumière des étoiles, coulant sur sa poitrine bronzée.

Le sexe de Kyle durcit à la vue. "Merde," marmonna-t-il en se penchant et en suçant son mamelon. Un lait merveilleux, chaud et crémeux inonda sa bouche. Il suça fort, laissant le liquide sucré se déverser en lui, le faisant tourbillonner, puis l'avalant. Il y avait une délicieuse saveur de melon dans le lait, bien plus sucré que celui d'une vache et bien plus délicieux.

"Je pense qu'il aime ça", ronronna Shannon, offrant son gros sein.

Kyle lécha ses lèvres tachées de lait et se dirigea vers le gros sein de Shannon, suçant le lait dans ses lèvres, l'aimant autant que celles de Mme Capello. Sa bite a été saisie par la main souple de Mme Capello, le caressant alors qu'il se régalait des délices de Shannon.

Et puis une pensée tabou brûla en lui. « Chyna ! » cria-t-il.

"Oui Maître!" cria sa voix, pleine de passion.

"Viens ici!"

Chyna s'est retirée d'un tas de chair de concubine, laissant derrière elle Toni, Alexina et Mindy alors qu'elles se suçaient et se mordillaient. Elle s'approcha, ses gros seins se balançant. Elle était une version plus jeune de Shannon, tout aussi belle, une fleur naissante comparée à la pleine floraison de sa mère.

"Allaitez votre fille, Shannon," grogna Kyle, se déplaçant vers le sein de Mme Capello.

Shannon frissonna et Chyna laissa échapper un cri en tombant sur sa mère.

« Tu allaites ! » haleta-t-elle avant que ses lèvres n'envahissent le gros mamelon de Shannon, le suçant de toutes ses forces. Ses joues se sanctifiaient, laissant le lait de Shannon inonder sa bouche affamée.

"C'est ça, petite fille," gémit Shannon. "Oh, j'adorais t'allaiter quand tu étais enfant. C'est ça. Suce le lait de maman. Buvez tout pour devenir une grande fille.

« Je veux, maman ! » gémit-elle. "Je veux devenir grand et fort !"

La bite de Kyle palpitait de besoin. Il s'enfonça dans la chatte trempée de Mme Capello, se penchant pour lui sucer le sein tout en regardant l'incestueux allaiter à sa gauche. Mme Capello gémit, ses hanches se soulevant pour répondre à ses poussées alors que son lait riche inondait sa bouche.

Shannon a caressé les cheveux de sa fille, les jambes entrelacées, frottant leurs chattes chaudes sur les cuisses de l'autre. Les joues de Chyna se sont sacrées pendant qu'elle allaitait, ajoutant le son dépravé de sa succion à celui de Kyle. Ses yeux brillaient de joie alors qu'elle tétait la tétine de sa mère, ses hanches faisant glisser sa chatte humide de haut en bas sur les cuisses de Shannon.

"C'est ça! Oh oui! Tu es tellement incroyable. Ma fille belle, charmante et passionnée! Oh oui! Oh, putain de oui !"

"Maman! Je t'aime tellement!"

Les couilles de Kyle ont claqué dans la souillure de Mme Capello, lourdes de son sperme. Son sexe palpitait, sa passion débordait rapidement. Entre le lait chaud inondant sa bouche, la chatte veloutée enroulée autour de sa bite et l'allaitement incestueux à côté de lui, les couilles de Kyle étaient sur le point d'éclater.

"Oui oui! Suce plus fort, petite fille ! cria Shannon, sa main libre pinçant son autre mamelon. Le lait jaillit dans les airs alors que son corps se débattait. « Je jouis ! Ta bouche merveilleuse a fait jouir maman !"

Kyle frissonna alors que Chyna se tordait et avait des spasmes autour de sa mère, sa bouche ne libérant pas son sein pendant qu'elle jouissait. Kyle a enfoui sa bite dans Mme Capello, suçant fort son sein et obtenant une gorgée de son délicieux lait.

