Mon professeur d'histoire 3

643Report
Mon professeur d'histoire 3

Nerveux.

J'étais vraiment nerveux.

Les papillons volaient autour de mon ventre et ma jambe ne pouvait pas rester immobile alors que j'étais assis dans ma voiture dans l'allée de la maison de mon professeur d'histoire. Nous avons fait l'amour dans sa classe avant qu'elle me propose de me ramener chez elle et de me baiser... pendant très, très longtemps. Pour me faire crier et jouir pour elle encore et encore. Puis elle m'a doigté et m'a sucé jusqu'à un orgasme incroyable. Je frissonne à ce souvenir. Je ne savais pas pourquoi j'étais si nerveux, mais je décide de faire un acte de foi. Je prends une profonde inspiration et sors de ma voiture. Je le verrouille derrière moi et me dirige vers sa porte arrière. Je frappe à la porte trois fois et elle l'ouvre. Elle avait changé sa jupe et son chemisier pour un jean et un t-shirt. Je souris et soudain les papillons ont disparu. Elle sourit en retour.

"Emily, je ne pensais pas que tu viendrais."

Je penche la tête sur le côté et fronce les sourcils.

"Qu'est-ce qui te fait penser que je ne viendrais pas ?"

Elle pince les lèvres pendant une seconde et hausse les épaules.

"Parce que tu avais l'air un peu mal à l'aise après notre dernier... tu sais. Alors j'ai juste supposé que tu ne viendrais pas..."

Je souris et m'appuie contre l'arche de la porte.

"Je vais bien Kelly, mais j'ai besoin d'une douche. Tu penses que peut-être...?"

Elle sourit surprise et recule pour me laisser entrer.

"Bien sûr, entre."

J'entre et elle ferme la porte derrière moi. Elle pose sa main sur le bas de mon dos et me conduit à sa salle de bain. Je sens ses yeux me brûler le cul alors qu'elle retombe derrière moi alors que nous montons jusqu'à ce que nous atteignions la salle de bain. Elle se retourne et s'accroupit pour attraper les serviettes dans le placard.

"Voici deux serviettes. Vous tirez la poignée vers le haut puis vers la gauche pour l'eau chaude. Appelez-moi si vous avez besoin de quelque chose..."

Elle s'interrompt tandis qu'elle se retourne et se lève. J'avais enlevé tous mes vêtements et m'étais appuyé contre le lavabo. Je souris devant son air déconcerté. Je vois ses yeux baisser mon corps. Je me mords la lèvre et souris en me dirigeant vers elle.

"J'espérais crier ton nom... mais tu serais déjà là... de préférence en train de m'embrasser, sous la douche."

Dis-je lentement et de manière séduisante, terminant la phrase avec un rapide coup de langue sur mes lèvres qui attire son attention. Elle déglutit difficilement et hocha la tête.

"Euh, oui-ouais. Je le ferais... nous..."

Elle trébuche alors que ses yeux descendent sur mon corps, s'attardant sur mes seins d'adolescente. Je souris et lève mes mains jusqu'à l'ourlet de son t-shirt et commence à me relever.

"Mes yeux ne sont pas sur ma poitrine, Kelly."

Dis-je avec un sourire taquin. Elle pose à nouveau les yeux sur les miens et pour la deuxième fois seulement, elle rougit. Je remonte sa chemise par-dessus sa tête. À la seconde où les vêtements offensants ont disparu, je me penche en avant et capture ses lèvres dans un baiser passionné. Elle gémit et passe ses mains sur mes côtés jusqu'à mes hanches. Je m'avance, passe la main derrière elle et dégrafe son soutien-gorge, le tirant lentement le long de ses bras et utilisant mes ongles pour taquiner sa peau. Elle gémit profondément et essaie de faire descendre ses mains vers mes fesses, mais je l'arrête et je souris dans le baiser.

"Ah ah ah. Pas encore."

Je romps le baiser et passe mes mains sur son pantalon. Elle sourit alors que j'embrasse sa poitrine et déboutonne son pantalon.

