Road Trip, partie 3

570Report
Road Trip, partie 3

Descriptions des acteurs
Guy Donnelly : 6'0" environ 175 livres, très bonne forme grâce à un programme d'entraînement actif et régulier. Cheveux blonds sales rasés et yeux bleus, peau pâle d'origine irlandaise. Mors sale : complètement dressé sur environ 8 pouces. Vêtements de marque : veste en cuir noir à capuche.
Korinna Patrick : 5'8" environ 125 livres, construction courbée non active avec l'entraînement mais pas paresseuse. Cheveux bruns mi-longs et yeux gris, peau légèrement bronzée mais caucasienne. Morceau sale : poitrines du bonnet C au bonnet D, hanches 36 ”. Look de marque : pensez à la fille que vous pourriez ramener chez vos parents.
Katy Monroe : 5'7" environ 155 livres, bien figurée mais s'entraîne activement. Cheveux noirs courts jusqu'aux oreilles et yeux verts, bronzés avec de gros piercings aux oreilles, caucasienne. Morceau sale : bonnets D bien dotés et hanches presque 40 ”. Look de marque : une fille punk que vous avez rencontrée derrière un dépanneur et qui vous a demandé de lui acheter des cigarettes.
Mathilda Amdahl : 6'4" environ 215 livres, construite comme un mur avec un programme d'entraînement actif et une joueuse de basket-ball. Cheveux blonds mi-longs, un peu ondulés avec des yeux bleu pâle, de race blanche. Morceau sale : seins en bonnet B et construction musculaire. Look de marque : la fille que vous ramenez à la maison et qui parle à votre père de plus de sports que vous.
Imelda Ortega : 5'9" environ 150 livres, construction Lean en raison d'un travail actif en tant que mécanicien. Longs cheveux noirs/bruns jusqu'aux omoplates et yeux marron foncé, Latina. Morceau sale : seins en bonnet B et hanches de 36 pouces. Look de marque : elle réparera votre voiture et se battra contre la fille au bar, mais elle vous prendra la tête si vous lui donnez une raison de le faire.
Rachael Bingham : 5'6" environ 105 livres, petite activité légère comme le yoga. De longs cheveux blond vénitien jusqu'au bas du dos avec quelques boucles et des yeux noisette profonds, de race blanche. Sale peu : à peine un bonnet B et des hanches de 28 pouces. Look de marque : Doux, Innocent, pourrait vous faire du mal rien qu'en pleurant. Celui que vous voulez ramener à la maison à maman et papa.
Natsuko Nakamura : 5'2" environ 85 livres, petite carrure. Cheveux noirs courts avec des reflets bleus dans la frange jusqu'au bas des oreilles et yeux marron, Américaine d'origine japonaise. Morceau sale : Une coupe et des hanches de 26 pouces. Look de marque : La petite fille punk asiatique. Sœur de Junichi.
Junichi Nakamura : 5'7" environ 145 livres, construction Lean sans travailler une définition aussi minimale. Cheveux noirs courts et coiffés avec une raie sur le côté droit et yeux gris, américain d'origine japonaise. Mors sale : complètement dressé sur environ 6 pouces. Look de marque : un informaticien sympa avec plus d'intelligence que de cerveau. Sortir ensemble Lilly et Guy s’adressent à l’homme pour obtenir une assistance technique.
Lilly Takedo : 5'7'', environ 190 livres, lourdement bâtie à cause d'une mauvaise génétique et pas de véritable travail pendant la majeure partie de sa vie. Cheveux noirs mi-longs gardés droits, yeux bruns. Morceau sale : poitrines de bonnet B à bonnet C et hanches de 40 pouces. Look de marque : les grosses filles font tourner le monde du rock. La petite amie de Jun et parfois la conscience du groupe.
Ben Scranton : 5'11" environ 165 livres, musclé mais pas de définition. Les cheveux noirs sont lissés en arrière et peignés, près des yeux noirs/marrons. Mors sale : Entièrement dressé sur environ 7 pouces. Look de marque : préparation décontractée de l'équipage, sortant actuellement avec la sœur de Guy, Liz.
Hanna Michaels : 5'6" environ 135 livres, silhouette courbée mais un soupçon de muscle athlétique du basket-ball. Cheveux roux bouclés jusqu'aux épaules avec des yeux vert pâle. Morceau sale : gros seins de bonnet B à bonnet C et hanches de 32 pouces. Look de marque : Tout à fait une bonne fille, c'est la fille bi que vous amenez avec votre petite amie.
Devin Hewitt : 6'5" environ 310 livres, construit comme un tonneau et plus fort que la plupart des gens de son âge. Cheveux blonds hirsutes et yeux noisette. Mors sale : Entièrement dressé sur environ 8 pouces. Look marque de fabrique : Manteau camouflage qui ne sert pas à le cacher, gentil géant du groupe.
Masha Golovin : 6' environ 170 livres, musclée par le travail mais pas d'entraînement avec une définition douce. Des cheveux blonds bouclés comme l'enfer qui, lorsqu'ils sont usés, lui arrivent aux épaules et aux yeux bleu vif. Morceau sale : seins en bonnet B et hanches de 38 pouces. Look de marque : jeans et vêtements de sport pour la durabilité, la petite amie de Devin.
-------------------------------------------------- -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------------------------

C’est probablement le matin avec le petit rayon de soleil qui éclaire la pièce à travers la fenêtre du camping-car et qui commence à me réveiller d’un merveilleux rêve que je faisais. Ma réalité s’avère cependant bien meilleure que le rêve, car les sensations que je ressens sur mon « petit ami » en bas me font un peu remuer. Il y a un rire quand je sens ma « tête » passer devant une paire de lèvres et une langue chaude et humide qui s'étend sur toute la longueur de mon manche. J'ai compris pourquoi je faisais un si grand rêve lorsque je décide de voir qui est en train de mettre du poids sur mes jambes et de me réveiller en beauté. Je suis accueilli par les cheveux bruns de Kori et les cheveux blond vénitien de Rachael et de Kori qui me fait prendre conscience avec sa bouche. Les deux filles me regardent avec leurs jolis yeux et je vois Rachael sourire malicieusement, ce qui n'est pas caractéristique de sa part.

"Bonjour ma chérie, Kori m'apprend aujourd'hui", dit Rachael en m'embrassant la hanche.

"D'accord, qu'est-ce qu'elle t'apprend", je demande en souriant à mes filles.

"Je lui apprends à faire une pipe", dit Kori en retirant sa bouche de moi.

"D'accord et elle s'en sort très bien," répondis-je en m'appuyant sur mes coudes.

« Pas comme le reste des filles. Regardez hier soir ; J'étais tellement battu à partir de la taille que j'ai cru que j'étais paralysé en me réveillant ce matin. Mais Katy m'a fait me lever et me déplacer et quand je me suis allongé, j'ai eu très mal, mais j'allais bien, me dit Rachael d'un ton déterminé, je veux apprendre pour que si tu décides de le donner à quelqu'un de dur et je' Je suis là, tu ne cherches pas quelqu'un d'autre.

J'ai envie de protester mais un pincement des doigts sur mon sac par Kori me dit que je ne devrais rien dire et laisser les filles travailler. Kori me remet dans sa bouche et commence à me travailler avec de longs mouvements doux. Je deviens de plus en plus dur et je ne tarde pas à me sentir entrer dans la gorge de Kori et elle fait un travail merveilleux en contractant sa gorge sur mon membre. Je la sens reculer et je suis presque complètement dur quand Kori s'écarte et que Rachael entre pour prendre sa place. Je regarde ma petite Rachael innocente prendre quelques coups de langue pendant que Kori commence à parler.

"D'accord, tout d'abord, ne vous contentez pas de plonger et d'espérer le meilleur, il est juste heureux que nous le fassions et même si le reste d'entre nous adorons ça parce que nous le tenons littéralement par les couilles", dit Kori avant de me faire un clin d'œil, " prenez votre temps et installez-vous confortablement.