Puis il est venu en elle, arrosant sa chatte avec autant de son sperme qu'il le pouvait. Le plaisir éclata de lui, arrosant la chatte de Mme Capello avec son épaisse charge. Il frissonna, avalant son lait sucré alors qu'elle jouissait sous lui.

"Putain, c'était sauvage," gémit Kyle. "Je dois remercier Christy pour cela."

« De rien », ronronna-t-elle en se glissant à côté de lui et en suçant le sein de Mme Capello. Puis elle l'a embrassé et a poussé son sperme rempli de lait dans ses lèvres. "Tu peux me remercier avec cette bite dure."

La main de Christy le saisit et il sourit. "Je vous aime."

<p style="text-align : center ;">~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Zaritha a regardé l'orgie des concubines, assise toute seule.

Elle était vivante. Elle avait pensé qu'elle avait sacrifié sa vie pour Aaliyah, un dernier acte de défi contre Rashid pour l'avoir trahie. Et maintenant, elle avait sa chance de se battre contre lui. Elle lui avait toujours été fidèle. Elle avait obtenu son alliance avec l'Ifrit et s'était arrangée pour que le père d'Aaliyah tombe.

Elle avait un nouveau maître maintenant. Son âme n'était plus liée entre ses deux serments. Rashid avait abandonné son service, et elle n'avait aucun scrupule à servir Kyle maintenant. Son cœur brûlait de rage et de feu.

Il s'est allongé avec sa femme Christy, leurs passions passées, et elle s'est croisée avec lui. Ses yeux tombèrent sur son corps alors qu'elle traversait, la faim brillant dans ses yeux. Il avait de l'appétit pour toutes ces femmes qui se soulevaient dans l'oasis.

Elle s'agenouilla devant lui, pressant son visage contre la terre. "Je m'excuse humblement, mon mari, d'avoir kidnappé votre femme. Je suis pleinement ta concubine maintenant. Mon cœur ne battra que pour ta cause.

Ses mains caressèrent ses joues, soulevant son visage. Il la regarda dans les yeux, ses doigts durs comme de la pierre sur ses joues. « Tu vas tout me dire sur les plans, les sbires et les défenses de Rashid. Vous ne retiendrez rien.

"Rien", sourit-elle. "Tu es mon mari. J'ai juré d'être ta concubine. J'étais désobéissant, mais plus maintenant. Je suis Zaritha de l'Ifrit et je me soumets entièrement à vous.

"Entièrement?" demanda-t-il, sa queue devenant dure, luisante du jus de Christy.

"Vous pouvez prendre votre plaisir dans mon corps," répondit Zaritha, sa chatte devenant humide. "Laissez mes feux vous réchauffer cette nuit."

Elle se retourna, s'agenouillant, se présentant, laissant ses feux brûler les soies rouges drapant son corps, révélant sa beauté sombre aux yeux de son maître. Ses mains la touchèrent, serrant ses fesses, ses joues écartées. Elle frissonna lorsque son pouce effleura son trou du cul.

Voudrait-il m'y emmener ?

Elle haleta lorsque son pouce pressa son sphincter, suscitant un plaisir brûlant en elle. Elle regarda par-dessus son épaule, souriant à son corps musclé. Cela allait être sa vie. Le prix pour détruire Rashid.

Sa bite a poussé les lèvres de sa chatte, glissant de haut en bas sur ses lèvres. Son pouce s'enfonça plus profondément. Son corps frissonna, sa bite la taquinant. Elle se mordit les lèvres, le fixant, voulant qu'il enfonce sa bite dans ses profondeurs trempées.

"Maître," haleta-t-elle, repoussant ses hanches, le bout de sa bite entrant juste dans son trou trempé.

"Quoi?" demanda-t-il, un sourire aux lèvres. "Qu'est-ce que tu veux?"

Elle pouvait le voir dans ses yeux ; il voulait qu'elle se soumette. Pour lui demander sa bite. Il aimait dominer ses femmes. Elle se souvenait de l'après-midi de la semaine dernière où elle avait laissé Kyle la dominer dans le couloir pour se protéger des pouvoirs d'Aaliyah.