"Tu es plus taquin que je ne le pensais."

Je les pousse ainsi que sa culotte le long de ses jambes en riant. Elle en sort et les jette sur le côté. Je me tiens à nouveau droit et me rapproche d'elle d'un pouce.

"Oh, je peux te montrer une taquinerie."

Je déplace mes mains vers ses hanches et me penche en avant jusqu'à ce que nos lèvres soient à quelques centimètres l'une de l'autre. Elle ferme les yeux et se penche pour m'embrasser, mais je m'éloigne à la dernière seconde. Elle ne remarque pas mon départ jusqu'à ce que j'ouvre la porte vitrée. Elle sourit et gémit. Je lui laisse la porte ouverte et j'ouvre l'eau. J'entre dans l'eau en cascade alors que je la sens entrer et fermer la porte de la douche. Elle presse son devant contre mon dos et je gémis à la sensation de ses tétons dressés contre mon dos. L’idée de la taquiner m’échappe complètement. Elle glisse ses mains sur mes hanches tout en poussant ma tête vers la gauche et en l'embrassant le long de mon cou. Je gémis et ferme les yeux. Ses mains remontent mon corps jusqu'à mes seins et les prennent doucement. Je halete alors que ses doigts roulent doucement sur mes tétons. Je passe ma main derrière sa tête et pose ses lèvres sur mon cou en gémissant. Elle tire sur mes tétons et je gémis en me cambrant contre son corps mouillé. Elle gémit et je me retourne dans ses bras lorsqu'elle libère mes tétons. Je la plaque contre le mur et attaque ses lèvres avec les miennes. Elle gémit et se penche pour attraper mes fesses. Je gémis et écarte mes lèvres juste assez pour qu'elle glisse sa langue dans ma bouche. Je déplace mes mains vers ses seins et les prends doucement. Elle gémit et je commence à jouer avec ses tétons, lui provoquant un autre gémissement. Elle me serre le cul plus fort et me presse contre son corps. Je passe mes mains derrière son cou et la tiens dans le baiser. Elle enroule ses bras autour de ma taille, nous fait tourner et me repousse contre le mur avec son corps. Je gémis et interromps le baiser pour reprendre mon souffle. Elle fait glisser ses ongles sur mes côtés et je frissonne et halète doucement. Ses lèvres descendent jusqu'à mon cou, se dirigeant lentement vers ma poitrine. Elle touche mes seins et je me cambre contre le mur de la douche froide. Elle mord et suce une zone de peau sur le dessus de mon sein. Je gémis et glisse mes mains sur ses épaules. Elle libère la chair désormais meurtrie et taquine sa langue autour de mon aréole. Je gémis de frustration face au manque d'attention portée à mes tétons dressés. Je glisse mes mains dans ses cheveux mouillés et lui demande presque de prendre mon téton dans sa bouche, ce qu'elle fait maintenant si gracieusement. Je laisse échapper un gémissement aigu et me cambre contre le mur. Elle gémit et enroule ses lèvres pulpeuses autour de mon mamelon. Ses dents s'enfoncent soudain dans le nœud sensible de la chair et je pousse un cri de désespoir. Je me sentais déjà avancer vers l'orgasme et elle ne m'a même pas encore touché en dessous de la taille ! Elle sourit contre ma peau et se dirige vers mon autre sein. Putain, elle allait continuer à me taquiner. Je gémis alors que ses dents mordent mon mamelon. Si elle ne me touchait pas, j'étais sûr que j'allais la toucher. Je rapproche sa bouche de la mienne et l'embrasse doucement tandis que je nous fais tourner encore une fois et la presse contre le mur. Elle gémit mais interrompt le baiser alors que ses mains atteignent mes hanches.

"Faire demi-tour."