Rachael hoche la tête comme si elle comprenait et me lèche lentement tout le long de mon corps. C'est en fait un peu vrai que même si les quatre autres filles ont un peu plus d'expérience dans la prise en bouche, j'ai toujours aimé l'idée que Rachael était différente et que c'était une « grande chose » pour elle de me faire travailler dans sa bouche, ce que nous avons fait plusieurs fois, mais d'habitude, j'apprécie simplement nos moments habituels. Je peux dire que Kori remarque mon hésitation quant à la « leçon » qu’elle enseigne. Je regarde Kori ramper avec sa culotte violette et son soutien-gorge assorti et elle se penche vers moi pour murmurer.

"Elle parlait de toutes les choses qu'elle ne peut pas faire et que nous faisons tous pour vous et elle se sent exclue", me dit Kori à mon oreille.

"Peut-être que j'ai aimé la différence", je réponds alors que les premiers centimètres de mon membre entrent dans la douce bouche de Rachael.

"Eh bien, je pense que tu vas aimer ça et te taire", ronronne Kori avant de me lécher l'oreille, "maintenant, montre-moi comment tu le fais en premier."

Rachael se lève un peu et me prend dans sa main en tenant doucement la base de ma bite ; Je souris alors que nous établissons un contact visuel avant que ma bite ne disparaisse dans sa bouche. Elle me travaille lentement et avec une douceur à laquelle je me suis habitué, cela ne fait que quelques centimètres mais elle le fait assez bien pour que je n'aie jamais ressenti le besoin de dire quoi que ce soit. Elle me travaille pendant que Kori reste allongée à côté de nous, l'observant pendant qu'elle travaille. C’est cette douceur chaude et humide sur la tête dans laquelle je commence à ressentir quand Kori fait arrêter Rachael.

"D'accord, tu le tiens comme si tu en avais peur", dit Kori recevant un regard étrange de Rachael.

"D'accord, je pensais juste qu'il aimait que j'utilise ma main", fait la moue Rachael.

"C'est bien pour un début, mais si tu veux vraiment faire ça, enlève ta main et mets plus de lui là-dedans", dit Kori alors que Rachael se met dans un meilleur angle en s'allongeant entre mes jambes.

Je me détends et observe « l’enseignement » de ma première copine alors qu’elle observe la deuxième tentative de Rachael. Je mesure près de huit pouces et environ quatre de cette taille, ma belle petite amie travaille avec diligence pour me garder heureux. Je lui souris, je peux réellement sentir Rachael sourire alors qu'elle s'approche pour en prendre plus avant de lui frapper le fond de la bouche et le bruit de haut-le-cœur qui en sort ne semble pas agréable.

« Doucement Rach, ne force pas. Quand il devient plus dur, vous devez changer de position sur lui », dit Kori avec diligence en aidant Rachael à glisser vers le bas pour que sa gorge s'aligne. « Maintenant, voici la partie la plus délicate, détendez votre gorge et respirez simplement par le nez.

Je regarde Rachael se pencher sur son ventre entre mes jambes, je peux voir qu'elle porte toujours sa culotte vert vif d'hier soir alors qu'elle met la tête de ma bite dans sa bouche et ralentit. Il est mouillé et confortablement serré lorsque je frappe le fond de sa bouche et s'ouvre lentement dans sa gorge. Je peux dire qu'elle a du mal mais Kori lui frotte le dos et je m'émerveille alors qu'elle recule lentement et pousse lentement mon dos dans sa gorge un peu plus profondément cette fois. Finalement, je regarde son nez toucher à peine mon ventre et elle recule rapidement avant de haleter un peu et de sourire.

"Bon travail", dit Kori en frottant le dos de Rachael.

"C'est tellement serré que j'ai presque paniqué quand je ne pouvais plus respirer par la bouche", halète Rachael.

"Malheureusement, maintenant, nous avons un problème", dit Kori à Rachael en lui lançant un regard inquiet d'ici, "Tu l'as fait bander et je pense que tu dois vraiment le sentir jouir."

"Oh non, j'ai encore mal à cause de la nuit dernière, je ne pense pas que je pourrais supporter ça à nouveau", dit Rachael un peu paniquée.

"Eh bien, laisse-le te baiser la gorge comme il le fait avec Imelda et Katy", dit Kori en lâchant la bombe sur Rachael aux yeux écarquillés.

Rachael revient et commence à me prendre dans sa bouche fort et vite dans l'espoir de me faire jouir, mais le regard que je reçois de Kori me dit de tenir le coup et de faire quelque chose avec elle. Je ne sais pas quoi ni comment gérer le cambriolage de ma petite amie innocente et même si la nuit dernière a été une dure impulsion du moment, c'est différent. Rachael me donne tout alors que je laisse mon côté charnel prendre le dessus.

"J'ai fini d'attendre, prépare-toi", dis-je à Rachael en prenant les côtés de sa tête dans mes mains.

Les yeux de Rachael s'écarquillent un peu et je peux la sentir un peu tendue lorsque je lui tire la tête et repousse ma bite dans sa gorge. Il fait chaud et encore plus serré qu’avant et je recule de seulement deux pouces avant de le repousser profondément. Je ne sais pas pourquoi je me sens plus excité maintenant, mais je peux dire que Rachael essaie de rester calme alors que je sens des respirations courtes et paniquées sortir de son nez alors que je lui baise « doucement » le visage pour la première fois. Je suis surpris quand tout d'un coup, un gémissement sort de la bouche de Rachael et m'envoie presque par-dessus bord. Je baisse les yeux et vois la main de Korinna sur le dos de la culotte de Rachael et je suppose que je frotte ses plis usés. Tout est plus chaud qu'il ne l'était pour moi il y a quelques minutes et je me rends compte que je vais plus vite que je ne le pensais dans la bouche de Rachael que je ne l'avais prévu, malheureusement pour elle, je ne pense pas à cela comme une mauvaise chose puisqu'elle est gémissant et quand elle se resserre à cause de ce que je ne peux que ressentir comme un gémissement orgasmique, je me tord les hanches durement et j'enterre ma bite aussi loin que possible dans sa gorge avant de tirer ma charge comme un tir direct sur son ventre. Je jouis fort et je sens que Rachael commence presque volontairement à avaler, ce qui ne fait qu'ajouter à ma sensation alors que je lâche sa tête et m'allonge complètement éveillée et épuisée. La bouche de Rachael se détache enfin de moi et je suis flasque dans l'air frais avant que les deux filles ne me couvrent avec la couverture et commencent à discuter tout en s'habillant.

"Tu as si bien pris ça, je pouvais te voir l'avaler et tout", dit Kori, louant les efforts de Rachael.

"J'ai failli m'évanouir mais tu m'as frotté m'a fait respirer et c'était génial", révèle Rachael en se tapotant le cul alors qu'ils quittent la chambre.

Je reste allongé au lit pendant un moment avant d'enfiler enfin un short et un débardeur et de rejoindre mes filles dans le camping-car. Ils discutent tous de choses différentes et, heureusement, je ne suis le sujet d'aucune conversation alors que je prends un fruit, me dirige vers le siège passager et commence à discuter avec Vinnie.

"Hé mec, tu vas bien ici," je demande en m'asseyant.

"Ouais gamin, je viens de m'enregistrer avec Marcus ce matin, nous sommes prêts à entrer dans notre motel en fin d'après-midi aujourd'hui et ensuite, quand nous aurons nos chambres, nous allons essayer de nous détendre parce que ce n'est pas facile de vous conduire, les enfants," Vinnie me dit en souriant: "Je pensais que j'aurais affaire à des enfants ridicules qui voulaient juste faire la fête et faire des conneries, mais vous êtes tous d'accord avec ce que vous faites."

"Ouais, nous avons déjà trop d'aventures, nous voulons juste des vacances pour pouvoir nous détendre et être ensemble", je réponds en prenant une bouchée de pomme.

"Très bien, gamin, en plus, toi et ton équipe nous faites du bien en étant le dernier travail de salope que nous faisons avant de nous connecter pour de bon", dit Vinnie avec un soupir.

"Désolé si nous sommes un fardeau et tout mais tu voulais ça", je rétorque en riant.