"Baise-moi, Maître," gémit-elle. « Prends-moi comme tu l'as fait dans le couloir !

« Parce que t'es ma salope ? grogna-t-il, glissant sa bite dans juste un autre centimètre. "Parce que ta chatte excitée, Ifrit a besoin de ma bite?"

"Cela fait! Baise moi ! je suis ta salope ! Ta sale pute d'Ifrit ! Son corps tremblait pendant qu'elle parlait, trouvant du plaisir à se soumettre à lui. "S'il vous plaît, Maître, prenez votre plaisir en moi."

Il a arraché son pouce de son cul et a retiré sa queue. La panique l'envahit. A-t-elle fait quelque chose de mal ? Elle laissa échapper un gémissement presque plaintif, voulant que son Maître la ravisse, plonge sa bite encore et encore—

Sa queue s'enfonça dans son cul.

Elle laissa échapper un faible gémissement, sa tige lubrifiée plongeant jusque dans ses entrailles. Il la prenait comme il voulait, pas comme elle. Elle frissonna, sa queue allumant un enfer à travers son corps. Il se recula et repoussa, chaque centimètre de sa bite construisant le feu à une chaleur encore plus intense, la faisant fondre.

"Baise-moi, Maître !" Zaritha haleta. "Oh oui! Baise-moi le cul !

Aaliyah apparut devant elle, nue et rouge, les yeux pétillants. « Vous vous soumettez pleinement », ronronna-t-elle en caressant la joue de Zaritha.

« Je le suis », gémit l'Ifrit, la joue brûlante à l'endroit où sa sultane la touchait. "C'est mon sultan."

Aaliyah sourit, puis se pencha et embrassa Zaritha, enfonçant sa langue dans la bouche de l'Ifrit.

La poussée de Kyle devint plus dure, ses couilles claquant dans sa souillure. Zaritha a poussé ses hanches en arrière, haletant dans les lèvres de Jann alors qu'elle aimait la bite de son maître alésant son cul. Le plaisir gonflait en elle, des étincelles volaient en elle.

Puis les incendies se sont déclarés.

Sa chatte se serra et son cul se tordit autour de la bite de Kyle. Elle rompit son baiser avec Aaliyah, rejetant sa tête en arrière, son dos arqué, et cria ses cris dans le ciel nocturne, le feu dansant sur sa peau.

"Putain, elle est canon," grogna Kyle.

Aaliyah rampa devant elle, pressant son corps nu contre le corps de Kyle. "Est-ce que cette salope te plaît, mon amour?"

« Tellement », grogna-t-il. "Elle est en feu. Écoutez la salope jouir !

« Je le suis, Maître ! Tu m'as fait jouir si fort !"

Son orgasme a diminué, mais le plaisir a continué à rugir à travers elle, la bite de Kyle alésant toujours son cul serré. Kyle grogna, ses coups sauvages et frénétiques, plein de sa force. Ses mains saisirent ses hanches, la tirant en arrière, enfonçant sa bite profondément dans ses entrailles.

« Sperme dans la salope ! gémit Aaliyah.

« Salle Ifrit ! » grogna Kyle puis son sperme l'inonda. Zaritha sourit, un autre orgasme plus petit la traversant. Se soumettre à Kyle n'était pas une mauvaise vie. Et c'était bien plus agréable que de se soumettre à Rashid.

<p style="text-align : center ;">~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Kyle se réveilla avec Aaliyah dans ses bras, Fatima pressée contre son dos. Christy était de l'autre côté d'Aaliyah, ses bras enroulés autour du Génie, la tenant presque aussi fort que Kyle. Fumi était blottie contre le dos de Christy, ses cheveux noirs étalés sur les épaules de Christy.

C'était la première fois qu'il dormait avec ses quatre femmes ensemble sur la confortable tonnelle qu'Aaliyah avait conjurée alors que l'orgie se terminait la nuit dernière. Ses concubines étaient blotties par deux ou par trois sur leurs propres tonnelles, si belles dans la lumière grise de l'aube. Autour des bords de l'oasis se trouvaient les homoncules d'Aaliyah, des géants faits du désert.

