L'Adonis du Tennis

165Report
L'Adonis du Tennis

"Le score est de 40-15 et c'est encore une fois son point de championnat pour l'invincible Andy Cruise !" La foule a rugi d'approbation alors qu'Andy servait pour le championnat. Au service de son as de marque, l'adversaire ne pouvait que regarder le ciel avec un air résigné et accepter gracieusement la défaite. Pour Andy, c'était son 8e Grand Chelem en deux ans. Il était tellement habitué à gagner que c'était devenu une routine monotone. Pourtant, la vie avait été bonne pour lui et il en était toujours reconnaissant. Après la cérémonie de victoire, Andy est retourné au sanctuaire de sa chambre d'hôtel pour prendre une douche apaisante et retrouver un peu de paix et de tranquillité. En sortant de la douche, il inspecta son corps dans le miroir. Il devait admettre que les médias avaient eu raison au moins sur une chose, il était vraiment un peu beau. Bien sûr, étant modeste et tout, c’était un euphémisme ! On l'appelait « l'Adonis du tennis » et il souriait devant l'épithète médiatique. Mesurant 6 pieds, avec des yeux bleus intenses, de longs cheveux bruns, un visage masculin robuste et un corps athlétique sculpté, il a été constamment élu « l'homme le plus sexy du monde ». Il avait eu sa part de badinages très médiatisés qui rendaient les filles agitées et les médias heureux. Andy s'est réveillé le lendemain matin en se sentant rafraîchi et actif. Il décida d'aller nager avant de prendre son petit-déjeuner. Il enfila un t-shirt et un short gris et se dirigea vers la piscine. C'est dans le hall de l'hôtel qu'il l'aperçut pour la première fois. Elle discutait avec animation sur son téléphone portable et n'était pas très consciente de son environnement. Elle portait un short blanc moulant et un chemisier assorti qui mettait en valeur son ventre plat. Essayant de regarder aussi discrètement que possible, Andy passa rapidement en revue la Sainte Trinité de tous les visages, seins et fesses masculins. Elle semblait avoir au milieu de la vingtaine et mesurait environ 5'7". Elle avait de longs cheveux blonds avec des mèches brunes, de beaux yeux gris et des lèvres rouges brillantes. Sa peau était d'un blanc nacré et lisse. Ses seins étaient des orbes parfaits (34 D selon lui), ferme et lisse, comme pour éclairer le chemin vers le ciel si l'on voulait parcourir ce chemin. Ils se tendaient contre le tissu doux. L'image était si séduisante qu'Andy aurait volontiers échangé tous ses tournois du Grand Chelem contre un coup d'oeil. Ils semblaient être faits à la main pour caresser, lécher et sucer. Andy passa devant elle et se retourna pour admirer son cul. Son cul était comme le reste de son corps sexy, parfait ! Il était souple et gracieux, le short serrant ses fesses de manière séduisante, convertissant tout athée en un croyant à vie. Le cerveau d'Andy perdait conscience, le sang coulait vers son organe le plus vital. Sa queue se redressa, s'efforçant de jeter un coup d'œil et maudissant la foutue fermeture éclair pour avoir bloqué sa vue. Andy était tellement absorbé par son corps, il a oublié tout le reste dans un rayon de dix milles. Ayant du mal à revenir à la réalité, il se dirigea rapidement vers la piscine pour se rafraîchir, tout en espérant qu'elle fasse de même. Il a enfilé son maillot de bain élégant qui soulignait clairement sa fierté et sa joie - sa bite de 8" qui semblait prête à percer le maillot. Il a sauté dans la piscine pour nager quelques tours. Du coin de l'œil, il a vu le même magnifique dame plongeant dans la piscine. Elle s'était changée en un bikini noir fragile qui a attiré l'attention de tous les hommes au sang chaud dans l'arène. Ses seins semblaient déborder de son haut, enracinant tous les observateurs masculins sur place. Andy rapidement " Vous êtes Andy Cruise, n'est-ce pas ? "Seulement si l'objet est si tentant", répondit-il avec insolence. Le choc apparut sur son visage pendant un instant avant de se transformer en colère. Elle a commencé à crier