Négociés

219Report
Négociés

Ally enfouit son visage dans son oreiller et le mord alors qu'elle sent l'anneau serré qu'est son anus s'écarter pour accueillir simplement la tête de la bite extraordinairement large et longue de son ami Dean. Elle crie dans le tissu alors que l'orifice qui n'a jamais été pénétré auparavant est étiré au-delà du seuil de douleur qu'elle peut supporter.

Ally est actuellement allongée face contre terre sur son lit, ne portant rien d'autre qu'un t-shirt et un short que Dean a baissé jusqu'à ses chevilles. Avant de tenter de lui pénétrer dans le cul, il avait étalé une grande quantité de vaseline à l'extérieur et l'avait enfoncée en elle avec ses gros doigts. Elle avait gémi bruyamment à chaque fois qu'ils se glissaient en elle. Elle se sent déjà épuisée simplement à force de serrer les muscles de son cul pendant les dix dernières minutes alors qu'il la sondait.

En plus du fait que la bite de Dean mesure près de deux pouces de large, elle mesure près de dix pouces de long. Alley elle-même est une fille extrêmement petite, mesurant seulement quatre pieds dix avec un manque sévère de buste visible malgré ses vingt ans. Ce manque de taille fait partie de la raison pour laquelle elle a choisi de sortir avec son petit ami actuel, Chad, qui ne mesure que cinq pieds cinq. En ce moment même, il est assis sur une chaise dans un coin de sa chambre, tenant une caméra vidéo.

Après un commentaire sur le fait qu'Ally est tout le contraire de Dean à tous égards, Chad avait insisté pour qu'ils fassent l'amour tous les deux afin de pouvoir filmer le résultat comique. Ally avait d'abord refusé, déclarant qu'elle aimait Chad et qu'elle ne voulait pas le tromper, mais il l'a convaincue en affirmant qu'ils feraient un plan à trois. Le résultat de cette décision a conduit Dean à essayer de pénétrer dans son anus plutôt que dans sa chatte, ce qu'elle ne croit pas possible.

Chad rit simplement de son coin en regardant ce qui pourrait être décrit comme un cheval violant un tamia. La tête d'Ally se lève brusquement de son oreiller alors qu'elle sent les grandes mains de Dean sur ses fesses, les écartant. Sa tête de bite n'a toujours pas réussi à pénétrer son anus. Ceci est résolu par une poussée puissante qui fait révulser ses yeux dans sa tête. Elle émet un gémissement guttural alors qu'elle sent un pouce du membre massif glisser dans son orifice serré.

"Qu'est-ce que ça fait, bébé ?" » demande Chad depuis son coin.

Elle doit desserrer la mâchoire de son oreiller pour répondre. "C'est comme si j'étais en train de mourir", gémit-elle à bout de souffle.

"C'est justement ça", rit Chad. "Regarde la caméra, ma chérie. Je veux capturer la raison exacte pour laquelle toi et Dean êtes incompatibles en tant que couple."

"Oh, je ne sais pas. Cela semble un peu dur," Dean fait semblant d'être découragé. "Je pense qu'Ally et moi formerions un couple formidable." Il accentue cette déclaration avec une autre poussée dure qui glisse un autre centimètre de sa queue dans la fille impuissante. Ne mordant plus son oreiller, Ally crie cette fois d'une voix stridente.

Dean est noir, ce qui explique de manière stéréotypée pourquoi sa bite est tellement plus grosse que la seule autre qu'Ally ait jamais eu en elle, celle de Chad. Également stéréotypé, c'est un basketteur avec de grandes mains et de grands pieds. Il mesure six pieds quatre, soit plus d'un pied et demi de plus que la fille qui se tord de douleur sous lui en ce moment.

Il pense cependant ce qu'il dit à propos de sa volonté de sortir avec Ally. À son avis, elle est extrêmement adorable. Elle a une peau claire et lisse qui contraste étonnamment avec la sienne. En ce moment, il admire la vue de sa bite de couleur ombre se faufilant dans son cul couleur pêche. C'est quelque chose dont il n'aurait jamais pu rêver et pourtant, à chaque fois qu'ils se rencontraient, il en fantasmait. Il a imaginé ce que ce serait de fendre cette petite fille avec son énorme bite à chaque fois qu'il passait du temps avec elle et Chad.

Lorsque Chad lui a proposé la monnaie aujourd'hui, il n'allait certainement pas la refuser. Outre sa peau lisse et laiteuse, il est également attiré par ses cheveux dorés foncés qui scintillent sous n'importe quelle lumière ; probablement à cause de la fréquence à laquelle elle le brosse. Aujourd'hui, il envisage d'y mettre un peu de son sperme de toutes les manières possibles. Il ne sait pas si elle sera en colère contre lui mais il espère qu'elle le sera. Au moins, comme ça, elle n'oubliera pas de sitôt leur escapade.