Sa bite était dure avec le besoin de pisser, alors il se leva, cherchant une concubine. Il se dirigea vers le lit le plus proche, avançant prudemment pour ne pas réveiller ses femmes, et secoua Toni. Sa concubine pom-pom girl se retourna, ses cheveux auburn se répandant sur le matelas.

"Maître," murmura-t-elle, ses yeux tombant sur sa queue. "Tu as besoin de faire pipi ?"

Il lui sourit alors qu'elle s'asseyait et se soumettait à lui. Il détendit sa vessie, inondant sa bouche, gémissant alors qu'il se soulageait. Il y avait quelque chose de si puissant chez une femme si soumise qu'elle le laissait pisser dans sa bouche. Elle déglutit, ses yeux verts brillant vers lui.

« Nous devons parler, Kyle, » dit Britney en s'approchant, sans se soucier qu'il pisse dans la bouche d'une femme.

"À propos de?"

"Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Notre objectif était de sauver Aaliyah et c'est accompli. Allons-nous affronter les Marid et faire de vous le sultan ? »

« Oui », acquiesça Kyle en regardant ses femmes endormies. « Nous allons conquérir les Marids. Ce Rashid n'arrêtera jamais de traquer Aaliyah. Il ne nous laissera jamais retourner dans notre monde sans encombre. Kyle grimaça. "Ce n'est pas qu'il y ait quoi que ce soit pour nous de revenir."

"Ça ira mieux," murmura Toni, soulevant ses lèvres de sa queue. « Lentement, le trou que la mort de ta mère a laissé en toi se comblera. Concentrez-vous sur vos épouses, utilisez leur amour pour combler le vide.

« Et pas le vôtre ? demanda Kyle et son visage couvert de taches de rousseur rougit.

« Et utilisez aussi l'amour de vos concubines, Maître », sourit-elle.

« Alors, quelle sera notre prochaine étape ? » a demandé Britney.

« Nous sommes à une journée de marche de Khoshilat Maqandeli, la cour de mon père. J'ai été envoyé pour faire alliance avec le Mortel qui sauverait mon peuple. Aaliyah se leva, écartant ses cheveux noirs de son joli visage. "Le Jann vous soutiendra, et nous pouvons déterminer notre prochaine étape à partir de là."

Kyle sourit. "Je suppose qu'il est temps de rencontrer ta famille, Aaliyah."

"Mon père, Sheikh Umar ibn al-Jann, sera si heureux de vous voir", sourit Aaliyah, glissant son bras autour de Kyle. Elle enveloppa ses mains dans les cheveux auburn de Toni et guida les lèvres de la concubine vers sa chatte. La bite de Kyle remua alors qu'elle inondait les lèvres de Toni de pisse, la concubine se soumettant à sa femme aussi facilement qu'elle se soumettait à lui.

Aaliyah a évoqué le petit-déjeuner et les vêtements à porter pour le voyage à travers le désert. Tout le monde s'enveloppait de draps noirs, turbans autour de la tête. Aaliyah looked like a Sultana wrapped in her gold-trimmed robes, and she conjured equally fine robes for Fatima, Christy, and Fumi, their robes trimmed in red, brown, and green.

Aaliyah pointed the direction to go, her homunculi tromping along beside them. Britney took point, then the concubines ringed around Kyle, his wives, and the two other witches. The heat grew as they marched across the sands, sweat beading Kyle's forehead. Zaritha flashed ahead, whirling across the sky as a column of fire, scouting for danger.

“It is so wonderful to be home,” Aaliyah purred, her feet stepping light across the sand, somehow not sinking in like Kyle's boots did. She almost seemed to dance as she walked. She took in a deep breath. “That wonderful scent of dry sand. No moisture to clump everything into nasty dirt.”

“You don't like the water, do you?” Kyle grinned.