des insultes par dizaines. N'ayant plus d'autre choix et aussi parce qu'il ne voulait pas créer de scène, Andy fit la seule chose qu'il pouvait, il la prit dans ses bras et l'embrassa. Elle lutta un instant, mais dès qu'il commença à l'embrasser plus passionnément, sa résistance fondit. Enfonçant sa langue dans sa bouche, il sentit chaque centimètre de son orifice buccal chaud, lui pillant complètement la bouche. Elle gémissait dans sa bouche, complètement perdue dans leur accouplement enflammé. Il déplaça sa langue de manière érotique autour de ses lèvres, les étalant de doux baisers la faisant frissonner dans ses bras. Alors que leur baiser menaçait d'atteindre des dimensions épiques, ils rompirent le baiser, seulement pour découvrir que tout le monde les regardait et les applaudissait. Andy la regarda dans les yeux et vit le même désir brut qu'il ressentait. "Allons dans ta chambre", lui conseilla-t-il et elle hocha simplement la tête. Se séchant au plus vite, ils se précipitèrent vers sa chambre pour poursuivre leur activité interrompue. La tension sexuelle entre eux était si intense que si vous pouviez la mettre en bouteille, vous seriez devenu millionnaire du jour au lendemain. Dès qu'ils eurent franchi la porte, ils se retrouvèrent dans les bras l'un de l'autre. Andy l'a poussée contre un mur et a commencé à l'embrasser comme s'il n'y avait pas de lendemain. Il passa ses mains sur tout son corps, caressant légèrement ses seins et ses cuisses. Elle gémit dans sa bouche et l'embrassa plus passionnément, se battant avec sa langue, essayant de goûter chaque morceau de lui. Il interrompit le baiser et commença à la déshabiller. Le haut de bikini fragile et le bas encore plus fragile sont sortis. Ses mamelons étaient roses et dressés, avec des aréoles roses soulignant leur magnificence. Sa chatte était magnifique, avec des boucles blondes rasées en triangle juste au-dessus de sa fente humide. Il se déshabilla également, s'efforçant de pénétrer en elle et de la baiser jusqu'à l'oubli. Lorsqu'il fut complètement nu, il leva les yeux et la vit fixer sa bite de 8", dressée et prête au combat. Il la prit rapidement dans ses bras et la porta vers le lit. Dès qu'ils furent tous les deux dessus, elle grimpa sur le dessus et a commencé à planter de doux baisers sur tout son corps. Il lui a pris le cul en coupe, sentant sa fermeté et étant plus excité que jamais. Elle a pris sa bite dressée dans sa main et l'a embrassé sur le bout. Je n'ai pas pu m'empêcher de gémir face à ses soins. Elle a commencé à le pomper avec sa main gauche, s'arrêtant entre les deux pour faire tourner sa langue autour de la tête avant de la pomper à nouveau. Andy se battait pour contrôler l'inévitable, déterminé à durer le plus longtemps possible. Elle a arrêté de le branler, à la place, elle a pris sa bite dans sa bouche et a commencé à la sucer et à la lécher partout. Elle a passé sa langue le long de la base, stimulant sa bite à de nouveaux niveaux de dureté et d'excitation. Elle a repris les trois quarts de lui dans sa bouche, les muscles de sa gorge fléchissant autour d'elle, lui procurant des sensations incroyablement nouvelles. Andy jouait avec ses seins, les peaufinait et les caressait avec ses doigts. Elle prit ses lourdes couilles dans sa main, passant ses doigts tout autour de son sac de noix. "Je vais jouir", murmura-t-il mais elle ne fit qu'augmenter sa vitesse, le suçant plus fort et plus vite. Effectivement, il frissonna et fit gicler son sperme, déposant charge après charge de son sperme chaud dans sa bouche en attente. Elle a avalé chaque goutte et a continué à le sucer jusqu'à ce qu'il ne puisse plus jouir, le léchant avant de relâcher sa bite. Épuisé après avoir joui si fort, il se leva et l'embrassa passionnément, déterminé à la faire jouir aussi fort que lui. Il la fit s'allonger sur le lit, ses mains parcourant tout son corps, le bout de ses doigts laissant une traînée de sensations délicates en cours de route. Il prit ses seins