Il veut aussi que Chad doive y penser à chaque fois qu'il la regarde désormais ; qu'elle était dominée par Dean au point de le laisser souiller ses beaux cheveux. Si possible, il prévoit de mettre sa bite dans sa petite bouche plissée. De cette façon, Chad devra y penser à chaque fois qu'il l'embrassera. Son membre massif ne rentre peut-être pas dans ses petites lèvres, mais il semble que ses joues légèrement potelées pourraient le retenir.

"Non, vous ne travailleriez jamais tous les deux. Elle souffrirait à chaque fois que vous baisiez," répond finalement Chad à la suggestion de Dean.

"Une fille ne devrait jamais être capable de marcher après un rapport sexuel", annonce fièrement Dean en enfonçant encore un centimètre dans Ally.

Elle crie en agrippant les côtés de son matelas. "S'il te plaît, ça suffit", supplie-t-elle en regardant directement Chad avec son visage en larmes.

Il a cependant une expression solennelle en ce moment. La déclaration de Dean le dérange. Il n'a jamais été capable de baiser Ally si fort qu'elle ne puisse plus marcher ensuite. Il sait que Dean plaisantait mais il se demande s'il y a du vrai dans cette déclaration. Il doute qu'une fille ait pu marcher droit après avoir été baisée par Dean. Une partie de Chad veut vraiment que cela arrive à sa petite amie. Il veut voir son adorable corps se tordre d'agonie après avoir été rempli au-delà de ses limites par la bite de Dean comme il n'aurait jamais pu le faire.

Non seulement Chad a une taille inférieure à la moyenne, mais il a également une longueur de pénis inférieure à la moyenne, c'est pourquoi il a choisi Ally comme petite amie. Il réalisa qu'une si petite fille n'aurait pas autant de place pour se plaindre de son pénis de quatre pouces. Jusqu'à aujourd'hui, il était la seule personne avec qui elle avait eu des relations sexuelles et elle ne s'était jamais plainte. C'était quand même décourageant pour Chad de ne jamais pouvoir la satisfaire avec juste son pénis. Chaque fois qu'ils faisaient l'amour, lui ou elle devait l'achever avec ses doigts ou avec son masseur vibrant.

Ally regarde toujours Chad d'un air suppliant quand il revient de ses pensées. "Pas une chance", lui répond-il en suppliant avec un rire forcé. "Je veux capturer chacune de tes expressions alors que Dean exprime tes regrets même en le considérant comme partenaire."

"Je ne l'ai jamais considéré comme tel", se plaint Ally. "C'était ton…" s'interrompt-elle pour haleter alors que Dean se glisse soudainement de plusieurs centimètres en elle à la fois. Après avoir passé la tête de sa bite devant son anus, il a pu se glisser plus profondément dans la partie droite de ses entrailles. Cependant, sa pointe heurte la paroi de ses intestins là où elle se courbe.

Elle attrape son ventre qui est visiblement légèrement bombé en raison du déplacement de ses organes. Elle commence à se désoler comme si elle allait vomir mais parvient finalement à s'en empêcher. "C'était incroyable", applaudit Chad depuis son coin. "On aurait dit que tu la poignardais de l'intérieur."

"Est-ce que tu apprécies ça ?" Ally gémit de confusion.

"Bien sûr que je le suis", l'informe Chad. "Tous les hommes adorent voir une fille se faire baiser brutalement. Cela la rend incroyablement attirante. C'est de la même manière qu'on éprouve de la sympathie pour un animal blessé."

"Alors je ferai de mon mieux pour la blesser encore plus", annonce Dean en plaisantant alors qu'il fait glisser sa queue presque complètement. Ally prend une grande inspiration alors qu'elle sent une sensation creuse l'envahir. Elle sent un vide froid de ses organes s'écarter maintenant que sa bite chaude ne remplit plus le trou béant qu'elle a créé.

Elle n'a pas à attendre longtemps car il lui saisit fermement le cul et la fait glisser vers l'arrière sur le lit, lui enfonçant plus de sa bite qu'auparavant, ne laissant que deux pouces à l'extérieur. La pointe touche la paroi de ses intestins et glisse le long de celle-ci tandis que sa queue se courbe partiellement. Cependant, son intestin est également obligé de se redresser pour l'accueillir.

Elle se sent à nouveau misérable et cette fois, elle vomit par-dessus le bord de son lit alors que son estomac se déplace. Elle tousse et crache pour reprendre son souffle avant de regarder Chad avec une expression misérable. "Aidez-moi", parvient-elle à peine à parler.

Chad est trop occupé à s'émerveiller de son expression désemparée pour écouter. "Je parie qu'elle s'évanouira au prochain coup", parle-t-il d'elle comme si elle n'était pas une vraie personne ayant le choix en la matière.

Réalisant que son petit ami est une cause perdue, elle tourne la tête jusqu'à ce qu'elle puisse voir Dean derrière elle. "S'il te plaît, arrête", le supplie-t-elle.

« Non, je ne peux pas le faire, Sweet Thing. » Il lui gifle affectueusement les fesses.