Elle murmure doucement. Elle exerce une pression sur mes hanches et je me retourne. Elle me ramène contre son corps et nous gémissons tous les deux immédiatement. Je me penche en arrière contre sa poitrine et savoure la sensation de ses mamelons durs pressés contre ma peau. Une main remonte jusqu'à ma poitrine tandis que l'autre se déplace vers mes cuisses et me fait signe d'écarter plus largement mes jambes. Je fais pendant que sa main prend ma poitrine et que ses doigts jouent avec mon mamelon, me faisant gémir doucement. Son autre main plane sur ma chatte et je savais déjà que ma chatte dégoulinait d'excitation et avait mal à être touchée. Je gémis et roule mes hanches contre son entrejambe au lieu de lui demander la main. Elle gémit dans mon oreille et touche ma poitrine d'une main ferme. Me faisant simplement cambrer le dos et presser mon cul plus fort contre son corps et gémir plus fort. Elle gémit de désir et de grottes, déplaçant sa main vers ma chatte dégoulinante. Je gémis bruyamment.

"Oh, mon Dieu, oui..."

Ma tête roule sur son épaule et ses lèvres attaquent la peau humide de mon cou. Ses doigts trouvent facilement mon clitoris et commencent à le frotter doucement. Je gémis et je tends mes hanches vers sa main. Elle frotte plus fort et je gémis bruyamment. Elle déplace ses lèvres vers mon épaule et mord et suce ma peau. Je lève ma main droite vers sa tête et enroule mes doigts dans ses cheveux mouillés pour garder ses lèvres sur mon corps. Mon autre main bouge pour couvrir sa main sur ma poitrine et appuie et elle tâte ma poitrine plus fort. Je grogne de plaisir.

"Mmm, oui... oh... juste là..."

Je murmure alors que ses doigts roulent sur mon clitoris. Elle gémit doucement et traîne des baisers dans mon cou jusqu'à ce que ses lèvres brûlantes prennent mon lobe d'oreille dans sa bouche tortueuse. Je laisse échapper un gémissement aigu alors que ses dents s'enfoncent dans la chair de mon lobe d'oreille. J'étais de plus en plus proche de mon apogée. J'avais besoin de plus d'elle.

"Je... oh mon Dieu... j'ai besoin de toi en moi, K-Kelly."

Elle gémit à mon appel et elle abaisse sa main vers mon entrée. Elle enfonce un doigt dans mon cœur chaud et gémit bruyamment.

"Oui ! Oh, Kelly. M-Plus."

Dis-je, ayant désespérément besoin d'elle pour me combler. Elle laisse échapper un grognement et retire le chiffre avant d'en enfoncer deux à l'intérieur de moi avec des poussées rapides et rapides. Je crie alors que je me sens rapidement atteindre le bord. Elle retire sa main de ma poitrine et la descend jusqu'à ma chatte, ses doigts frottant furieusement mon clitoris engorgé. Je halete face au plaisir soudain. C'était tout ce dont j'avais besoin pour me défaire pour elle. Je gémis et me cambre contre sa forme mouillée derrière moi.

"Kelly !"

Je crie alors que mon orgasme envahit mon corps. Elle gémit à l'utilisation de son nom et laisse des baisers bâclés sur mon cou et mon épaule. Mes jambes tremblent de plaisir et mes hanches se contractent sous ses doigts. Ma bouche s'ouvre dans un cri silencieux et ma main se déplace vers son avant-bras pour ralentir ses doigts encore frottés. Elle s'exécute et ralentit les deux mains. La main qui frottait mon clitoris remonte pour écarter ses doigts contre mon ventre. Ses autres doigts méticuleux entraient et sortaient lentement de moi, me permettant de sortir de mon orgasme. Quand je redescends enfin de mon sommet, je halete fort et m'appuie contre elle pour me soutenir. Elle retire délicatement ses doigts de ma chatte mouillée, me provoquant un gémissement. Elle pose ses deux mains sur mes hanches et rit doucement.