dans sa main, testa leur poids et les pétrit soigneusement. Il les lécha et les embrassa tous, sauf les seins, la faisant gémir de désir et poussant ses seins vers sa bouche. Il a refusé de mordre à l'hameçon, se contentant d'embrasser ses seins doux et fermes. Elle gémit sensuellement, essayant de l'attirer avec son téton délicieusement posé, le prenant au piège dans ses bras et ses jambes. Il prit un téton rose dans sa bouche et le suça, faisant rouler l'autre téton avec sa main gauche. Il a alterné entre ses seins droit et gauche, les rendant tous deux gonflés et pleins. Il continua à les caresser avec frénésie. Elle gémissait et soupirait bruyamment, totalement perdue dans son plaisir charnel. S'assurant de frapper pendant que le fer était chaud, Andy partit pour son Saint Graal. Il embrassa doucement l'intérieur de ses cuisses et déplaça lentement ses doigts sur sa fente humide. Elle se déhancha en réponse, impatiente qu'il continue. Il la lécha de haut en bas, son odeur musquée l'affectant comme aucun parfum ne l'avait jamais fait. Il lécha ses lèvres extérieures gonflées puis les suça avidement. Il ouvrit ses lèvres avec ses doigts et inséra sa langue dans son orifice vaginal chaud. Elle frissonna à son contact, prenant sa tête et la tirant vers sa chatte exposée. Elle marmonnait de façon incohérente mais il n'aurait pas fallu un Sigmond Freud pour savoir qu'elle était à bout. Il passa sa langue sur son clitoris, le mordillant tout en la baisant avec son doigt. Cela l’a mise à bout. Elle a crié son nom et est arrivée dans un torrent de jus, se débattant sauvagement. Le visage d'Andy était inondé de son sperme chaud. Il lui lécha la chatte, en s'assurant de n'en manquer aucune goutte. Andy s'est approché et ils ont partagé un long baiser érotique. "S'il te plaît Andy… Baise-moi… Baise-moi fort. Je n'en peux plus", supplia-t-elle. N'étant pas du genre à refuser une telle demande, Andy descendit rapidement et commença à frotter sa bite rajeunie sur sa fente, la rendant lisse et humide. Elle prit sa queue dans sa main et le guida jusqu'à son ouverture. Il poussa doucement, les faisant gémir tous les deux au contact intime. Il poussa plus loin, écartant les lèvres de sa chatte, ses parois vaginales tenant sa queue dans une poigne semblable à un étau. Petit à petit, il s'enfonça en elle, ses murs glissants s'étirant pour l'accueillir. Il s'enfonça jusqu'à la garde puis s'arrêta une seconde avant de reculer et de pousser plus fort. Elle enroula ses jambes autour de son dos, le prenant davantage en elle. "Oh mon Dieu... Plus vite... Andy, baise-moi plus vite...", implora-t-elle. Andy accéléra le rythme, poussant plus fort et jouant avec ses tétons tendus en même temps. Sa chatte était si serrée et humide. Il commençait à perdre le contrôle. Il s'arrêta brusquement, la retourna et entra par derrière. Il lui a saisi les hanches et a continué à enfoncer sa bite dans sa chatte serrée, ses couilles lui frappant le cul. Sa bite touchait légèrement son clitoris à chaque fois qu'il la pénétrait, lui faisant perdre le contrôle. Il a continué dans cette veine, saisissant ses seins pour le soutenir et ajustant ses mamelons dans le processus. "Oh mon Dieu... je jouis... OH OH OH", cria-t-elle, jouissant plus fort que jamais, sa chatte arrachant la vie de sa bite. Cela l'a envoyé à bout et il a injecté des giclées de sperme dans sa chatte serrée, déposant jusqu'à la dernière goutte en elle. Sa chatte se serra sur sa bite crachante, la traitant complètement. Andy a sorti sa bite, brillant de leurs jus d'amour combinés. Ils s'effondrèrent sur le lit, essayant de reprendre leur souffle après leurs orgasmes collectifs. Andy s'endormit peu de temps après, épuisé par leurs ébats sensuels. Quand Andy s'est réveillé, il était allongé dans son lit avec une énorme flaque de sperme dans son short. "Oh putain, c'était juste un rêve", dit-il à voix haute, frappant l'oreiller avec dégoût. "Autant aller nager", pensa-t-il en sortant du lit...