"Tu me tues", gémit-elle.

"Tu ne vas pas mourir. En plus, même si tu l'étais, je dois quand même faire ça."

"Pourquoi ? Est-ce que tu aimes autant me voir souffrir ?"

"Tous les hommes aiment savoir que si une fille souffre, c'est lui qui en est la cause. Mais en ce moment, j'ai besoin que tu ressentes chaque centimètre de moi. J'ai besoin que tu saches que c'est ce que tu pourrais avoir si tu l'étais." t avec une bite d'aiguille là-bas.

"Tu es une bite trop grosse pour moi", halète-t-elle, à bout de souffle.

"Tu t'y habitueras. Essaie juste de coucher avec lui après ça. Il ne touchera même pas les murs."

"Mais je l'aime?" gémit-elle.

"En gros, il m'a juste donné pour m'amuser", lui rappelle Dean.

"Vous me faites ça tous les deux", argumente-t-elle.

"Il laisse sa petite amie baiser quelqu'un d'autre. Je ne trompe pas ma copine. Je profite de la seule opportunité qui m'est offerte de baiser la fille dont je suis amoureux."

"Attends, tu es amoureux de moi ?" Les yeux d'Ally s'écarquillent de surprise.

"Tu penses que je ferais ça à n'importe qui ?" Il lui claque les deux derniers centimètres de sa bite. Ses yeux se révulsent et elle tombe sur le côté. Elle s'est évanouie à cause de la douleur causée par le redressement forcé de ses intestins.

"Oh mon Dieu, tu l'as vraiment fait !" Chad rit de son coin. "Soulève-la. Je veux voir l'air stupide sur son visage." Docilement, Dean attrape une poignée de cheveux d'Ally et soulève la moitié de son devant du lit. Il dirige son visage directement vers la caméra mais elle ne parvient pas du tout à le voir. Seul le blanc de ses yeux est visible et sa mâchoire est complètement détendue. Il y a de la bave et du vomi qui coule sur son menton et sa poitrine, rendant sa chemise transparente. Le reste de sa peau visible est incroyablement brillant à cause de la sueur.

"Repositionnez-la. Je veux voir son trou du cul étiré d'ici", ordonne Chad à Dean. Encore une fois, il obéit. Il balance ses jambes sur le lit tout en attrapant Ally par la taille et en la tirant dans une étreinte d'ours par derrière. Il utilise ses propres jambes pour cogner les siennes jusqu'à ce qu'elle soit assise sur ses genoux à la manière d'une cowgirl inversée.

"Oh wow", halète Chad alors qu'il zoome avec la caméra sur les lèvres gonflées de sa chatte. Ils sont incroyablement brillants en ce moment. "Elle est excitée. Elle aurait aimé que tu lui enfonces cette bûche dans la chatte."

"Qui peut être agencé." Dean commence à soulever Ally, faisant glisser son trou du cul hors de sa queue.

"Attends," Chad l'arrête. La vue qu'il a de sa petite amie en ce moment donne l'impression qu'elle a été empalée sur un épais poteau noir. "J'ai d'abord besoin de plus de séquences de son cul rempli", explique-t-il son hésitation à Dean. Sans avertissement, Dean fait glisser Ally sur son poteau, la faisant crier alors qu'elle n'est pas consciente. "Je me demande si ses organes reviendront un jour à la normale", marmonne Chad en regardant avec admiration.

Dean a cependant commencé à piquer les lèvres de sa chatte. Ils sont incroyablement gonflés en ce moment. Si Ally était vraiment aussi excité que le prétend Chad, ils se seraient déjà ouverts. Pour lui, elle ressemble à une vierge avec sa chatte fermée. "Elle est quasiment toute neuve après quelques centimètres", marmonne-t-il en enfonçant un de ses gros doigts dans sa chatte, la faisant grincer.

"Ca c'était quoi?" Chad ne l'a pas entendu mais il peut dire que ce que Dean a dit était insultant.

"Avec ma bite qui lui tend tellement les fesses, sa chatte est fermée", trouve une excuse Dean. "Je ne pense vraiment pas que ce truc à trois va marcher."

"Ne t'inquiète pas pour ça." Chad agite la main avec indifférence. "J'ai juste dit ça pour qu'elle accepte. Je voulais juste voir son visage alors qu'elle prenait ta grosse bite dans son cul. Mec, elle a besoin d'une bonne baise. Elle est tellement salope parfois." Le visage de Dean se tord de confusion alors qu'il écoute Chad déclamer.

"Elle est tellement indécise et ensuite elle s'énerve contre moi parce que je ne prends pas ses opinions au sérieux. Elle parle pendant des heures avec ses amis et m'ignore. Chaque mois, elle demande si nous pouvons essayer de lui acheter un gode pour accélérer les choses dans la chambre. " J'en ai juste marre. J'aurais dû lui mettre mon poing dans le cul. Cela aurait été moins de problèmes pour toi, mon pote. " Chad agit comme si Dean lui rendait service.