« Oui, je le fais, mais rendez-moi service, s'il vous plaît, essayez d'empêcher les filles de courir en sous-vêtements. J'essaie de conduire ici », dit Vinnie en plaisantant.

"Oh d'accord, donc rien de tel," dis-je avant de me tourner vers l'arrière du camping-car, "Hey Kori, bébé ?"

Vinnie me regarde bizarrement du coin de l'œil tandis que Kori se dirige vers moi et se penche sur le siège pour me parler. Elle porte un corsaire beige et un grand t-shirt tandis que je la tire autour du siège et sur mes genoux. Je remonte la chemise de Kori et elle rit tandis que je passe ma tête en dessous et commence à embrasser le haut de ses seins.

"Mec, c'est le siège avant, tu as dit seulement à l'arrière", dit Kori en essayant de me réprimander.

Je saisis son gros cul avec mes mains et je le serre doucement. Je peux dire qu'elle aime ça, mais tout cela reste un moment amusant et elle me tapote la tête pour attirer mon attention quand j'entends Vinnie rire. Je marmonne quelque chose entre ses seins et je les fais rire tous les deux.

"D'accord, Guy, arrête, tu dois te raser parce que ce n'est plus ludique", dit Kori en me sortant la tête de la chemise.

Je la laisse se lever de mes genoux et la regarde se diriger vers l'arrière où le reste de mes filles rient de mes pitreries. Je tourne mon attention vers Vinnie qui se calme de sa crise de rire et me traite de connard avant de me lever et de retourner me raser à la demande de ma copine.

Quitter l'Utah et entrer dans le Colorado est un changement agréable et au fil des heures de route, nous passons de montagnes et de déserts à des arbres et encore des montagnes. Le paysage est une belle transition et il est un peu plus de quatre heures locales lorsque nous roulons enfin dans la périphérie de Denver et entrons dans le motel que les chauffeurs ont choisi pour qu'ils puissent se reposer et récupérer. Je les regarde situer toutes les chambres et nous commençons à déterminer qui d'entre nous aura une chambre. Ce sont Devin et Masha qui sont les premiers à chercher un lit et étant donné qu'ils sont enfermés dans le U-haul depuis des jours, nous sommes tous d'accord qu'ils en ont un et finalement une chambre à deux lits est la deuxième et dernière que nous obtenons pour juin, Lilly, Hanna, Ben et Natsuko à partager. Natsuko décide de rester seule dans le camping-car et je pense que je lui reparlerai quand nous aurons eu le temps de nous étendre et de nous détendre.

"D'accord, gamin, nous avons un taxi qui nous attend, donc jusqu'à dix heures demain matin, tu es seul", me dit Marcus alors que lui et Vinnie partent.

J'acquiesce et regarde nos chauffeurs partir pour me rappeler que nous avons leurs numéros en cas d'urgence. J'apprends par les filles qui se sont dispersées que nous avons des machines à glace et une piscine que nous pouvons utiliser jusqu'à huit heures, je me dirige vers le bureau et je demande à l'homme à l'intérieur de nous laisser l'utiliser plus longtemps et il accepte après lui avoir donné vingt et promettant pas de drogue ni de désordre géant. J'ai informé le reste de l'équipage du changement dans les détails et j'ai reçu des éloges presque unanimes de la part de l'ensemble du conseil d'administration alors que tout le monde commençait à se changer en maillot de bain. J'enfile le mien et enfile une chemise tout en suivant cinq culs merveilleux de mes filles vêtues de maillots de bain alors que nous nous dirigeons vers la piscine. Pour descendre dans la liste, Korinna porte une pièce de couleur crème qui fait un travail merveilleux en maintenant toute sa silhouette. Mathilda, contrairement à sa personnalité, porte un deux pièces rouge vif qui ressemble davantage à un short coupe garçon et à un soutien-gorge de sport. Imelda et Katy jouent les opposés à mon plus grand plaisir avec Katy portant un deux pièces avec un haut zippé en noir alors qu'Imelda porte un une pièce que vous devez fermer pour couvrir sa poitrine en blanc. Enfin, Rachael porte un deux pièces rose avec un haut sans bretelles.

Je suis à nouveau amoureux alors que nous nous dirigeons vers la piscine et que les filles se mouillent pendant que je m'assois à l'ombre et me détends. Le reste de l'équipage sort, à l'exception de Jun, Lilly et Natsuko. Devin tire des boulets de canon dans la piscine et nous rions tous pendant que tout le monde se détend en nageant et en jouant dans la piscine. Nous devons être là depuis une heure quand je vois Lilly dans un maillot bleu, comme si elle avait un mot pas si joyeux avec Natsuko à l'extérieur du bus. Je ne sais pas ce qui se passe mais je suis plus inquiet puisque Natsuko est si distante et je vais voir ce qui se passe. Dès que je m'approche, je vois que Lilly a le classeur de Natsuko et elle a l'air vraiment en colère car elle parle vite en japonais.

"D'accord, je n'ai pas besoin d'un traducteur pour connaître ta Lilly énervée mais tu dois prendre du recul et m'expliquer ce qui se passe," dis-je en m'interposant entre eux.

"Non, ça va Guy, tout va bien", dit Natsuko avec plus de peur sur le visage que lorsque nous avons parlé à l'aire de repos.

"Non, nous ne sommes pas. Tu dois lire ce gars," dit Lilly en me tendant le cahier, "Je pense que tout le monde le fait."

"Lilly, qu'est-ce qui se passe," demande Jun en courant en maillot de bain depuis la pièce.

"Je ne peux pas lire ça Lilly", leur dis-je en rendant le livre, "Il est écrit en japonais, je pense."

Jun prend le livre et commence à lire quand je vois ses yeux s'écarquiller sous le choc avant de se tourner vers sa sœur. Je suis toujours en dehors de la conversation puisque tout est en japonais et je peux dire que même si Lilly est en colère, Jun est plus inquiet et je pense poser des questions quand Kori et Imelda viennent voir où je suis allé.

"Qu'est-ce qui se passe Guy," demande Kori confuse.

"En gros, la note est une confession", dit doucement Jun, "ma sœur parlait avec Heather avant de commencer l'année dernière et lui envoyait des photos de toi, Guy. Il raconte même comment elle a dit que l'idée de Heather de venir voir Kori et les filles pouvait provenir de ce qu'elle avait dit à Heather de manière anonyme.

Mon estomac se serre à la nouvelle, Natsuko nous a trahis. Elle a blessé Kori parce qu'elle parlait à Heather dans notre dos. Je suis à court de mots et le reste du groupe arrive à un moment donné et je peux les entendre tous aller et venir les uns contre les autres. Je suis presque séparé de toute la situation et j’observe de l’extérieur. Kori a sa main sur sa bouche sous le choc tandis qu'Imelda la tient presque debout et regarde un trou à travers Natsuko. Katy est retenue par Devin alors qu'elle crie des grossièretés à Natsuko. Masha fait reculer Lilly avec les mains tendues et je regarde Jun et Ben se crier dessus pendant qu'Hanna essaie de faire parler Natsuko. Rachael est la seule personne à me voir dans mon état et à m'en sortir.

"Mec, tu dois faire quelque chose", me dit Rachael paniquée, "Tout le monde se bat."

"Tout le monde arrête de parler", dis-je en me plaçant au milieu.

J'écoute au lieu de regarder car j'entends tout le monde commencer à se calmer. Je sais ce que je veux faire mais malheureusement, Ben décide de mettre son grain de sel en premier.

"Je dis qu'on lui met le cul dans un bus pour rentrer à la maison", commence Ben.

"Elle y va, nous y allons", dit Jun en recevant un regard de Lilly, non accusateur mais en colère et compréhensif.

"Reste ou pars, je n'arrive pas à croire que tu nous as fait ça. Nous sommes amis et tu as dit à Heather de venir nous faire du mal," crache Katy alors que je vois Natsuko grimacer, " Je vais te botter la gueule ici pour commencer. "

J'écarte Devin et j'établis un contact visuel avec Katy, elle est énervée mais je la regarde s'adoucir alors que je lui demande de reculer. Je regarde Kori qui est toujours choquée et Imelda qui hoche la tête et l'emmène à l'intérieur du camping-car.

