Fanfare (Partie 1)_(2)

798Report
Fanfare (Partie 1)_(2)

Chapitre 1 : L'image

Je soupire en entrant dans la salle de musique après une longue répétition. Trop long, pourrais-je ajouter. Je passe une main dans mes cheveux noirs et commence à ranger mon instrument. Je n'aimais même pas la fanfare. Mes parents ne voulaient pas que je sorte "faire la fête toute la nuit" ou "fumer toute la journée", alors ils ont refusé de payer pour l'université si je ne participais pas - vous l'avez deviné - à l'orchestre de l'université. Et ça craint. Je savais que c'était mauvais au lycée, mais c'était ridicule. Pratique de quatre heures ? Sérieusement? J'ai des cours à étudier, de la merde à faire.

De toute façon.

Je range mon instrument dans mon casier et rassemble mes affaires. Alors que je sors du vestiaire, je ne peux m'empêcher de regarder toutes les filles. Encore. Si vous êtes dans une fanfare, vous pouvez comprendre pourquoi. Ces filles du groupe adorent marcher pieds nus. Après la pratique? Pieds nus. Avant l'entrainement ? Pas de chaussures. Pendant la pratique? Parfois. Les filles allongées sur le ventre, les jambes en l'air, les pieds qui battent, ces orteils qui ne demandent qu'à être sucés.

C'est ce qui fait que tout en vaut la peine.

Je reste encore trente minutes environ, ce qui est assez courant. Certains de ces gars sont comme des amis pour la vie, ou quoi que ce soit, et ils traînent quand ils le peuvent. Eh bien, je reste avec ma section et je me détends. On plaisante sur des conneries, comme on le fait, et pendant tout ce temps je regarde autour de moi. En deuxième année à l'université, je suis un diable excité. J'ai besoin de tous les baiser. Des filles seniors mûres à ces belles putains de première année. Je regarde une junior, Sydney, dont je surveille les pieds depuis un moment. C'est une petite fille, donc elle a de petits pieds. Chaque fois qu'elle en a l'occasion, elle enlève ses chaussures et aère ces bébés. Le simple fait de la regarder remuer ses orteils me rend dur, et voir tout le monde ne leur prête AUCUNE attention me fait littéralement chier. Comment tous les mecs n'aiment pas les pieds, bordel de merde ?! Je vois un étudiant de première année, Victoria. Ses longs cheveux noirs coulent dans son dos et reposent juste au-dessus de son cul incroyable. Comme, je ne sais pas ce qu'ils mettent dans ces Wheaties de nos jours, mais putain ces filles ont des corps. Mon œil aperçoit un mouvement près de la porte : notre chef d'orchestre entre dans la pièce. Je vais bien avec lui, c'est un mec plutôt cool, marié, qui regrette probablement d'être entré dans le business des fanfares. Je regarde l'horloge et réalise que je suis ici depuis une putain d'heure de plus que je n'aurais dû. Je dois y aller. Maintenant. Je dis au revoir à ma section et marche à contrecœur vers la porte. Voici la chose, non? Je déteste le groupe, ça me dégoûte carrément. Mais les gens ? Ils sont tous super cool et je suis content qu'ils soient mes amis. J'aimerais juste qu'on soit amis sans que je sois dans un putain de groupe. Heureusement, il ne reste que quelques personnes de toute façon. Ma section s'est séparée pour suivre son propre chemin, et il ne reste que quelques personnes qui y rassemblent des choses, dont Sydney et une personne âgée nommée Rebecca. Putain de merde, Becca. Elle est incroyable. Corps serré, seins raisonnables, beau visage, pieds INCROYABLES, chaque fois qu'elle les montre.

Oh, ouais, et une belle personnalité, si c'est ton truc.

Je détourne le regard avant de me gicler moi-même. En sortant, je me dirige vers ma voiture. J'habite à environ 10 minutes de l'école et je partage un appartement avec ce mec cool, Mark. Croyez-le ou non, Mark est le seul autre gars que j'ai rencontré qui a un fétichisme des pieds. Il l'a laissé échapper quand il s'est saoulé un soir, et je lui ai dit que j'en avais un aussi. Nous avons partagé un rire et maintenant nous nous montrons les pieds chauds. C'est une relation cool, je dois dire. Je cherche mes clés dans ma poche et pense à quel point ma journée a été merdique. Quatre heures de pratique, suivies ce soir d'au moins une autre heure d'étude, puis je dois travailler sur un essai, et c'est là que je réalise que j'ai laissé mes clés dans mon casier. Je soupire de manière audible, ce qui fait tourner la tête du groupe sortant de l'école.

Victoria, la première, hausse les sourcils. « Ça va, Matt ? »

Je la regarde pendant une seconde et réponds : « Ouais, je viens de laisser mes clés dans la salle du groupe.

"Oh, c'est nul. Tu ferais mieux de te dépêcher d'aller dans la chambre avant que M. Ford ne ferme pour la nuit", dit-elle en balançant ses jambes dans sa voiture.