“Oh, water can have it's moments,” she smiled. “But I am of the Earth, and Earth and Water can be as bitter enemies as Earth and Air.”

“What about Fire?”

“Before the Ifrit betrayed the Hidden People and threw their lot in with the Marid, my people and and Zaritha's were fast friends.”

They had to break every hour. While the concubines had been enhanced by Christy's spell, and Aaliyah and Britney seemed unfazed, the others were not so fortunate. Kyle roasted, even in the cooling robes, and Fumi seemed to wilt like a flower.

“I'm a creature of winter,” she moaned, taking a long drink from a canteen Aaliyah had conjured. “Not of this dry desert.”

“Yeah,” Kyle agreed. “I grew up in rainy Washington. I don't think I've ever felt air this dry before.” His lips seemed to parch the moment he put down the canteen, the air leaching the moisture out of him. “Do you need a longer break?”

She shook her head. “I have enough of your cum in me to last me the day.” Her grin grew sly. “But tonight, I must insist you perform your husbandly duties and fuck me hard.”

He stroked her face. “Gladly.”

The desert had no features. Only endless dunes of sand, mirages dancing at their peaks. And then, past midday, they crested a dune and witnessed a city rising out of the sand. Slender, white minarets seemed to waiver and dance in the heat above rippling, white walls.

“Khoshilat Maqandeli,” Aaliyah smiled. “As beautiful as I remember.”

The sight of the city buoyed everyone spirits. They walked faster, eager to reach shelter. In the skies above, whirling sand flew, Jann flitting about them. Aaliyah nodded up at them, her back straightening, her walk and bearing becoming regal. Kyle emulated her, placing his hand upon Earthbones hanging from a belt at his side. The concubines began to strut and even Fumi marched with a more grace then she had possessed all afternoon, no longer wilted by the pounding sun.

“Make us clean,” Christy whispered. “We need to look impressive.”

“Right,” Aaliyah nodded, and the dust vanished from all their clothing as they neared the edge of the city. It was built right upon the sand, a sharp line delineating the alabaster buildings and paved streets from the desert.

Jann flashed down from the sky, the whirling dust taking on their human forms. They looked like Aaliyah, dusky skin, black hair, their eyes dark brown or yellow. They bowed, calling out in Arabic, their words rolling across Kyle's ears.

“What are they saying?” Kyle whispered.

Aaliyah started, then blinked. “Make a wish to understand them,” she responded. “This is your home, you need to speak to them.”

Kyle did, and suddenly he heard the cries of “Savior,” and “the Sultan.” He smiled, looking out at these people. They had been waiting for him to drive back the Marid's tyranny. From a distance, the Alabaster buildings had looked pristine and majestic, but up close he could see the cracks in the facade, the disrepair slowly consuming the Jann.

They walked down the main road through the city to the palace, the domes covered in shining gold. Standing at the gates were homunculi, like the ones Aaliyah had conjured, but these gripped fearsome spears. They seemed more solid than the ones his wife had created, made of dust compressed so hard it may as well be rock now.

Aaliyah trembled as they swept in, the homunculi pushing open the wooden doors before them. It was cool in the palace, the hallway did not have walls, only columns, and looked out on small gardens of verdant plants and flowers. Beautiful women lounged in these gardens, wearing gauzy, yellow silk. Aaliyah had been dressed similarly when she had appeared out of her lamp weeks ago.

“Those aren't my father's wives and concubines,” she whispered, concern in her voice.

“It's been a thousand years. He's probably found some more,” Kyle shrugged.

“Maybe. But where is Hani'ah, Basinah, and Rahiq? What has happened since I was away?”

“I'm sure we'll find out,” Kyle nodded as another, more ornately carved door, loomed ahead. Another pair of powerful homunculi guarded this door. Their broad hands reached out, pushing it open onto the court of the Jann.

The floor was made of polished stone that reflected the vaulted ceiling above like a mirror. Columns spread out in two rows down the throne, studded with yellow stones. Richly dressed Jann, all male, stood in fine robes of golden silk, their beards white and oiled. A throne of Tourmaline set at the far end upon a dais. A younger Jann sat upon it, his body lean and muscular, his chest bare, and a golden turban wrapped about his head.