"Bien sûr, je n'aurais pas pu le filmer correctement. Mec, j'ai hâte de lui montrer à quoi elle ressemble en train de se faire enculer. Son visage lui faisait tellement mal. Je ne peux pas croire qu'elle ne s'est pas évanouie plus tôt. J'espère qu'elle se réveillera bientôt. J'ai besoin de quelques images d'elle en train de pleurer pendant que vous la sodomisez. Son trou du cul et son visage doivent être dans le cadre en même temps. Ce n'est pas une raclée ordinaire. Elle se fait botter le cul de l'intérieur par une bite. Elle a besoin de savoir que ça lui arrive.

Chad a un air rêveur sur le visage. Il imagine évidemment à quoi ressemblera sa petite petite amie qui glissera de haut en bas sur la bite de Dean comme une poupée de chiffon. "Mec, elle a l'air si mignonne quand elle souffre. Je ne sais pas si j'aime juste la taquiner si je veux qu'elle souffre d'être une telle garce. Je pense que je vais essayer de la mordre la prochaine fois que nous serons avoir des relations sexuelles. »

Dean continue de regarder Chad avec confusion, pas sûr de ce qu'il est censé dire. Heureusement, Chad ne semble pas attendre de réponse. Au lieu de cela, il commence à gifler Ally. "Réveillez-vous la tête endormie. Nous n'avons pas encore fini de filmer. Ce n'est pas amusant de vous violer si vous ne criez pas et ne pleurez pas." Ses yeux papillonnent plusieurs fois mais elle ne se réveille pas. Chad fronce les sourcils comme si elle était intentionnellement difficile.

Finalement, il attrape ses deux tétons à travers sa chemise et les tord. Elle hurle de douleur tout en se réveillant complètement. "Te voilà." Il la gifle à nouveau. "Préparez-vous, nous tournons toujours."

"Nous le sommes", halète-t-elle en frottant ses mamelons endoloris. Sans prévenir, Dean enlève sa chemise par-dessus sa tête. Instinctivement, elle couvre sa poitrine au début mais baisse les bras lorsque Chad le lui ordonne en agitant sa main sur le côté.

"Très bien, Dean, nous avons besoin qu'elle souffre autant que possible. Assurez-vous de frapper les parois de son trou du cul autant que possible. N'hésitez pas à la mordre et à lui pincer les tétons aussi. J'ai des aiguilles que nous pouvons piquez-les aussi. Je veux qu'elle vomisse au moins une fois de plus.

"Quoi?" » crie Ally, confus. Elle ne sait pas si elle a bien entendu ou si elle est toujours désorientée à cause de son évanouissement."

« Pensiez-vous que nous faisions cela pour votre plaisir ? » » demande Chad. "Ce n'est pas amusant de regarder une fille profiter de se faire baiser. Si tu aimes ça, va regarder une émission webcam d'une fille se touchant avec un gode. La seule raison pour laquelle tu baises une fille avec une bite plus grosse que son trou, c'est pour voir son tortillement.

Ally ouvre la bouche pour discuter tandis que Dean la soulève à nouveau de sa queue. Avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, il l'a repoussé, remplaçant ses mots par un cri douloureux et essoufflé. Il répète cela plusieurs fois, l'empêchant de parler. Chaque fois qu'elle essaie, elle perd plus d'air jusqu'à ce que son visage commence à devenir bleu.

Il tourne la tête vers lui et l'embrasse, l'empêchant de respirer. Elle parvient finalement à aspirer un peu d'air par le nez au lieu de la bouche. "Que diable!" » crie-t-elle lorsqu'elle rompt enfin le baiser. "Tu veux aussi me voir souffrir ?"

"Je veux être celui qui te fait souffrir", l'informe-t-il. Elle adopte une expression stupéfaite tout en rougissant. Peu de temps après, ses yeux se révulsent alors qu'il recommence à lui claquer le trou du cul. Plutôt que de se plaindre cette fois, elle décide de suivre le courant et d'attendre la fin. Elle fait simplement tourner ses hanches en rythme pendant qu'il la fait rebondir avec sa main sur ses fesses. Elle gémit et gémit à chaque fois qu'il frappe le mur de ses intestins et halète même lorsqu'il lui tord les tétons.

Elle commence finalement à toucher sa chatte mouillée pour tenter de s'amuser. C'est encore incroyablement serré pour le moment mais ses petits doigts parviennent à se glisser à l'intérieur. Quand Dean le remarque, il enfonce deux de ses gros doigts en elle à côté d'eux. "Non", gémit-elle en laissant sa tête rouler sur ses épaules dans un état détendu. Ses yeux sont complètement fermés alors qu'elle gémit d'extase.

"Tu veux quelque chose de plus gros ici ?" » demande-t-il en lui retirant les doigts pour pouvoir en mettre un tiers à l'intérieur.

Elle secoue la tête. "Tu vas me déchirer", argumente-t-elle.