« Pouvez-vous vous débrouiller seule Emily ? »

Dit-elle avec un sourire. Je réalise enfin qu'elle supporte mon poids depuis un moment maintenant et je me redresse immédiatement. Je me retourne avec un sourire et l'embrasse doucement. Elle gémit et passe ses mains de haut en bas de mon dos. J'enroule mes bras autour de son cou et nous bouge pour que nous soyons hors du jet d'eau et qu'elle soit pressée contre le verre froid de la paroi de la douche. Elle gémit et m'attire plus près. Je m'éloigne et embrasse son cou jusqu'à sa belle poitrine. Elle gémit alors que je prends son sein, prends un mamelon dans ma bouche et utilise mon autre main pour tirer sur son mamelon. Elle gémit plus fort et je passe ma bouche à son autre mamelon. Elle pose une main sur mon épaule et commence à pousser vers le bas. Je souris et l'embrasse sur le ventre. Quand je suis à genoux, je la regarde et je la trouve en train de me regarder. Je me lèche lentement les lèvres avant de me pencher en avant et de placer ma bouche sur son clitoris. Elle gémit et presse ses hanches contre ma bouche, ses yeux me brûlant de désir. J'ouvre la bouche et prends son clitoris entre mes lèvres. Mon Dieu, elle a un goût incroyable. Elle gémit et se mord la lèvre. Je suce légèrement son clitoris, laissant ma langue flotter sur le nœud sensible. Elle gémit de surprise et se cambre.

"D-Fais ça encore."

Dit-elle doucement. Je bats à nouveau la langue et elle gémit plus fort. Je remonte mes mains sur ses jambes pour les poser sur ses cuisses, je serre doucement et je sens ses jambes se tendre.

"Oh mon Dieu, Emily..."

Je gémis et déplace deux doigts vers son entrée. Son regard s'intensifie alors que je taquine son entrée. Elle baisse ses hanches plus bas pour prendre mes doigts, mais je les retire. Elle gémit de frustration mais je suce son clitoris plus fort et elle gémit doucement.

"Emilie..."

A ses mots, j'ai enfoncé mes deux doigts dans sa chatte mouillée et elle laisse échapper le gémissement le plus érotique que j'ai jamais entendu. Je gémis en retour et m'enfonce plus profondément et plus fort en elle. Elle finit par briser notre regard et rejette sa tête contre le mur. Une main se lève et saisit le bord supérieur de la paroi de douche en verre tandis que son autre main s'emmêle dans mes cheveux. Elle tient mon visage contre sa chatte pendant qu'elle se heurte à mes doigts.

"Je-je suis proche, Emily, ne t'arrête pas. S'il te plaît..."

Je suis surprise par son dernier mot et je pense qu'elle l'est aussi car sa respiration se coupe et elle se tend un instant. J'ai décidé de lui effleurer le clitoris sans pitié avec ma langue. Elle halète et ses muscles se contractent autour de mes doigts. Je dépasse l'étroitesse et continue de m'enfoncer dans sa chatte. Son corps devient rigide et elle gémit bruyamment.

"Ah ! Oui ! Ne t'arrête pas, ne t'arrête pas... putain, ne t'arrête pas."

» dit-elle à plusieurs reprises. Je gémis, je suce son clitoris et je doigte sa chatte jusqu'à ce que sa main tire sur mes cheveux. Je comprends le message et j'éloigne ma bouche de son clitoris. Je la regarde et souris en voyant l'air épuisé sur son visage. Un regard de quelqu'un qui vient de se faire baiser, fort. Je ralentis mes doigts toujours dans sa chatte et j'attends qu'elle se détende. Quand je vois qu'elle l'est, j'enlève doucement mes doigts et me lève. Elle ouvre les yeux et relâche sa prise sur la paroi de la douche, sa main se déplaçant vers mon épaule. Je lève la main vers ma bouche et suce le jus de mes doigts, gémissant doucement à son goût. Elle laisse un petit sourire s'étaler sur ses lèvres et elle déplace sa main vers ma nuque.

"Tu es si chaud."