« Ouais, j'y vais tout de suite. dis-je et lui dis au revoir alors qu'elle s'en va.

C'est des conneries, je pense en rentrant dans l'école. Juste au moment où je pensais avoir fini de voir cet endroit pour la nuit.

J'arrive dans la salle de musique et pousse la porte. Vide. J'entre et j'entre dans le vestiaire. J'ouvre mon casier, et, grande surprise, il y a mes clés.

"Venez ici, bande de connards," je marmonne pour moi-même, et je sors du vestiaire.

Alors que je marche vers la porte, je me rends compte que la pièce n'est pas complètement vide. Une paire de vêtements est posée sur l'une des chaises. Je m'approche et regarde les vêtements : un joli short court, une chemise... des chaussettes... des chaussures... des sous-vêtements ?

Pourquoi y a-t-il un soutien-gorge ici ? pensai-je en regardant les vêtements. Je regarde autour de moi et je vois que personne n'est là. Eh bien, merde.

Je me dirige vers le placard du groupe et j'ouvre la porte. Où sont ces sacs... Ah, nous y sommes. J'attrape un sac d'épicerie en plastique et me dirige vers la chaise. Je jette le short, la chemise et les chaussures dans le sac, mais je m'arrête aux sous-vêtements. A qui est ce truc...? J'essaie de ne pas y penser en les ramassant et en les jetant dans le sac avec le soutien-gorge. Bon sang, ces filles sont incroyablement chaudes, essentiellement des anges, mais je ne sais pas où elles ont été. Je regarde la chaise et vois les chaussettes. Je les regarde un moment, réfléchissant à mes décisions. Fuck it, je pense, alors que j'attrape les chaussettes et les fourre ensuite dans ma poche. Je peux les utiliser plus tard.

Je me dirige vers le bureau de M. Ford. C'est une petite pièce sur le côté de la salle de musique, et il n'y a qu'une seule entrée, qui est une porte sur le côté de la pièce. Je m'arrête à La Fenêtre. Oh, au fait, The Window est une immense fenêtre en verre qui donne directement sur le bureau de M. Ford. Je regarde par la fenêtre et vois M. Ford dans son fauteuil derrière le bureau. Sa tête était complètement penchée en arrière, son cou reposant sur la chaise. Oh génial. Je dois le réveiller maintenant. Je devais lui apporter ces vêtements d'une manière ou d'une autre. Je m'approche de la porte et tourne la poignée.

"Hé, M. Ford, j'ai trouvé ces vêtements --" Je m'arrête en remarquant que quelque chose ne va pas. Vraiment éteint.

M. Ford lève la tête avec des yeux paniqués alors que je regarde ses jambes. Là, sur le sol, se trouve Becca. Elle est complètement nue. Son beau cul est assis sur ses talons et sa tête est dans l'entrejambe de M. Ford. Sa tête bougeait de haut en bas quand j'entrai dans la pièce. Ce n'est plus le cas. Elle se retourne lentement avec de la peur dans les yeux. J'avais probablement aussi de la peur dans les yeux. Oh, et l'érection dans mon pantalon était bien visible.

Becca me regarde et soupire. "Merde..."

Et je les regarde assis là. Et je me rends compte que je tenais mon téléphone.

Et puis j'ai pris la photo.

Articles similaires

Chambre Vierge

C'est la troisième histoire que j'écris pour ce site, et encore une fois, je m'excuse s'il y a des erreurs d'orthographe ou de grammaire, ou toute autre erreur d'ailleurs. J'aime beaucoup les commentaires et si vous souhaitez signaler des erreurs, faites-le de manière constructive, je ne réponds pas bien aux personnes qui critiquent ma ponctuation lorsque leur message est tapé en majuscules ou autre. Gardez à l’esprit que cette histoire est tout à fait vraie avec une très très petite quantité d’embellissement pour que l’histoire continue, alors ne postez pas en disant que cela ne pourrait jamais être vrai, car c’est...

263 Des vues

Likes 0

Jeux informatiques_(1)

Mandy Wilson était assise misérablement sur le siège passager tandis que la voiture de sa mère Carol suivait le gros camion de déménagement hors de Londres. Oh pour l'amour du ciel, remontez le moral, expira la femme plus âgée. Mandy, nous y allons et c'est tout ce qu'il y a à faire. Les mots ont simplement fait affaisser Mandy plus bas sur le siège et croiser ses bras de plus en plus étroitement sur une poitrine tout en courbes jusqu'à ce que ça fasse mal. Tu peux être un si petit bébé parfois, observa Carol. Mandy a répondu avec un grognement...

286 Des vues

Likes 0

Frères et sœurs curieux (partie 1)

Tout ce dont je me souviens vraiment de maman et papa quand j'étais jeune, c'était des cris et des bagarres. Nous vivions dans une petite maison qui n'avait pas beaucoup d'intimité, donc on pouvait toujours entendre les cris. Heureusement, ils ont divorcé quand j'étais jeune. Nous avons déménagé, ma sœur cadette, ma mère et moi-même. C'était difficile au début de ne pas avoir mon père dans les parages, mais je m'y suis vite habitué. De toute façon, j'ai toujours été plus attaché à ma mère. C'était ma petite sœur qui semblait avoir plus de mal, demandant papa beaucoup plus souvent que...