"Peut-être", il ne nie pas cette possibilité alors qu'il la soulève dans les airs plus haut que d'habitude. Elle halète lorsque sa bite sort de son cul. Elle sent un courant d'air froid s'infiltrer pour combler le poste vacant. Elle peut aussi sentir que son anus ne se ferme pas du tout. Il est béant pour Dean et Chad de voir et de filmer.

"S'il te plaît," gémit-elle en essayant de concentrer ses yeux sur le visage de Dean.

"S'il te plait quoi?" demande-t-il timidement.

"S'il te plaît, remets-le. Je me sens tellement vide."

"Dommage." Il retire ses doigts de sa chatte et met ses deux mains en coupe à l'extérieur comme pour former un entonnoir. Quand elle en a marre de se tenir en l'air, ses jambes cèdent et elle s'assoit à nouveau sur sa bite. Ses mains le guident vers un endroit, directement dans sa chatte. Elle crie de douleur alors qu'elle le sent glisser jusqu'à l'intérieur. Elle est plus que suffisamment mouillée même si l'orifice serré doit s'étirer pour s'adapter à sa circonférence.

Elle s'est entraînée à garder un certain désintérêt pour le sexe afin que sa chatte ne se détende pas par anticipation. Cela contribue à réduire la taille du Tchad. Cependant, c'est un inconvénient avec Dean. Elle a l'impression que son hymen s'est à nouveau déchiré. En fait, elle commence à se demander si la bite de Chad était simplement si petite qu'elle n'était pas complètement déchirée au départ.

Maintenant, elle est encore plus serrée qu'avec son cul. Sa queue n'est pas encore complètement en elle et elle sait pourquoi. La distance entre les lèvres de sa chatte et son col est inférieure aux dix pouces de sa queue. S’il veut pousser plus loin, il écrasera son ventre.

Il ne semble pas s'en apercevoir. Il est déterminé à aller jusqu'au bout d'elle. Il la soulève en l'air et la laisse tomber sur sa bite. Elle sent la pointe s'enfoncer dans son col et en étirer la chair. Il ne s'ouvrira cependant pas. Il est conçu pour supporter le poids d’un bébé et toute son eau.

Elle ressent cependant toujours la douleur de l'étirement de la chair, comme lorsqu'on tire un muscle. Elle crie puis se met à sangloter. Dean la soulève simplement et la laisse tomber. "Hé mec, personne n'a rien dit sur l'utilisation de sa chatte !" » crie Chad avec colère depuis son coin où il est revenu après le réveil d'Ally.

"Elle est déjà en train de se faire baiser, qu'importe ?" Dean hausse les épaules.

"C'est ma petite amie. Je suis le seul à pouvoir utiliser sa chatte."

"Elle ressemble plus à une salope du domaine public en ce moment." Dean fait tourner Ally sur sa queue pour narguer Chad. Elle gémit simplement de douleur tout en laissant sa tête rouler à nouveau.

"Très bien, ça suffit." Chad traverse la pièce et attrape Ally par les bras. Dean le laisse la soulever presque complètement de sa queue avant de repousser Chad d'une grande main. Ally hurle alors qu'elle redescend lentement sur sa bite en raison de l'étroitesse de sa chatte. Cela se ferme encore plus maintenant qu'elle souffre trop pour en profiter.

"Descends ma copine, yo!" Chad s'emporte.

"Vous l'avez maquillée", argumente Dean. "En plus, elle est mieux avec moi de toute façon."

"Elle ne peut même pas parler pour le moment", affirme Chad.

"Ally, réveille-toi une minute. Fais savoir à cet imbécile qu'il ne peut pas te traiter comme un jouet à échanger. Je viendrai te déposer ma Xbox plus tard." Dean fait un clin d'œil à Chad. À l'insu d'Ally, l'une des conditions était que Dean devait donner à Chad sa console de jeu.

"Quoi?" Les yeux d'Alley se concentrent pendant une minute. « Qu'as-tu fait, Chad ? demande-t-elle de manière incohérente.

"Dean avait juste une petite somme à payer pour profiter de toi", se défend Chad.

"Je ne peux pas croire…!" Ally s'interrompt en vomissant à nouveau. Chad ne peut cacher à quel point il a l'air excité. Quoi qu’il en soit, il semble se délecter de sa misère. "S'il te plaît, tue-moi", gémit-elle après avoir fini de tousser et de cracher. "Je veux que ça se termine."

"Ce n'est pas si grave," Dean essaie de la calmer.

"Tu es tellement plus grand que Chad", gémit-elle.

Les yeux de Chad brillent de colère. "Est-ce ainsi?" demande-t-il sévèrement.

"Je suis désolé, chérie. Il l'est. Il me détruit. Je ne peux pas bouger. Je pense que je vais mourir. Ça n'a jamais été comme ça avec toi. Je ne comprends pas. Pourquoi es-tu si petit ? Est-ce à cela que le sexe est censé être ? Êtes-vous censé le détester à ce point ?