"Personne ne lui fait rien", dis-je en me taisant devant tout le monde sous le choc. "Vous la laisserez tous tranquille. Personne ne la touchera, personne ne lui fera de mal et personne ne se vengera d’aucune sorte.

"Ce type, c'est vraiment des conneries", dit Ben alors que je tourne mon attention vers lui.

"Mec, je comprends qu'elle était une amie mais elle nous a trahis et Kori a été blessée", dit Katy en faisant valoir un argument valable : "Nous ne laissons pas les gens qui nous ont blessé rester impunis."

« Peut-être que je n’ai pas été clair. Aucun d'entre vous ne doit lui faire de mal de quelque manière que ce soit, faites-le et je vous ferai personnellement regretter de revoir mon visage, " dis-je en me tournant vers Katy et Imelda. " Et si vous pensez que cela signifie que cela ne fera pas de mal. Je dois laisser n'importe lequel d'entre vous derrière moi à cause de cela, je le ferai.

"Mec, pourquoi tu la défends," dit Kori en faisant taire le groupe depuis la porte du camping-car.

« Parce que j'ai donné ma parole que rien n'arriverait à Natsuko pendant ce voyage. Quoi qu'il en soit, je ne laisserais personne, pas même les femmes que j'aime, lui faire du mal de quelque manière que ce soit," dis-je alors que Kori regarde mon âme, "Je vous ai donné ma parole à tous et je ne peux pas briser ça comme je peux. ça ne vous brisera pas le cœur. S'il vous plaît, faites-moi confiance.

"Elle m'a fait mal. Personne ne la touche," dit Kori au regard de tout le monde, "Si quelqu'un mérite de lui faire du mal pour ça, c'est moi et je ne vais pas le perdre simplement parce que l'un de vous s'est vengé en mon nom."

"D'accord, tout le monde doit s'éloigner maintenant et respirer", dit Rachael, apportant le calme final à la tempête de nos vies, "Devin et Masha, Natsuko peut-elle rester avec vous deux pendant un moment jusqu'à ce que je vienne la chercher ?"

"Oui, nous la garderons en sécurité", dit Masha en emmenant calmement Natsuko.

Je regarde tout le monde se disperser et je suis Kori à l'intérieur du camping-car, le reste des filles entre et je peux sentir leurs questions me brûler et je me dirige calmement vers la chambre et j'enfile un jean et un t-shirt noir avec mon manteau et bottes. Je les rejoins et toutes mes filles sont toujours en maillot de bain pendant que je dis mon morceau.

« J’ai donné ma parole à la mère de Natsuko, je n’ai pas compris la raison pour laquelle elle m’a obligé à faire ça et j’ai pensé que ce ne serait rien. Maintenant, je sais mieux mais je dois tenir parole », dis-je doucement à mes filles.

"D'accord mais pourquoi dois-tu tenir parole alors que c'est l'un de nous qui a été blessé", demande Katy confuse, "Si tu as été manipulé, cela n'a pas d'importance et nous devrions nous en occuper maintenant."

"Sauf que ça n'a pas de sens, depuis que tout est fini, Natsuko n'agit pas comme si tout allait bien", dit Kori en la concentrant. "Elle a eu peur de Guy et est distante avec nous tous. Si elle a fait ce qu’elle a fait pour gagner, alors pourquoi cette culpabilité, je veux d’abord en savoir plus, mais pas ce soir.

"D'accord, ma sœur, c'est génial et tout, mais je suis coincée avec le fait que Guy" doit "tenir parole", dit Katy, de nouveau bouleversée.

Elle est la seule autre personne dans la pièce à se tenir à mes côtés et je peux dire qu’elle est trop en colère pour comprendre. Je sais que je vais devoir décomposer cela rapidement ; Je la recule contre le mur et claque ma main contre le mur à côté d'elle, choquant toute la pièce.

"Je ne lui ai pas tenu parole et c'est là que tout commence, quelle promesse ai-je faite si je la romps ensuite", je demande avant de reculer, "soit je tiens ma parole à ce sujet, soit je pourrais tout aussi bien couper les ponts avec vous tous". . Maintenant, tu veux que je commence à rompre, je vais commencer ici et maintenant.

"Non, tu ne le feras pas", dit Rachael en attirant mon attention sur elle, "Tu as un peu d'espace et tu réfléchis, puis tu reviens et nous résolvons le problème. Mais si tu reviens vers nous, nous serons là.

Rachael me prend la main et l'embrasse avant que je sors du camping-car et que je me dirige vers la route. Il fait encore clair dehors et je suis seul sur la route. Normalement, j’écoute de la musique ou j’essaie de comprendre comment ou pourquoi cela s’est produit, mais ce soir, je suis juste sombre et en colère et je n’ai personne d’autre à blâmer que moi-même. Ça se passait trop bien, j'aurais dû le voir mais j'étais trop aveuglé par ce putain de moment où j'ai raté l'attitude de Natsuko pendant des mois. Elle en avait marre de se cacher et alors elle nous écrit simplement une confession en japonais alors que seuls son frère et Lilly peuvent la lire. Cela n’a aucun sens de savoir pourquoi elle ferait quelque chose comme ça à Kori ou à l’une des filles. J'ai été gentil avec elle, je pense, je l'ai toujours respectée et je lui ai donné de mon temps quand elle en avait besoin. Je l'ai traitée presque comme une petite amie mais elle est trop amie pour ça et nous savons tous les deux qu'il n'y a pas de sentiments donc je suis coincé dans la question immortelle, pourquoi ?

Une heure de marche et je traverse une ville plus défavorisée que d’habitude mais je garde la tête baissée en croisant les gens et ils s’occupent de leurs affaires. Je dois avoir une ombre autour de moi qui empêche les gens de me parler alors que le sans-abri n’essaye même pas de me demander de l’argent. Ouais, je suis si loin dans le noir que lorsque j'entends les sons indubitables de colère et de peur venant de l'autre côté de la rue. Ma curiosité prend le dessus sur moi et si je ne peux pas provoquer de violence, je pense que je peux en regarder. C’est dans une grande allée, presque assez grande pour qu’une voiture puisse y descendre, à l’exception des bennes à ordures. Mes animateurs ressemblent à un petit gars bronzé vêtu d'un sweat à capuche violet clair et d'un pantalon de survêtement gris menacé contre un mur du fond par un latino en colère vêtu d'un jean affaissé et d'une chemise boutonnée. Je ne leur cache pas mon approche mais ils semblent plus intéressés par leur propre conversation quand je regarde le Latino retourner le plus petit et commencer à tâtonner avec son pantalon. Je suis passé de la curiosité au dégoût en moins de quatre secondes. Tout ce que je veux, c'est de la violence, mais maintenant je suis coincé avec un porno gay. Eh bien, si vous voulez que quelque chose soit bien fait, vous feriez mieux de le faire vous-même.

Je sprinte et attrape le Latino par le col et le tire vers l'arrière avant de mettre mon tibia en contact avec l'arrière de son genou. Je le regarde toucher le sol et commencer à se relever mais je l'attrape au ras du bas de ma botte et je sens les dents se desserrer alors que je l'envoie rouler contre une benne à ordures. Je vois du rouge et j'attendrais normalement qu'il se défende, mais à la place, j'enfonce le bout de ma botte dans ses côtes. Encore et encore, je lui donne des coups de pied avant de me mettre à genoux et de lui tenir la tête par les cheveux en haut et de lui claquer mon poing sur la joue et les yeux à plusieurs reprises. Je ne me fatigue pas après avoir reçu d’innombrables coups dans la tête, mais je remarque mon travail avec du sang sur les mains et un visage qui ressemble à un hamburger. Le nez est de toutes sortes de côté et je pense qu’on me demande d’arrêter mais ça devient drôle. Je me lève et vois un mouvement du coin de l'œil et me tourne pour frapper ma nouvelle cible, ma réaction étant meilleure que la plupart. J'arrête mon poing en plein vol et je vois que le petit bonhomme est plus une femme maintenant que je peux voir son visage. Elle mesure environ 5'7" et a une peau brun foncé presque arabe avec des traits très simples et des lunettes simples. Elle me regarde avec une bonne quantité de choc et mon cerveau se demande quoi faire en cas de personne qui saigne dans une ruelle et du sang sur mes mains, s'en va.