“Who comes before the court of Sihab ibn al-Jann?” a muscular, dark-skinned Jann beside the throne bellowed.

“Kyle Unmei,” Kyle announced, projecting his voice with confidence. He could not show any weakness if these Jann were going to follow him He had to be a leader. Like Dad. “And his wives and concubines.”

“Where is our father?” Aaliyah called out. “Why do you sit on his throne, Brother?”

A ripple passed through the room and Aaliyah flushed, looking down. She had grown used to being in America where women spoke their minds.

“Your tongue is as bold as ever, dear sister,” Sihab announced, rising from his throne.

“My apologies, Brother,” Aaliyah muttered. “I forgot my place.”

Sahib's turned to Kyle, eyeing him up, his youthful face growing hard. “You are a thousand years late.”

Kyle shrugged. “I'm here now.”

“He is the one,” an old, wizened Jann woman croaked. “He is the one I saw in the frankincense. And he has his consorts and companion. Six shall be one, the Marid defeated.” She cackled at Sihab. “Just like I told you and your foolish father.”

Aaliyah's face was pale, her body trembling.

“What happened to Umar ibn al-Jann?” Kyle asked.

Sihab swallowed, his eyes hardening as they fell on Aaliyah. “Our father is gone, dear sister. Dead. He sought to contend with Rashid and lost.”

“He never had a chance,” the crone continued.

Kyle frowned, wondering why this woman spoke and was respected when the Jann clearly did not allow women to voice their opinion. Was it hypocrisy? Or did this woman have that strong of a personality? Every Jann nobleman she cast her gaze on flinched and looked away.

“I told him when he set out on his folly that his daughter would one day emerge. But he lost hope as the centuries piled on.”

Aaliyah back went rigid, her eyes watering, but she kept her regal poise. Kyle wanted to hug her and grieve with her. The loss of his mother welled up inside him, but he had to be strong, to become as hard as the mountains if he was going to defeat the Marid.

“Sihab ibn al-Jann, will you swear fealty to the rightful Sultan?” Kyle asked, his voice booming. “I have married your sister and come to fulfill the agreement.”

“Do you think you can really defeat Rashid?” Fear tinged the Sheikh's voice.

“Yes.” Kyle fixed him with a hard stare. “I have the strength of the mountains at my side.” He touched the hilt of Earthbones. “We shall defeat the Marid's with or without your help.”

“Kneel to him,” the crone cackled. “Do not make your father's mistake.”

Sihab slipped from his throne and fell to his knees. “You have my pledge of support. I honor the agreement of my father. The Jann shall be at your back, Sultan.”

<p style="text-align: center;">~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Khiana stroked his white beard stained with rust as he walked through the midnight streets of Khoshilat Maqandeli. The Unbound Jann brimmed with twisted disgust as he walked through the fading glory of the city. He had not stepped foot in its alabaster majesty since his disastrous attempt to defeat Rashid.

He had gambled all and failed.

But being unbound freed him. He was no longer shackled by the chains of custom and duty that had once held him firm and strong. He could do what he wanted, go where whim took him, and indulge whichever vices he pleased.

And with the reward Rashid promised, he could indulge in vices for the next thousand years.

“Do you think your plan will work?” Aljihm asked, fire glowing through the cracks of his blackened body.

Khiana smiled at the Unbound Ifrit. “Aalizunah and Jowdah have all ready been felled by this mortal and his women. He must have seen through Aalizunah's whorish act and Jowdah was always too stupid to try anything subtle.”

“But will the Jann obey you?” Aljihm asked.

“Of course they will,” he grinned. “They are a cowed people. Rashid stamped all the fight out of them. They don't even care for the city anymore.” He spat in disgust. “Only Sihab provides them with any backbone.”