Articles similaires

Aventures de la fille exhibitionniste, partie 4

Résumé des parties précédentes : Kadri, débutant à 11 ans en situation d'exhibitionnisme et qui est ensuite devenu accro au sexe, était pensif après un échec à se retrouver nu dans une petite ville. Elle réfléchit à ses manières, mais décida de continuer. Maintenant à 13 ans, elle planifie sa plus grande aventure nue. Si j'ai bien compris, Kadri voulait essayer son exhibitionnisme dans une autre ville, mais au début, elle devait lire des livres pour l'école et se préparer dans d'autres matières. „J'ai un plan pour la dernière semaine de vacances. Peut-être que cela aura plus de succès », a-t-elle déclaré. Kadri...

532 Des vues

Likes 0

M'enseigner la partie 2

M'enseigner Partie 2 : Le lendemain Je ne me souviens pas m'être levé de Kay, ou avoir remis mes vêtements, ou être allé dans ma chambre et m'être bordé, donc je ne peux que supposer que Kay a fait ces choses pour moi. Je me suis allongé sur le dos dans mon lit, clignant des yeux dans la lumière du soleil qui se renforce, me souvenant des 2 derniers jours, qui s'étaient écoulés à la vitesse de la lumière. Je me suis souvenu de ma première, puis de ma deuxième rencontre avec Doe, puis de ma petite séance de câlins avec...

543 Des vues

Likes 0

Je suis devenu le jouet sexuel de ma belle-sœur coquine.

Ma femme, Jan, était allée à une convention sur un sujet lié à son travail et serait partie pendant trois jours. C'était tout simplement parfait pour moi. Après avoir quitté le travail, j'ai récupéré ma petite amie, Judy, et je l'ai ramenée à la maison avec moi pour passer le temps pendant lequel ma femme allait être absente. Je lui ai dit de ne pas emporter de vêtements supplémentaires car elle serait nue la plupart du temps. Nous étions bien dans la première nuit et nous nous sommes bien amusés. J'avais étalé une couverture sur le sol du salon devant la...

529 Des vues

Likes 0

Ma voisine enceinte, partie 3

Je me suis assis à la table de pique-nique lundi matin et j'ai essayé de lire le journal en attendant Shelly. Mes pensées sont revenues à dimanche et j'ai commencé à avoir une érection alors que j'anticipais d'enrouler mes lèvres autour de ses mamelons durs et de boire le délicieux lait de ses seins succulents. Je savais aussi qu'elle était excitée comme l'enfer et ne pouvait penser qu'au chat sauvage attendant d'être déchaîné lorsque je glissais ma bite dure dans sa longue chatte affamée de bite. Environ une demi-heure plus tard, j'ai entendu Mike partir et j'attendais Shelly à tout moment...