357 Des vues

Likes 0

Rose, la maman seule

Rose Au cours des jours suivants, j'ai reçu des SMS des jumeaux. Helen me voulait plus que tout et était prête à me rencontrer n'importe où pour me le montrer. Rose m'a envoyé un SMS me demandant de me rencontrer et de discuter avant de me réunir avec l'une ou les deux de ses filles. Son deuxième texte m'a invité à la rencontrer. On m'a juste donné une adresse et une heure. Alors quand je suis arrivé, j’ai eu la surprise de me retrouver devant un salon de massage. Alors que je franchissais la porte, une jolie jeune femme hispanique m'a...

262 Des vues

Likes 0

Chat érotique

Fille : Je promets que je reviendrai quand je pourrai et que la conversation ne sera peut-être pas aujourd'hui. Awe j'ai besoin de dormir mes parents viennent aujourd'hui et passent la nuit .. Et je sais que tu n'es pas là donc je vais t'écrire une petite chose visuelle que je veux faire l'amour le matin mais mon partenaire dort. Partenaire c'est vous ;) Homme : Ma bite est dure maintenant bébé.. Continue [b]girl : Nous sommes juste allongés dans notre lit et je suis nue depuis la veille. Vous portez un boxer. Je me réveille et je vois que tu me tournes le...

2K Des vues

Likes 0

Leçons apprises_(2)

J'entre dans la classe et prends place au milieu de la classe. Ma copine, Lacy, prend place à côté de moi. « Quoi de neuf fille ? » Elle demande. Hé! dis-je avec enthousiasme, peut-être trop avec enthousiasme. Ok déversement. « Renverser quoi ? Qui est-il? Qui est qui? dis-je avec un sourire narquois. La cloche sonne et un homme entre en fermant la porte derrière lui. Sauvé par le gong. Je pense à moi. Je regarde l'homme. Il est grand avec des cheveux blonds sales, des yeux bleus et très beau. Sexy je dois dire. Bonjour la classe. Je suis M. Miller. Je remplacerai...

2.2K Des vues

Likes 0

Rachel baise le couple

Rachel baise le couple Un jour, je suis allée à une soirée chez des amis où une jeune rousse qui dansait a attiré mon attention ; la voir danser m'excitait. Je me suis approché d'elle et j'ai commencé à danser aussi, bientôt nous dansions ensemble. Après avoir dansé pendant un moment, nous nous sommes assis et avons commencé à parler. Je me suis présentée comme Rachel, elle m'a dit qu'elle s'appelait Jennifer. Après un moment de conversation, Jennifer et moi avons remarqué que la fête s'éteignait et que les gens partaient. Jennifer a demandé si elle pouvait rentrer chez elle puisque...

1.4K Des vues

Likes 0

Expérience sexuelle avec la mère de mon ami 2

Vibromasseur rabbit techno. Expérience sexuelle avec la mère de mon ami -2 S'il y en a plus d'un, il y a un moyen que vous devez faire pour les détourner complètement afin que je puisse avoir une chance de détruire les données. Je lui ai dit. Elle a répondu qu'est-ce que je dois faire? Il faut les provoquer pour des pénétrations multiples, pour qu'ils soient occupés à te baiser sans savoir ce qui se passe autour d'eux oooooh ! Non. Je ne peux pas faire ça, je ne peux pas résister à leurs putains de bites qui me pénètrent à la fois...

1.6K Des vues

Likes 0

REBONDISSANT

Karen tapota Steffi sur l'épaule et lui dit que Miss Peters voulait la voir tout de suite dans son bureau. Steffi a fini de boutonner son chemisier et a demandé : A-t-elle dit ce qu'elle voulait ? Non, répondit Karen alors qu'elle se dépêchait de sortir du vestiaire, elle n'avait pas l'air bouleversée ou quoi que ce soit, elle veut juste te voir ! Mon Dieu, marmonna Steffi, c'est l'heure du déjeuner et on me retient après le cours de gym, alors qu'elle ramassait sa serviette et ses vêtements de sport et les fourrait dans son sac à dos. Karen a...

1.1K Des vues

Likes 0

Chaud trentenaire à côté

Chaud trentenaire à côté La petite coquine sexy d'à côté a un penchant pour les hommes beaucoup plus jeunes. Je l'ai personnellement vue baiser le garçon de la piscine, le livreur de pizza, le câbleur et le week-end dernier le garçon de la pelouse. C'est une renarde rousse d'environ 5 pieds 5 pouces avec des seins DD. Ses mamelons sont en forme de larme et brun foncé, contrastant avec sa chair rose. Dire qu'ils sont magnifiques serait un euphémisme. Elle pourrait peser 130 livres. La trentaine, elle est mariée à un homme beaucoup plus âgé qu'elle. Plus vieux que moi en...

990 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.