They reached the west wall of the palace and Khiana opened up the hidden door. A narrow tunnel appeared, barely wide for a man to walk down. Khiana strode down it, the Ifrit following. The rough-carved stone led to the far end of the palace, to the quarters of the Sheikh and his harem. It ended at a simple wall that parted when Khiana touched it.

The wall still recognized who Khiana had once been.

Sihab slept with his favorite concubine, Maymunah. She was pretty, her breasts small and naked. Khiana's cock stirred at the sight of her innocence. He crossed the room, climbing onto the Sihab's bed, the mattress shifting beneath his weight. Khiana kicked the sleeping Sihab's foot.

"Quoi?" the young Jann murmured as he came awake. He looked up, horror in his eyes. “You!”

“Hello, my loving son,” Khiana grinned, then his hand shot out, punching through Sihab's chest and squeezing his heart. Sihab gasped and groaned, his body spasming. The concubine awoke, her shriek cut off by Aljihm's black hand. Maymunah's skin crisped as the Ifrit reduced her perfect flesh to ash.

What a waste.

“Please, father,” gasped Sihab. “Aaliyah's...here....with....him...the...Marid...can...be...defeated...”

“I no longer care about that.” Khiana's hand squeezed, crushing his son's heart to dust. It was time to regain his Sheikhdom. It would only cost him the life of one, sniveling, rebellious daughter.

To be continued...

Articles similaires

Le pari de Mac et Lisa

Je m'appelle Steve McKenzie, presque tout le monde m'appelle Mac. Je possède ma propre entreprise de construction qui a très bien fonctionné pour moi. À 45 ans, je peux profiter des fruits de 20 années difficiles de création d’entreprise. Je suis un gars assez grand. Je mesure environ 6'2 260. J'ai fait la moitié de ma taille en travaillant dans la construction la majeure partie de ma vie et l'autre moitié en concourant en tant qu'homme fort amateur. Mais maintenant que je suis le patron et que je suis un peu plus âgé, une bonne partie de ma taille vient des...

156 Des vues

Likes 0

Journaux de travail

***** Premier extrait de journal : « Suite à la menace d'un procès pour harcèlement sexuel, la deuxième menace de ce type portée contre moi par deux assistants personnels distincts, les poursuites en RH, à la lumière de mes compétences et de mes résultats, ont décidé de me donner une dernière chance avant qu'ils ne soient obligés de prendre des mesures supplémentaires. actions disciplinaires. Dans un effort pour réduire la probabilité d'un scénario répété, ils ont décidé de m'attribuer un assistant personnel qui, à leur avis, ne serait pas à mon goût. Cependant, ils n'ont pas pris en compte à quel point je...

2.1K Des vues

Likes 0

Leçons apprises_(2)

J'entre dans la classe et prends place au milieu de la classe. Ma copine, Lacy, prend place à côté de moi. « Quoi de neuf fille ? » Elle demande. Hé! dis-je avec enthousiasme, peut-être trop avec enthousiasme. Ok déversement. « Renverser quoi ? Qui est-il? Qui est qui? dis-je avec un sourire narquois. La cloche sonne et un homme entre en fermant la porte derrière lui. Sauvé par le gong. Je pense à moi. Je regarde l'homme. Il est grand avec des cheveux blonds sales, des yeux bleus et très beau. Sexy je dois dire. Bonjour la classe. Je suis M. Miller. Je remplacerai...

1.8K Des vues

Likes 0

Je suis le maître des marionnettes Chapitre un : Fille à pièces

Je suis le maître des marionnettes Chapitre un : Clock Work Girl Je m'appelle Damien, à ce stade j'avais dix-sept ans pour un grand total de douze heures et jusqu'à présent ça craignait. Peut-être que dix-sept c'est nul en général, peut-être que tous ceux qui y sont allés seront d'accord avec moi. Je veux dire, vous êtes toujours considéré comme trop jeune pour faire quoi que ce soit d'amusant, mais putain, vous êtes assez proche pour que cela n'ait pas vraiment d'importance. On attendait toujours de moi que j'écoute mes parents (pas que je le fasse de toute façon), que je...