"Eh bien, je pense que j'en ai assez entendu", dit Chad les dents serrées. Il essaie de ne pas perdre son calme. La tête d'Ally tourne alors qu'elle le regarde ranger son appareil photo et se diriger vers la porte.

"Où vas-tu?" elle l'appelle. Il ne répond pas et claque la porte de son appartement. Elle tourne la tête jusqu'à ce qu'elle regarde à nouveau Dean.

"Il n'y a plus que toi et moi maintenant, bébé." Il ne peut cacher la joie sur son visage.

"Et maintenant?" elle gémit.

"Maintenant tu m'appartiens. Nous ferons l'amour comme ça tous les jours."

Ses yeux s'écarquillent de peur. "Tous les jours?" répète-t-elle d'une voix brouillée. Il hoche la tête tout en enfonçant à nouveau sa bite dans sa chatte. Elle souffle et respire lorsqu'elle sent le vent sortir à nouveau de ses poumons. Lorsqu'elle reprend son souffle, elle regarde à nouveau son visage. "Tu vas me baiser à mort, n'est-ce pas ?" » demande-t-elle dans son discours difficile.

"Peut-être", ne nie-t-il pas l'idée.

"Je vais mourir avec une bite en moi. Mort par empalement." Ses yeux pétillent légèrement lorsqu'elle y pense. On ne sait pas si elle attend avec impatience le soulagement de cette fin ou si elle commence réellement à l'apprécier.

Dean est séduit par l'expression de son visage. Il l'embrasse tout en lui enfonçant à nouveau sa bite. Elle crie dans ses lèvres à chaque fois alors qu'il est dangereusement sur le point de lui déchirer le col. Soudain, juste avant qu'elle pense que son col est sur le point de se briser, il se retire. Elle arrache sa bouche de la sienne et halète de soulagement.

C'est de courte durée car il l'attrape par la taille et la retourne pour qu'elle soit allongée sur le dos, la tête sur ses genoux. Elle ouvre la bouche pour demander ce qui se passe mais il penche la tête en arrière jusqu'à ce qu'il parvienne à mettre le bout de sa bite dans ses lèvres. Elle émet un bruit sourd alors qu'il glisse toute sa gorge dans sa queue, la pliant ainsi que son œsophage dans le processus.

Elle lui frappe le genou à plusieurs reprises, essayant de l'avertir qu'elle ne peut pas respirer. Il lui retire presque complètement la tête mais la fait remonter sur sa queue avant qu'elle ne puisse reprendre son souffle. Elle crie dans son entrejambe lorsqu'elle réalise ce qu'il fait. Sa gorge se gonfle alors que l'air de ses poumons tente de s'échapper.

Il tire suffisamment pour que l'air soit libéré mais la repousse lorsqu'elle essaie d'aspirer davantage. Au lieu de cela, elle finit par aspirer sa propre salive. Elle se met à tousser, ouvrant partiellement la gorge à chaque fois. Il enfonce sa bite plus profondément en elle à chaque toux jusqu'à ce que les dix pouces soient à l'intérieur.

Il touche l'extérieur de sa gorge et peut sentir sa propre bite à l'intérieur d'elle. Les veines de son cou palpitent alors que le sang tente de affluer vers sa tête. Des éclairs blancs obstruent sa vision alors que plusieurs vaisseaux sanguins dans ses yeux éclatent. Peu à peu, l’obscurité commence à l’envahir. Elle cesse de lutter autant et finit par se relâcher.

Juste avant qu'elle soit sur le point de s'évanouir, il la fait finalement glisser complètement hors de sa bite. Elle est trop épuisée pour tousser correctement et se contente de gargouiller tandis que la bave coule aux coins de sa bouche. Sa queue tremble maintenant, sur le point de libérer son sperme refoulé.

Il vise directement son visage. Elle sursaute lorsque le liquide chaud la frappe sur le côté du nez. Il redirige son objectif pour que la prochaine poussée touche ses cheveux évasés. Alors que ses sens reviennent lentement, elle devient confuse face à ses actions. "Que fais-tu?" elle tousse d'une voix rauque.

"Je te marque comme mienne", l'informe-t-il en pressant le bout de son sexe contre ses lèvres pour que le dernier jet aille dans sa bouche. Elle essaie de le recracher mais il lui couvre la bouche jusqu'à ce qu'elle l'avale. Elle est agacée mais ne dit rien.

"Je me sens tellement collant." Elle se penche et touche son entrejambe. Elle peut sentir quelque chose de plus épais qu'un pull et du liquide et sait que c'est du sang. "J'ai besoin d'une douche."

"Pas encore." Dean la tire sur le lit pour qu'elle s'allonge à côté de lui.

"Je me sens dégoûtée", gémit-elle.

"Je veux que tu ressentes cela pendant un moment", explique-t-il. "Laissons imprégner ce que nous venons de faire."

"Tu penses ce que tu viens de me faire", le corrige-t-elle.