Je m'éloigne de la ruelle et remarque que le monde continue de tourner, quel que soit le carnage qui s'est produit ou aurait pu se produire dans la ruelle. Je ne sais pas quoi faire mais je sais exactement où aller, Kori. Je veux Kori et je la veux maintenant plus que je n'ai voulu quoi que ce soit depuis longtemps. Je ne dis pas que je n’aime pas et ne veux pas toutes mes filles, mais pour une raison quelconque, la seule chose qui me préoccupe est Kori. Je marche plus vite que d’habitude quand je sens que je suis suivi et je m’arrête brusquement pour voir la jeune femme, encore probablement plus âgée que moi, à environ trois pas derrière moi.

"Quoi," je demande rapidement.

«Je voulais vous remercier», dit-elle un peu effrayée et confuse.

"Alors tu es rentré chez toi", lui dis-je en revenant à ma promenade.

"Hé, ça va," demande-t-elle en essayant de suivre le rythme mais finit par courir un peu.

"J'ai l'impression que je viens de baiser Mila Kunis sans préservatif et qu'elle m'a rappelé", lui dis-je sans ralentir.

"Eh bien, je veux dire, je pourrais faire la vraie chose pour toi", dit-elle, me faisant m'arrêter et la regarder, "je veux dire que tu m'as sauvé d'un viol de ruelle ou quelque chose comme ça, alors je pense que je t'en dois un."

"Et explique-moi pourquoi, quand j'ai du sang sur les mains et que des femmes m'attendent chez moi, j'aurais envie de baiser avec toi", je lui demande en l'appuyant contre un mur, "Vraiment, je n'ai pas Il est temps d'avoir le béguin pour le chevalier en armure étincelante parce que ce n'est pas mon cas.

"Pas quoi", me demande la femme confuse.

"Pas un stupide… merde, peu importe", j'ai envie de dire chevalier mais elle ne suit pas la conversation et je suis distrait de ce que je veux en ce moment.

Je continue de marcher et elle continue de me parler en essayant d'obtenir des informations sur qui je suis et ce que je fais ici. Je ne réponds pas vraiment et elle continue de divulguer des informations, apparemment son nom est Lana et elle est ici pour l'université et faisait du jogging chez elle quand elle a été arrêtée par un gars et traînée dans la ruelle. Je ne lui ai même pas montré le moindre intérêt et pourtant elle continue de parler et pendant que j'ai l'intention de baiser Kori devant Dieu et le monde, ce petit imbécile plaide pour la bâillonner avec ma bite. Je ne suis pas sûr de pouvoir m'arrêter et d'en finir, mais dès que je vois le camping-car, je suis excité pour Kori de la pire des manières et alors que j'arrive au camping-car, j'ouvre la porte et me précipite à l'intérieur pour constater que personne n'est là. 'maison'. Je les ai tous laissés ici et ils ne sont pas là, je suis revenu et ils ne sont pas là. Très bien, j'attendrai qu'ils reviennent, c'est ma pensée et je m'assois sur le lit tout paré, ma capuche relevée et du sang sur les mains.

"Alors, tu veux parler de l'endroit où se trouvent les "filles"," demande Lana en me suivant à l'intérieur et en fermant la porte.

"Asseyez-vous et fermez votre putain de suceuse", lui dis-je froidement, "J'attendrai mes filles et vous pouvez soit attendre avec moi en silence, soit partir. Si tu veux vraiment me baiser, tu vas devoir attendre parce que quelqu'un le mérite plus que toi en ce moment.

My words startle my new ‘fan’ and I watch as she quietly sits down at the booth and table facing the door and we sit quietly and wait.

Mercifully I don’t wait for more than what feels like a half an hour when I hear voices of my girls and as soon as the door opens the first thing that they see upon entering is Lana as she bolts up from her almost nap.

“Who the fuck are you and what the fuck are you doing in here,” Katy says being the first one in the RV.

“I came with him, I followed him here and he said he was waiting for his girls,” Lana replies worriedly.

“Came in with fucking who,” Katy asks covering distance before looking up and seeing me on the bed.

I watch as my girls pour into the RV but apparently there is something about me that has them at a loss for words. I see they’re still in their suits and Kori is in the middle of the pack when I lock onto her. I gesture for Katy and Matty in the front to move out of the way before standing up and calmly stalking my way up to Kori. She isn’t afraid as much as concerned, I let her put her hands on my head like she’s gonna try to read me before scooping her up off the floor of the RV and kissing her like it’s been years apart. I’m on fire and she’s making squealing noises for surprise as I adjust my arms to keep her up in the air and when she doesn’t quite react to my full force kissing the way I was hoping, I lower her down and back up a bit.

“Too much,” I ask coyly while smirking.

“Guy what the fuck happened? Why do you have blood on your hands,” Kori asks confused while leading me to the sink.

“Oh it’s because of Lana,” I say nodding over to our guest,” She gave me the gift of violence and followed me back here to have sex as my reward.”

My words get a mixed reaction from all my girls, Katy and Imelda are pissed about her wanting to have sex with me I think while Rachael and Mathilda are just concerned about me and violence. I let Lana explain what happened from her point of view while Kori checks my hands and washes the blood off. She’s taking her time listening and watching my reactions but the whole time Lana is talking all I’m thinking about is take Kori to bed and ride her till my hips break, or her hips, or the RV bed breaks. She is trying not to look at me too much and after watching her wash between my fingers again for the third time I pin her to the counter with my arms on either side of her and stare straight into her steely grays.

“I want my Kori,” I say like a grumpy child.

“Guy according to Lana you beat a man into a hospital bed almost two hours ago I think you need to calm down and…,” I let her get that far before latching either of my hands on the sides of her head and force her to look right at me.

“I… Want… My… Kori… And… I… Want… Her… Now,” I tell her firmly as she does her soul gazing.

“Guy maybe you should calm down and recover for a minute,” Rachael says quietly.

It’s Kori this time who latches onto me hard and finally I am almost right where I want to be I get her ass on the counter and she wraps her arms and legs around me while we kiss each other with more passion than we’ve had in the past six months. Not saying there wasn’t love but this is some much more right now as I lift her ass off the counter and carry her to the bed room. Once inside I kick the door closed and lie Kori down on the bed maintaining our kissing as I pull my coat off with some effort and press my entire body against her. We’re a mad ball of limbs just pawing at each other and finally Kori puts the brakes on and stops kissing me and get’s my attention.

“Stop for just a moment and strip down please,” Kori says gasping for breath.

I back off the bed and kick my boots off before pulling off my shirt, while I do this Kori sits up off the bed and pulls off her cream colored one piece freeing her breasts before lying back and pulling them off her ass. I get my pants and underwear down before I see Kori crawl to the end of the bed and start to stroke my rigid member. I’d love for some foreplay another time but this is not that time, I stop her and crawl back up Kori’s body backing her up the bed again and I feel her spread for me. No hands are needed as I hit the entrance to her velvety folds and with no resistance press my whole cock to the hilt inside her. Kori gasps at the rigidity of my intrusion and I start slowly pumping in and out of her warm folds. It’s hot and gripping me with firm intent as I savor the sensation, each thrust accentuated by a sharp shake at the end. Every time I finish a thrust Kori’s body jumps a little and we lock lips again and I feel her start to buck against my steady thrusts. I’m on fire and from the feel of her so is Kori as our bodies start filling the bedroom of the RV with a slapping noise every time we connect. Kori locks her legs around mine and I start to feel a bit of a rush but instead of letting it take me over and blessing out I push harder and faster.

“Oh Jesus Guy I’m almost there don’t stop,” Kori gasps as she stops moving against me.