1.4K Des vues

Likes 0

Mon rêve de toi

Je me retrouve soudain à nager dans un lac rempli de brume… sans vraiment me souvenir comment j'y suis arrivé, dans ce lieu de magie et de mystère… des banderoles vertes de mousse et de vieilles branches, écrivant les histoires de leurs belles fleurs autrefois épanouies sur le chaud, clair l'eau. Je peux entendre l'écho de douces vagues clapotant sur les rives d'une plage lointaine quelque part au loin. La nuit est lumineuse avec des étoiles radieuses et une pleine lune rougeoyante. Je nage autour du lac, profitant de la chaleur et de la vapeur qui enveloppent mon corps nu. Je...

1.3K Des vues

Likes 0

Utiliser Sara - Partie 2

Utilisation de Sara partie 2. Après avoir dormi le mieux que j'avais dormi depuis des années, je me suis réveillé plus excité que la nuit dernière. Je ne peux pas m'empêcher de penser à hier soir. Je ne peux même pas croire que ma femme a accepté. Non seulement elle l'a accepté, mais elle semble l'apprécier. J'ai regardé et j'ai trouvé ma femme qui dormait encore. Je me suis faufilé dans le sous-sol pour vérifier mon nouveau jouet. Je l'ai trouvée toujours attachée à la table où je l'avais laissée et éveillée. Elle a commencé à plaider pour qu'on la laisse...

1K Des vues

Likes 0

Teeny Popper.

La semaine dernière, la fille de mon voisin est venue chez moi pour me voir à propos de quelque chose et m'a vu coucher avec ma petite amie au bord de la piscine. Je n'étais pas au courant de cela à l'époque, mais elle est revenue pour obtenir ce qu'elle voulait après le départ de ma fille - elle attendait qu'elle parte. Nous étions maigres et nous avons eu des relations sexuelles ensemble la plupart du temps - j'ai 26 ans et ma fille un an environ plus jeune. Holley la fille d'en face a 17 ans. Quand elle est revenue...

739 Des vues

Likes 0

La piscine - partie 1 - Le piège

Par Patryxk B. Je viens d'emménager dans ce grand immeuble. Il y a 6 étages et 20 appartements par étage. Le prix est un peu élevé car il y a une grande piscine intérieure à l'intérieur. Ainsi, tout le monde peut se baigner n’importe quel jour de l’année entre 7h et 22h. Même si j’avais la trentaine, je n’étais pas un très bon nageur et je déteste nager seul. Ce n’était donc pas un facteur important lorsque j’ai emménagé ici. Chaque jour environ, je passais devant et regardais si les gens utilisaient la piscine. Je n'aimais pas qu'il y ait trop...

360 Des vues

Likes 0

DOUBLE EN-TÊTE

Je n'avais pas eu un homme qui me suce depuis des semaines et l'idée de trois autres personnes qui regardent un autre homme me sucer, puis baiser une dame plus âgée pendant qu'elles regardent semble excitante - n'est-ce pas le but du sexe - l'excitation et le plaisir ? Nous nous sommes mis d'accord sur les termes et conditions et j'ai insisté sur l'absence de pénétration masculine de mon corps. J'étais à la fin de mon adolescence lorsque j'ai réalisé pour la première fois que j'avais une bite beaucoup plus grosse que les autres garçons de mon âge. Au moment où...

1.9K Des vues

Likes 0

Ma bête Intro

Beaucoup de gens peuvent trouver cela dérangeant, mais j'ai une question pour eux; L'as tu essayé? Ceci est mon histoire sur la façon dont j'ai été introduite pour la première fois dans le monde de la bestialité. Grandir dans une maison avec un seul parent signifiait que ma mère devait travailler deux emplois pour payer les factures, ce qui signifie que j'étais seul à la maison la plupart du temps. Maintenant, je ne dirais pas que je vivais dans un mauvais quartier, juste que vous ne pourriez jamais être trop prudent. Alors, qu'est-ce que ma mère a eu pour nous protéger...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.