Murmure-t-elle avant de m'entraîner dans un baiser. Je souris contre ses lèvres et lui rends mon baiser. Elle déplace ses mains jusqu'à mes joues jusqu'à ce que ses pouces soient devant mes oreilles et ses doigts dans mes cheveux. Je gémis et elle s'éloigne. J'attends quelques secondes, profitant de la tendresse laissée par son baiser, avant d'ouvrir les yeux. Elle sourit et m'embrasse légèrement.

"Je crois que nous devrions réellement prendre une douche maintenant."

Je souris et hoche la tête.

"Je pense que tout cela constitue une douche que nous venons de recevoir... un peu sale."

Je ponctue mon dernier mot d'un sourire narquois et d'un petit baiser déposé sur ses lèvres. Elle sourit et laisse un léger rire s'échapper de ses lèvres.

"Je suppose que tu as raison."

Elle tend la main derrière moi et attrape le gel douche sur l'étagère derrière moi.

"Alors on va te nettoyer."

Elle sourit et me retourne. Je souris et secoue la tête. Qui aurait cru que je serais un jour sous la douche avec mon professeur d'histoire, ma professeure d'histoire, et qu'elle me couvrirait de gel douche. Je ne le pensais certainement pas. Elle remarque mon silence et commence à me masser les épaules après que mon corps soit complètement moussé de savon.

"Êtes-vous d'accord?"

Je prends une profonde inspiration et me retourne. Elle penche la tête sur le côté avec inquiétude. Je souris légèrement.

"J'ai besoin d'une minute, c'est tout. J'ai fini ici alors... puis-je emprunter un peignoir ? - et peux-tu me retrouver en bas après avoir fini ?"

Elle sourit gentiment et hoche la tête.

"Ouais, bien sûr. Il y a un peignoir accroché à la poignée de la porte et les serviettes sont sur le comptoir."

Je souris et l'embrasse doucement avant de sortir de la douche. Elle marche sous l’eau et repousse ses cheveux. Je ferme la porte, prends la serviette du placard et me sèche avant d'envelopper mes cheveux dans la serviette. J'attrape le peignoir sur la poignée de la porte et descends les escaliers tout en glissant le peignoir sur mon corps.

-------------------------------------------------- ---------

Je lève les yeux alors qu'elle entre dans sa cuisine. Elle sourit avec hésitation et s'appuie contre l'arche de l'entrée. Elle portait une chemise boutonnée bleue qui faisait ressortir ses magnifiques yeux bleus et son décolleté très visible. Elle portait le short le plus sexy de couleur rose Carebear que j'ai jamais vu. Je souris et commence à rire. Elle se mord la lèvre et détourne le regard.

"Tais-toi. Je n'ai pas eu le temps de faire ma lessive cette semaine. C'était mon choix."

J'étouffe mon rire et elle lève les yeux au ciel et commence à s'éloigner, mais je l'arrête.

"Non, n'y va pas. Je les aime bien. Vraiment, ils sont mignons. Ils sont adorables."

Je souris alors qu'elle tourne un talon pour me faire face avec les lèvres pincées. Je bouge mon pied et pousse la chaise de cuisine en face de moi. Je jette un coup d'œil à la chaise puis reviens à ses yeux bleus ardents.

"Asseyez-vous avec moi. Nous devrions parler."

Nos deux visages deviennent sérieux et elle s'assoit en face de moi. Je m'assieds sur ma chaise et croise les bras sur ma poitrine. Je prends une profonde inspiration.

"Est-ce que tu m'aimes?"

Elle fronça légèrement les sourcils et laissa échapper un petit rire.

"Ah, ouais. Je t'aime bien, Emily."

Dit-elle avec un petit sourire confus, mais confus. Je soupire et me lèche les lèvres.

"Bien... bien, alors... qu'est-ce qu'on fait ? Tu es mon professeur. Au moins jusqu'à l'obtention du diplôme. Où nous vois-tu aller ?-Y a-t-il un 'nous' ? Je-je juste..."

Je laisse tomber ma tête dans mes mains de frustration et je gémis. Elle se lève et s'approche de moi.