She’s just taking it all now and waiting for her reward for finally listening to me and while I plan to give it to her I won’t settle for anything less than her being in the same manic and happy/pissed off mood that I’m in and if that takes all night I’ll have someone get me some Viagra and a few Monsters because I’m not going anywhere. I prop my body up on my elbows and bring my legs up and start taking short fast thrusts into Kori’s wanting pussy. Kori tries to bring her legs up to wrap them around me but I pull my arms back and lock my elbows under her knees almost pinning her thighs to her sides. My fast strokes are hitting Kori deep and I’m enjoying her face as it contorts in a rush of pleasure when her eyes open suddenly along with her mouth in a silent scream. Her hands take my face and we kiss open mouth as she moans into me, her velvety folds shaking around my cock as I bury it deep and wait for the orgasm to subside. I let her legs down and she starts to relax when I make my cock jump a little inside her and she gives me a startled look of disbelief.

“Are you serious, I thought you came,” Kori asks still catching her breath.

I grin mischievously and keeping myself inside her as I sit up and roll her onto her side. Just the rotation of her pussy around my cock is enough to make me thrust once inside her and I do getting a groan of approval. I get her all the way on her right side with her left leg hiked up and her left leg under me, the position has her tighter than before. I see she’s still reeling a little from the adjustment but I’m not wasting time as I push the rest of my cock back inside Kori. I watch her shudder and I start pumping long fast strokes in and out feeling the slickness of her first big orgasm. It’s almost like I’m on automatic as I grip Kori’s ass with my hand for a grip and jam my whole length inside feeling my sack rest on her thigh, Kori groans in reaction and I see her smiling a little which spurs me to keep punctuating each thrust with a hard push at the last inch. We’re sweating from the exertion but I don’t feel tired and Kori’s not complaining in the slightest as I take my hand off her ass and slap it once but grip it hard while grinding my cock inside her. I smack and grip Kori’s ample ass again and watch as her hand takes mine and holds it there, I speed up going faster and watch as her large C cup breasts start shaking with my working of her pussy. Kori is trying to pull me in deeper and I feel her get wetter than normal when music hits my ears from her mouth.

“Oh fuck I’m cumming again, how are you doing this,” Kori asks eyes wide in shock,” don’t stop for anything, I am gonna cum for you again baby.”

I’m rabbiting my cock in and out when Kori’s left leg hooks my ass and holds me in place, her whole body shudders for about a minute and I see her shaking as she rides out her second major orgasm of the evening. I stop and pull out finally feeling the sweat on my body as I enjoy the aftermath that I’ve put my first girlfriend in. She’s still on her side breathing deeply and fast but it’s slowing down as time ticks by and finally she looks up to me still perched on my knees near her ass.

“That was amazing, I don’t know what happened to you but I get what you’re doing now and its okay baby. We’re gonna be okay,” Kori says before looking down and seeing my still erect penis,” Oh no you cannot be serious?”

I watch as gingerly she checks herself to see if I came and when she sees I haven’t her eyes widen as does my grin. I straighten Kori’s leg softly and take a pillow and lay it down on the bed at about where her hips are. It takes me a moment but I get her on her stomach with her ass in the air slightly thanks to the pillow. I put Kori’s knees together and start lining up my cock head with her folds, each swipe past her lips gets me a groan of approval and sliding into her now is tighter than expected and I’m a little shocked she’s not more accepting of me physically. I force my way in grunting and laying over her propped up on my elbows Kori turns her head towards me.

“I came so hard my body is trying to hold on by clenching down, you sure you can continue lover,” I hear her say as a wicked grin hits her face.

Finally she gets what is happening and I back up half way and slam back inside Kori’s velvet furnace hard. Her ass is an ample cushion allowing me to pound and hard and fast filling the room with a slapping noise once more. I’m working at break neck speed with my thrust and I can feel my orgasm screaming at me for release, Kori is grunting hard and encouraging me.

“Fuck me baby, fuck me and cum like you want me to have your child. Make me cum with your hot cock and fill me with your seed,” Kori says almost purring.

Never does she say anything like this to me during sex or love making and I start to feel the rush of my body and grind hard with short thrusts as I reach my apex. Kori’s eyes are closed and her teeth are clenched but I’m the one making noise as a growl loudly as the first shot of my cum leaves my cock and coats my girlfriend’s pussy. It’s hard and I’m still shooting as I can feel my eyes roll up in my head, I’m breathless and instead of rolling off Kori a softly collapse still shooting my last into her. Kori is whispering words of encouragement but I can’t tell what they are as I’m exhausted on top of her back. Finally I hear something not expected from underneath me.

“Help girls, we need some help in here,” Kori says as loud as she can.

The door flies open with Matty and Imelda bursting into the room. I can’t see what’s going on due to my inability to move but Kori is more collected than I am right now.

“I need him off of me, I can barely move and I don’t want to and he’s exhausted,” Kori says as the girls start to help.

I get moved off Kori and my next sensation is the cool air of the RV on my spent member. Instinctively I reach for Kori but Imelda stops me and gets me under a sheet before her and Matty move Kori over so I can hold onto her. I hear the girls talking and Lana is confused as to what is going on but Rachael is handling it by the tone as I pass the fuck out with my body cuddled up to Kori.

I can tell it’s early morning when I wake up sore and sticky, I must have been out and sweating because the girls are all in bed and sleeping as I get up. I figure a shower would be good since we can take a moment to refresh supplies before we leave the state. I stagger out of the bedroom and into the small shower, it amazes me how the compacted the bathroom is as I get in and kick on the warm water. I am feeling refreshed as I stretch a little in the confined space, barely big enough for two standing, I know because Katy and Imelda tried to get cleaned up at the same time on day two and the fight was hilarious and didn’t end in family violence.

I’m getting close to done and I can tell that I’m not alone but with my face in the water I start to feel small hands tentatively take hold of my cock like it’s going to bite the person handling it. I take a moment to figure out who it is and quickly grab the culprit by the hair and pull her in the shower with me.

“Ow that hurts, you’re hurting me,” Lana says as the water starts pouring over her.

“Who said you were allowed to touch that,” I ask sounding angrier than I am.

“I just thought that I could see it and touch it for a bit since you already had sex tonight,” Lana says still holding me as I let go of her hair.

My eyes are clear as I see her body for the first time outside of her sweats. She’s a tight little thing with breasts that are more of nubs and a clean shaven pussy. She works out a little and that makes her wiry but mostly she’s got barely any curves to speak of but I do see enough. I take note of her as she still hasn’t let go of me and with me half hard I make my cock twitch in her hand causing her to jump.

“Oh shit how did you do that,” Lana asks looking down at me in her hand.

“Seriously? When was the last time you had someone make you cum,” I ask plainly.

“Well it’s been a while since I made myself cum,” Lana says looking away,” my ex broke it off when he found someone who had more to offer than me.”

“Yeah a piece of shit would do that and I’m guessing outside of porn you’ve never seen my size,” I ask her getting harder as she starts unconsciously stroking me.

“No I haven’t and holy shit you’re hard,” Lana says looking down and then back up at me,” Can you go again tonight?”

“I can and I can be gentle if you want, I can just put the tip in so you’ll feel like you’re with your ex,” I say with a little bit of sour humor.

“The tip would be good so I can adjust slowly,” Lana says ignoring my bad humor.

“Yeah and I’m gonna say no on that one. I’m going to put your skinny ass against this wall and then I’m gonna fuck your pussy has hard and as deep as I want. When I’m done I’ll finish wherever I want and you will be fucking grateful,” I inform Lana in a stern tone.