"Et je vais recommencer", lui assure-t-il. Elle sursaute à cette pensée mais elle est trop fatiguée pour discuter avec lui. Regardant le plafond, elle essaie d'organiser ses pensées. Elle vient d'être échangée par son petit ami à son meilleur ami contre une Xbox et maintenant elle doit se faire baiser par une énorme bite de dix pouces tous les jours. Elle ne comprend pas comment une telle chose s’est produite, mais elle n’est pas mentalement capable d’argumenter pour le moment.

Au fond, elle sait qu'elle devrait pouvoir expulser Dean maintenant et ne plus jamais lui parler, mais d'une manière ou d'une autre, elle a l'impression que cela enfreindrait les règles. Pour une raison quelconque, elle veut terminer ce jeu que Dean et Chad ont commencé selon ses conditions. Peut-être que si elle parvient à s'habituer à se faire baiser par Dean, cela comptera comme une victoire. Elle aura prouvé qu’ils ne peuvent pas simplement la transmettre comme un prix inanimé.

Mais quelque chose d’autre lui vient à l’esprit. Chad a dit qu'il aimait le fait qu'elle ne s'amuse pas. C’est peut-être ça le vrai sexe. C'est peut-être pour cela qu'il était toujours si malheureux chaque fois qu'ils dormaient ensemble.

L'image qu'elle a en tête en ce moment est celle de Dean faisant rebondir un ballon de basket. Cela finit par se transformer en lui qui la fait rebondir sur sa bite tout aussi facilement. Il ne se soucie pas si elle aime ça. Elle est quelque chose pour lui de mettre sa bite à l'intérieur. Tout comme un match de basket-ball, c'est un défi pour lui de pénétrer en elle, rendu encore plus difficile par le fait qu'elle est si petite.

Pour la première fois de sa vie, elle est extrêmement heureuse d'être si petite. Si elle ne l'était pas, sa queue ne l'aurait peut-être pas remplie aussi hermétiquement. Elle attend presque avec impatience la prochaine fois où elle pourra rouler les yeux en arrière et simplement se délecter de la sensation d'être bourrée à ras bord. Mieux encore, elle n'a rien à faire. Dean va lui fourrer sa bite, qu'elle le veuille ou non, et il ne va pas s'arrêter quand elle crie de douleur.

Toutes ces pensées la rendent extrêmement excitée. Elle commence à se demander s'il n'est pas trop tard pour refaire un tour aujourd'hui. Bien sûr, elle n’admettra jamais son intérêt à le faire. La moitié du plaisir est le fait que Dean la viole. Elle ne pourra jamais le demander.

Le sentiment désolant qu’elle ne sera plus jamais avec Chad ne pèse que légèrement sur son esprit. D'une manière ou d'une autre, elle s'en fiche. Elle ne pourrait jamais revenir vers lui, pas après avoir été poussée à bout par Dean. Elle devrait être triste mais au contraire elle est presque heureuse. Tout le monde lui a toujours dit que la taille n'avait pas d'importance. Maintenant, elle veut leur demander à tous de répéter cela après avoir été violée par un basketteur noir avec une bite de dix pouces.

Articles similaires

Aventures de la fille exhibitionniste, partie 4

Résumé des parties précédentes : Kadri, débutant à 11 ans en situation d'exhibitionnisme et qui est ensuite devenu accro au sexe, était pensif après un échec à se retrouver nu dans une petite ville. Elle réfléchit à ses manières, mais décida de continuer. Maintenant à 13 ans, elle planifie sa plus grande aventure nue. Si j'ai bien compris, Kadri voulait essayer son exhibitionnisme dans une autre ville, mais au début, elle devait lire des livres pour l'école et se préparer dans d'autres matières. „J'ai un plan pour la dernière semaine de vacances. Peut-être que cela aura plus de succès », a-t-elle déclaré. Kadri...

532 Des vues

Likes 0

M'enseigner la partie 2

M'enseigner Partie 2 : Le lendemain Je ne me souviens pas m'être levé de Kay, ou avoir remis mes vêtements, ou être allé dans ma chambre et m'être bordé, donc je ne peux que supposer que Kay a fait ces choses pour moi. Je me suis allongé sur le dos dans mon lit, clignant des yeux dans la lumière du soleil qui se renforce, me souvenant des 2 derniers jours, qui s'étaient écoulés à la vitesse de la lumière. Je me suis souvenu de ma première, puis de ma deuxième rencontre avec Doe, puis de ma petite séance de câlins avec...

543 Des vues

Likes 0

Je suis devenu le jouet sexuel de ma belle-sœur coquine.

Ma femme, Jan, était allée à une convention sur un sujet lié à son travail et serait partie pendant trois jours. C'était tout simplement parfait pour moi. Après avoir quitté le travail, j'ai récupéré ma petite amie, Judy, et je l'ai ramenée à la maison avec moi pour passer le temps pendant lequel ma femme allait être absente. Je lui ai dit de ne pas emporter de vêtements supplémentaires car elle serait nue la plupart du temps. Nous étions bien dans la première nuit et nous nous sommes bien amusés. J'avais étalé une couverture sur le sol du salon devant la...