347 Des vues

Likes 0

Le premier amour de Sarah

Merrie England, au XVIIe siècle... La lumière du soleil scintillait sur le ruisseau ondulant alors qu'il serpentait entre les prairies de Caisterdale pour passer sous le vieux pont de pierre à côté de l'église du village. Sarah était assise au bord du ruisseau, le visage dans l'ombre, inconsciente de la scène, regardant au loin sans voir, un livre à la main mais perdue dans ses pensées. Elle entendit des sabots claquer sur le chemin de gravier. Ah Miss Haverthorpe, un dernier jour de liberté ? » demanda une voix familière. Elle leva les yeux, John, le fils de Lord Caisterdale, son...

321 Des vues

Likes 0

Petit Daniel

Intro : cette histoire est basée sur des événements réels, mais les lieux ont été modifiés pour la protection des autres. Je m'appelle Tommy et je mesure environ 5 pi 3 po pour 145 livres et, à mon avis, pas gay mais totalement bi. J'ai 16 ans maintenant et cette histoire parle d'événements réels qui se sont produits quand j'avais 14 ans. N'importe comment à l'histoire. Quand j'avais 12 ans, ma mère est décédée et mon père a recommencé à sortir ensemble et apparemment il avait mauvais goût envers les filles parce qu'elles étaient soit A : laides comme l'enfer, B : Chaudes comme...

1.2K Des vues

Likes 0

Cueilleurs de pommes

ATTENTION : Ceci est une histoire d'amour. Cueilleurs de pommes Chaque saison de cueillette, il m'est toujours difficile de réaliser qu'il y a vraiment un besoin de main-d'œuvre jetable et bon marché. Les travailleurs migrants répondent à un besoin précieux. Ces nomades modernes voyagent de culture en culture à la saison des récoltes jusqu'à la côte. Ils peuvent cueillir des haricots verts une semaine, des bleuets frais la semaine suivante et des pommes mûres un mois plus tard. Ils se présentent juste. Vous n'avez pas à leur dire quand le fruit est mûr ou même à leur demander de venir. Ils...

1.1K Des vues

Likes 0

Quadruplés-Partie 2

À la demande générale, je continue cette histoire. J'espère que vous aimez les aventures continues des Quad, que vous les trouvez excitantes et amusantes à lire. Je me suis réveillé le lendemain matin et je suis allé m'étirer quand j'ai senti un corps chaud et doux à côté de moi. Roulant sur le côté, j'ai remarqué le beau visage de ma sœur Stacy, et les activités nocturnes précédentes me sont revenues. Laisse-moi expliquer. Stacy et moi, ainsi que notre frère et notre sœur, Shane et Stéphanie, sommes des quadruplés. Au fait, je m'appelle Shawn. La nuit précédente, nous étions allés au...

893 Des vues

Likes 0

Ma vie secrète_(1)

J'ai un secret, un sombre secret. J'ai une vie secrète. Pendant la journée et quand mon mari est à la maison, je suis une mère et une femme au foyer. Je gère ma maison et je m'assure que tout le monde est sorti à l'heure pour le travail et l'école. Je garde ma maison propre et je m'assure que tout est en ordre. Mais une fois que tout le monde est sorti de la maison, je deviens une femme différente. J'ai une heure pour me préparer, ce qui comprend une douche, mes cheveux et mon maquillage. Je suis rasé de près...

561 Des vues

Likes 0

Phénix Pt 4 Épilogue

Le panneau sur la porte en verre dépoli indiquait « Tomlin Corporation ». En petits caractères, deux lignes centrées sous le nom de l'entreprise se lisaient comme suit : « Raymond Blacker », « chef de la sécurité ». Le coursier frappa deux fois à la porte, puis entra sans attendre de réponse. La forte odeur de fumée de cigare agressa son nez et ses yeux alors qu'il entrait dans la pièce faiblement éclairée. Se découpant devant la fenêtre aux rideaux, un grand homme était assis à un bureau. Il leva la tête pour regarder le courrier qui approchait. L'homme derrière le bureau ne semblait pas...

524 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.