Lana starts to sidestep to get out of the shower but I stop her by using my arm to block her escape and take my free hand and start to rub her slit. The sensation of a new hand on her causes Lana to back up against the wall as I find her clit with my finger and apply a small amount of pressure. Lana’s mouth opens and a low moan escapes her lips as I start to get her to wet herself up for what is gonna come next. I put her against the corner of the shower and take my hand away from her slit; I bend down slightly and spread her legs before hiking them up with my arms so that she is spread eagle with my cock just rubbing her clit. The whole thing has her nervous and excited all at once and I’m aroused to see how tight she is when I try to adjust so that I can get inside her to only be met with some ‘aiming’ issues. I stare at Lana for a moment and she finally figures out that she’s gonna have to guide me and using a hand gets me to her hole before wrapping both arms around my neck. I get the head of my cock inside and almost immediately Lana starts whimpering and biting her lip. I’m almost wishing I had some lube because while Lana is wet it’s like trying to fuck a closed fist. I get about an inch in and I can see her shaking her head frantically. I don’t push further and I feel her try to get me out of her which I help with more than a little put off as she hits her feet and stands in front of me shaking her head.

“Too much, that is gonna split me in half,” Lana says embarrassed in the running water.

“Yeah he will but it’s a great fucking ride,” Katy says startling the both of us.

I don’t know how long my bad girl has been there in a barely fitting tank top and panties but the look on her face is an approving one as I watch her shut the water off and help Lana out. Katy get’s her sat down on the toilet and hands her a towel before turning to me and grinning wickedly.

“First lesson chick,” Katy says to Lana behind her,” Never let your man waste a hard on.”

I watch Katy as she squats down in her tank top and panties taking me in her hand and leading me forward a little so that my cock is right in front of her face. I get a grin upwards from Katy and a look of confusion from Lana as Katy wastes no time proving why she is such a bad girl by shoving my cock to the base into her mouth and down her throat. It never ceases to amaze me that she can do this often as she wants but when she backs up till just the head is in her mouth and slams the whole thing back in at break neck speed I’m grabbing the handle on the shower to help me keep balance as the rush of her mouth sends me into high gear. I look at Lana who is rubbing her self quickly like she’s trying to match the pace of my blowjob while pinching her nipple. Cumming now is going to be a lot easier than with Kori earlier because there I had a goal, now it’s Katy with the goal and I can feel it my peak coming soon as I keep hitting her throat. I hear the same whimpering from Lana again and see her start to shake a little at her orgasm, it’s almost cute how timid she is but she wanted to stop and now Katy get’s the win from me.

“Katy get ready,” I tell my bad girl bracing myself for my orgasm.

Instead of slowing down to take me she just starts slamming her mouth harder and tightens her mouth and lips to give me a suction effect that has the base of me ready to blow. As the first shot of my orgasms hits I groan and Katy quickly pulls her mouth off me and moves her head to the side. She aims my cock and in the close quarters of the bathroom I watch my first shot hit Lana in the face, then the next few in her chest and stomach. The whole thing shocks the hell out of her and Katy has a wicked grin for me as she sucks the last bit out and hands me a towel to dry off. I into a pair of shorts and dressed we exit the bathroom when Katy grabs Lana by the hair and puts her face against the refrigerator forcefully but not painfully.

“You better understand something bitch. You ever touch him again like that and I swear I will…,” Katy starts to say but get’s cut off.

“I’m sorry, I won’t do it again I promise,” Lana whimpers afraid of what comes next.

“Bitch I will finish my sentence,” Katy says slapping Lana’s panty covered ass,” You ever touch him like that again and I swear I will take the big strap on we keep and fuck you silly if you don’t finish the job.”

Katy lets Lana go and while she’s scared she’s not running from Katy which is good because two women chasing each other through the motel parking lot in their underwear is either a good porno, horror movie or episode of cops depending on the context. I start to feel weak and Katy notices it helping me back to bed, we get cuddled up and Katy pulls her new cuddle buddy in wrapping around her like a big mean animal would with its prey. I curl into Kori who responds to my touch by backing against me as I drift off to sleep again.

I wake up to a moving vehicle and the smell of warm food which makes me start to get up when Kori who is sitting against the back wall of the room with pillows pats the spot next to her and I crawl my ass up to her and we sit together sharing her plate of food. Imelda comes in to check and seeing me up lets the other girls know that I’m awake and I watch as they pile onto the bed sitting around waiting for someone to speak.

“Okay before we begin what happened to Lana,” I ask looking out the door way.

“She left this morning and said that she’d text you later when she get’s herself sorted out,” Matty tells me plainly.

“Yeah aside from the random girl you saved and brought back we need to talk about Natsuko,” Imelda says bringing a heavy mood to the room,” she’s a friend and she’s been there longer than a few girls here have but you hurt family and that means you go.”

“Okay girl I get that but here’s my problem, we know she did something with Heather but we don’t know what. She’s been talking to her but we don’t know what she said or even if she gave Heather the idea to have me beaten or worse,” Kori says taking my hand,” I want to get us back to relaxing and having fun on this trip and that is
what Guy did for me last night.”

“That and fuck you like a Terminator,” Katy says getting a laugh from all of us.

“He did do that too but why are we here,” Kori asks plainly,” We are here for us, this group of girls with our man. It’s our time to enjoy and think about what to do with ourselves next and have some fun while doing it.”

“Okay but what about Natsuko,” Rachael asks bringing the topic back where I don’t want it right now.

“Easy, we ride out the trip. Ignore her like we should and the second we’re all back home take her to a field and kick the shit out of her,” Katy says dropping her bombshell on the rest of us.

“No you won’t, Natsuko is mine,” Rachael says getting an odd look from the girls,” I want answers, when I thought Kyle was keeping things from me I wanted the truth and Guy gave it to me hard and brutal but I finally knew the truth. We need that before anyone does anything to her. Isolate her from affection fine but let me talk her into telling us the full story and then if she’s really done everything you think she has I will not say anything to what happens back home.”

The room is silent save for the sound of the road under the tires and our breathing. Kori leans her head on my shoulder and I watch as Imelda quietly takes a moment to leave the room and bring me a plate of food for myself, girl made eggs and bacon which is good start to my morning. I eat as all of us sit in the quiet when Katy starts to cry a little. I place my hand on her shoulder and Matty sitting next to her puts an arm around her.

“She’s my friend, I just don’t understand why she hid it from me,” Katy chokes out her words.

“Fear, Natsuko is our friend and a free spirit. We’re tied to each other and that scares her,” I tell Katy getting a solemn look from all my girls,” You touch one of us and all of us will hunt you down. She knows that’s what we do. How scared is someone when they know exactly how bad it can get when they turn their backs on their friends?”

I see Imelda nodding and we all take a moment to get into a massive hug pile before Kori kicks everyone out so that her and I can get dressed and join the rest of the world. I catch up with Vinnie over the next few hours; apparently they hit a strip club and had a good time. I confess I’ve never been to one and he laughs at me.

“Kid you have five women that I know about, you could run a strip club with those girls,” Vinnie says still laughing.

“Except they’re mine, don’t want people touching what’s mine,” I say chuckling back.

I spend my time back with the girls rotating who gets a foot rub or shoulder rub as we ride down the road enjoying the new upbeat mood. We hit the border into New Mexico and less than ten minutes in we see flashing lights and Vinnie calls me to the front.

“Hey kid they’re telling us to pull over, anything I should know about now,” Vinnie asks concerned.

“Nothing unless you brought it with you,” I reply as he slows the RV down.

I don’t know who it was that saw our caravan but apparently since Colorado is weed free state and New Mexico isn’t their Highway patrol has four cars and two dogs going through our vehicles while we stand in the sun on the side of the road. All of us are talking while our drivers are being asked a gauntlet of questions. The whole thing seems ridiculous as they run our ID’s and the dogs proceed to rummage through our belongings.

“Hey don’t let that crotch sniffer eat my edible panties,” Katy blurts out getting all of us to laugh.

Her comment even got a Patrolman to chuckle a little as the resume the search. I feel eyes on me and find they’re coming from Natsuko. She is staring at me like I’m going to do something horrible and I decide to approach her tapping Kori and Rachael to follow. The three of us aren’t the most intimidating trio but right now Natsuko is the one behind the eight ball.

“Guy I really need to let you know I didn’t mean for….,” Natsuko says before I cut her off with a gesture.