529 Des vues

Likes 0

Ma voisine enceinte, partie 3

Je me suis assis à la table de pique-nique lundi matin et j'ai essayé de lire le journal en attendant Shelly. Mes pensées sont revenues à dimanche et j'ai commencé à avoir une érection alors que j'anticipais d'enrouler mes lèvres autour de ses mamelons durs et de boire le délicieux lait de ses seins succulents. Je savais aussi qu'elle était excitée comme l'enfer et ne pouvait penser qu'au chat sauvage attendant d'être déchaîné lorsque je glissais ma bite dure dans sa longue chatte affamée de bite. Environ une demi-heure plus tard, j'ai entendu Mike partir et j'attendais Shelly à tout moment...

347 Des vues

Likes 0

Le premier amour de Sarah

Merrie England, au XVIIe siècle... La lumière du soleil scintillait sur le ruisseau ondulant alors qu'il serpentait entre les prairies de Caisterdale pour passer sous le vieux pont de pierre à côté de l'église du village. Sarah était assise au bord du ruisseau, le visage dans l'ombre, inconsciente de la scène, regardant au loin sans voir, un livre à la main mais perdue dans ses pensées. Elle entendit des sabots claquer sur le chemin de gravier. Ah Miss Haverthorpe, un dernier jour de liberté ? » demanda une voix familière. Elle leva les yeux, John, le fils de Lord Caisterdale, son...

321 Des vues

Likes 0

Petit Daniel

Intro : cette histoire est basée sur des événements réels, mais les lieux ont été modifiés pour la protection des autres. Je m'appelle Tommy et je mesure environ 5 pi 3 po pour 145 livres et, à mon avis, pas gay mais totalement bi. J'ai 16 ans maintenant et cette histoire parle d'événements réels qui se sont produits quand j'avais 14 ans. N'importe comment à l'histoire. Quand j'avais 12 ans, ma mère est décédée et mon père a recommencé à sortir ensemble et apparemment il avait mauvais goût envers les filles parce qu'elles étaient soit A : laides comme l'enfer, B : Chaudes comme...

1.2K Des vues

Likes 0

Cueilleurs de pommes

ATTENTION : Ceci est une histoire d'amour. Cueilleurs de pommes Chaque saison de cueillette, il m'est toujours difficile de réaliser qu'il y a vraiment un besoin de main-d'œuvre jetable et bon marché. Les travailleurs migrants répondent à un besoin précieux. Ces nomades modernes voyagent de culture en culture à la saison des récoltes jusqu'à la côte. Ils peuvent cueillir des haricots verts une semaine, des bleuets frais la semaine suivante et des pommes mûres un mois plus tard. Ils se présentent juste. Vous n'avez pas à leur dire quand le fruit est mûr ou même à leur demander de venir. Ils...

1.1K Des vues

Likes 0

Quadruplés-Partie 2

À la demande générale, je continue cette histoire. J'espère que vous aimez les aventures continues des Quad, que vous les trouvez excitantes et amusantes à lire. Je me suis réveillé le lendemain matin et je suis allé m'étirer quand j'ai senti un corps chaud et doux à côté de moi. Roulant sur le côté, j'ai remarqué le beau visage de ma sœur Stacy, et les activités nocturnes précédentes me sont revenues. Laisse-moi expliquer. Stacy et moi, ainsi que notre frère et notre sœur, Shane et Stéphanie, sommes des quadruplés. Au fait, je m'appelle Shawn. La nuit précédente, nous étions allés au...

893 Des vues

Likes 0

Ma vie secrète_(1)

J'ai un secret, un sombre secret. J'ai une vie secrète. Pendant la journée et quand mon mari est à la maison, je suis une mère et une femme au foyer. Je gère ma maison et je m'assure que tout le monde est sorti à l'heure pour le travail et l'école. Je garde ma maison propre et je m'assure que tout est en ordre. Mais une fois que tout le monde est sorti de la maison, je deviens une femme différente. J'ai une heure pour me préparer, ce qui comprend une douche, mes cheveux et mon maquillage. Je suis rasé de près...

561 Des vues

Likes 0

Phénix Pt 4 Épilogue

Le panneau sur la porte en verre dépoli indiquait « Tomlin Corporation ». En petits caractères, deux lignes centrées sous le nom de l'entreprise se lisaient comme suit : « Raymond Blacker », « chef de la sécurité ». Le coursier frappa deux fois à la porte, puis entra sans attendre de réponse. La forte odeur de fumée de cigare agressa son nez et ses yeux alors qu'il entrait dans la pièce faiblement éclairée. Se découpant devant la fenêtre aux rideaux, un grand homme était assis à un bureau. Il leva la tête pour regarder le courrier qui approchait. L'homme derrière le bureau ne semblait pas...

524 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.