“I don’t want to hear it; it’s not time for you yet. When we decide to deal with what happened concerning you and Heather then will be your time to speak to me. Until then nobody but one person is to touch you and that’s Rachael,” I tell Natsuko getting a fearful look as Rachael puts an arm around her,” I want you to think about this Natty, nobody will touch you till we settle this. No hugs, no kiss, Hanna won’t come for some quick fun, and Ben won’t even try to get in your pants. You are alone with your deeds till Kori and I say otherwise.”

My words sound like a death sentence and I step away with Kori while Rachael starts to let Natsuko vent a little. Sadly one of the Patrolmen see’s Natsuko starting to cry and heads over to talk to her. I can barely hear him but he’s trying to see if there is something wrong with our group and if she’s okay. He promises her that if she’s in danger she can tell him and she’ll be safe. I watch a officer pass her with a dog and immediately Natsuko goes into hysterical rambling in Japanese putting the officer between her and the dog. Jun and Lilly head over and Jun translates that Natsuko had a bad bite from a big dog when she was little and she’s been horribly afraid of them since. The whole thing is as stupid as a plan could be but the cop let’s her move away from the dog and she composes herself and the officers wrap up their search and amazingly find nothing inside the vehicles. As I head inside the RV I see Natsuko getting in and she waves at me a little before getting in the bus. Vinnie gets our vehicle down the road and we’re all laughing about the stop by the cops. I sit down next to him and can see he’s still not laughing with us.

“Hey man we didn’t do anything wrong and we’re clear,” I tell Vinnie as h

Articles similaires

Leçons apprises_(2)

J'entre dans la classe et prends place au milieu de la classe. Ma copine, Lacy, prend place à côté de moi. « Quoi de neuf fille ? » Elle demande. Hé! dis-je avec enthousiasme, peut-être trop avec enthousiasme. Ok déversement. « Renverser quoi ? Qui est-il? Qui est qui? dis-je avec un sourire narquois. La cloche sonne et un homme entre en fermant la porte derrière lui. Sauvé par le gong. Je pense à moi. Je regarde l'homme. Il est grand avec des cheveux blonds sales, des yeux bleus et très beau. Sexy je dois dire. Bonjour la classe. Je suis M. Miller. Je remplacerai...

2.2K Des vues

Likes 0

Rose, la maman seule

Rose Au cours des jours suivants, j'ai reçu des SMS des jumeaux. Helen me voulait plus que tout et était prête à me rencontrer n'importe où pour me le montrer. Rose m'a envoyé un SMS me demandant de me rencontrer et de discuter avant de me réunir avec l'une ou les deux de ses filles. Son deuxième texte m'a invité à la rencontrer. On m'a juste donné une adresse et une heure. Alors quand je suis arrivé, j’ai eu la surprise de me retrouver devant un salon de massage. Alors que je franchissais la porte, une jolie jeune femme hispanique m'a...

261 Des vues

Likes 0

Chambre Vierge

C'est la troisième histoire que j'écris pour ce site, et encore une fois, je m'excuse s'il y a des erreurs d'orthographe ou de grammaire, ou toute autre erreur d'ailleurs. J'aime beaucoup les commentaires et si vous souhaitez signaler des erreurs, faites-le de manière constructive, je ne réponds pas bien aux personnes qui critiquent ma ponctuation lorsque leur message est tapé en majuscules ou autre. Gardez à l’esprit que cette histoire est tout à fait vraie avec une très très petite quantité d’embellissement pour que l’histoire continue, alors ne postez pas en disant que cela ne pourrait jamais être vrai, car c’est...

263 Des vues

Likes 0

Jeux informatiques_(1)

Mandy Wilson était assise misérablement sur le siège passager tandis que la voiture de sa mère Carol suivait le gros camion de déménagement hors de Londres. Oh pour l'amour du ciel, remontez le moral, expira la femme plus âgée. Mandy, nous y allons et c'est tout ce qu'il y a à faire. Les mots ont simplement fait affaisser Mandy plus bas sur le siège et croiser ses bras de plus en plus étroitement sur une poitrine tout en courbes jusqu'à ce que ça fasse mal. Tu peux être un si petit bébé parfois, observa Carol. Mandy a répondu avec un grognement...

286 Des vues

Likes 0

Les rêves de Racos se réalisent !!!_(1)

Je m'appelle Raco et j'ai 15 ans Je ne suis pas sportif J'ai toujours été celui qui a aimé les livres et être à l'intérieur... Je suis dans le placard et personne ne sait que je suis gay n'a jamais eu de petite amie ou même J'ai embrassé une fille parce qu'elle ne m'intéresse tout simplement pas... mon père est parti la plupart du temps pour travailler sur des projets de construction hors de la ville et quand il est à la maison, il dort et il est difficile de le réveiller. ... ma mère ne nous prête pas beaucoup d'attention...

889 Des vues

Likes 0

Frères et sœurs curieux (partie 1)

Tout ce dont je me souviens vraiment de maman et papa quand j'étais jeune, c'était des cris et des bagarres. Nous vivions dans une petite maison qui n'avait pas beaucoup d'intimité, donc on pouvait toujours entendre les cris. Heureusement, ils ont divorcé quand j'étais jeune. Nous avons déménagé, ma sœur cadette, ma mère et moi-même. C'était difficile au début de ne pas avoir mon père dans les parages, mais je m'y suis vite habitué. De toute façon, j'ai toujours été plus attaché à ma mère. C'était ma petite sœur qui semblait avoir plus de mal, demandant papa beaucoup plus souvent que...

357 Des vues

Likes 0

Action ou Vérité : Édition Voisins

Action ou Vérité : Édition Voisins Personnages: Famille noire - Les Johnson Mari : Thomas 40 ans, 6', 200 lbs, bite de 12 pouces Épouse : Jasmine 35 ans, 5' 7 150 livres, poitrine 44DD, taille 34 pouces, butin 48 pouces. Fille : Kelly 14 ans, 5' 2, 95 livres, bonnet 32C, taille 18 pouces, butin 28 pouces. Fils : Marcus 15 ans, 6' 3, 195 livres, bite de 12 pouces Grand-mère Pam 64 ans, 5' 8, 240 livres, 44F de poitrine, 52 pouces de butin Famille blanche : les Smith Père : Jim 38 ans, 5' 11, 175 livres, bite...

2.2K Des vues

Likes 0

Chatte

Chatte La ville de New York est composée de cinq arrondissements, équivalents aux comtés du reste de l'État. Les cinq arrondissements sont Bronx, Brooklyn, Manhattan, Queens et Staten Island. La ville de New York compte plus de 8,2 millions d'habitants. La région métropolitaine du Grand New York compte près de 19 millions d'habitants et se classe parmi les plus grandes zones urbaines du monde. C'est donc naturellement que ma fille a voulu y aller. Ma fille Amanda déteste son nom parce qu'il est trop prissy et approprié. Elle aime que ses amis l'appellent Acid. Elle a traversé sa jolie scène de...

2K Des vues

Likes 0

Chat érotique

Fille : Je promets que je reviendrai quand je pourrai et que la conversation ne sera peut-être pas aujourd'hui. Awe j'ai besoin de dormir mes parents viennent aujourd'hui et passent la nuit .. Et je sais que tu n'es pas là donc je vais t'écrire une petite chose visuelle que je veux faire l'amour le matin mais mon partenaire dort. Partenaire c'est vous ;) Homme : Ma bite est dure maintenant bébé.. Continue [b]girl : Nous sommes juste allongés dans notre lit et je suis nue depuis la veille. Vous portez un boxer. Je me réveille et je vois que tu me tournes le...

2K Des vues

Likes 0

Rachel baise le couple

Rachel baise le couple Un jour, je suis allée à une soirée chez des amis où une jeune rousse qui dansait a attiré mon attention ; la voir danser m'excitait. Je me suis approché d'elle et j'ai commencé à danser aussi, bientôt nous dansions ensemble. Après avoir dansé pendant un moment, nous nous sommes assis et avons commencé à parler. Je me suis présentée comme Rachel, elle m'a dit qu'elle s'appelait Jennifer. Après un moment de conversation, Jennifer et moi avons remarqué que la fête s'éteignait et que les gens partaient. Jennifer a demandé si elle pouvait rentrer chez elle puisque...

1.4K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.