"Hé, Emily, ça va."

Elle s'assoit sur la chaise à côté de moi et pose sa main sur mon épaule.

"Je ne sais pas non plus. Je sais juste que je t'aime bien et..."

Elle pose une main sur mon menton et retire mon visage de mes mains pour la regarder. Elle sourit.

"J'aime le sexe avec toi, et..."

Je souris et elle me sourit en retour.

"J'aime votre entreprise même si je n'en ai fait l'expérience que pendant des périodes limitées... Nous n'avons pas besoin de tout comprendre maintenant, nous devons juste... faire ce que nous faisons et comprendre quand cela devient nécessaire ".

Je me mords la lèvre et me penche en avant, je l'embrasse doucement. Elle gémit en retour et je m'éloigne.

"Euh... Je pense que si nous continuons comme ça, nous aurons besoin de règles. Pour quand nous serons à l'école."

Elle sourit et rit. Elle hausse les sourcils.

"Pourquoi ? Alors tu ne vas plus me faire foutre, Mme Harper à l'école ?"

J'ouvre la bouche puis la ferme rapidement. Elle commence à rire et je lève les yeux au ciel.

"Je n'ai pas dit ça."

Elle se mord la lèvre et rit.

"Oh ouais?"

Je tourne la tête et la regarde.

"Peut-être que je l'ai dit. Peu importe. Retour aux règles. Tu ne peux pas porter ces bottes "fuck me" ou ce chemisier bleu, du moins avec les trois boutons du haut défaits. C'est juste que... c'est trop pour moi. Je pourrais baiser. toi devant la classe."

Dis-je avec un sourire narquois. Elle rit et pose son coude sur la table, la tête dans la main.

"D'accord… mais tu ne peux pas porter ce jean skinny foncé qui serre parfaitement tes fesses avec ce col en V à manches longues. Ouais, c'est comme ma kryptonite."

Je plisse les yeux et je souris.

« De la Kryptonite, hein ?

Elle sourit et se penche vers moi.

"Ouais, la kryptonite... quelle est ta kryptonite, Emily ?"

Elle pose sa main sur mon avant-bras et fait glisser ses doigts sur ma peau. Je souris et me penche également vers elle. Nos lèvres étaient maintenant espacées de quelques centimètres.

"Toi, dans une jupe noire moulante et un chemisier bleu en soie dont je peux te déshabiller."

Elle sourit et se mord la lèvre.

"Hmmm bon."

Elle se penche jusqu'au bout et m'embrasse doucement. Je gémis et je l'embrasse en retour. Elle prend ma lèvre inférieure entre ses dents et la mord. Je gémis et l'embrasse plus fort. Elle glisse sa main derrière mon cou et m'embrasse plus profondément. Elle glisse sa langue dans ma bouche, mais je m'éloigne avec un sourire. Elle me lance un regard curieux et je me lève.

"Tu veux savoir ce que je pense ?"

Je dénoue la ceinture de la robe et elle sourit en hochant la tête. J'ai laissé le peignoir tomber par terre.

"Je pense..."

Ses yeux montent et descendent sur mon corps. Je m'installe sur ses genoux et m'assois face à elle. J'enroule mes bras autour de son cou.

"... tu es le professeur le plus sexy de l'école."

Elle sourit et pose ses mains sur mes hanches.

"Plus sexy que Mme Hanson ?"

Le professeur de mathématiques au bout du couloir de Kelly. Elle avait chaud, pas plus chaud qu'elle mais chaud. Je lui lance un regard sérieux et pince les lèvres.

"Elle n'est même pas comparable à toi… ou à ce que tu me fais ressentir quand tu me baises. Parce que tu me baises si bien, Kelly."

Je me penche et capture ses lèvres dans un baiser passionné avant qu'elle ne puisse répondre. Elle gémit et me tire contre son corps. J'enfile mes doigts dans ses cheveux blonds et je l'embrasse plus profondément. Elle gémit et laisse tomber une main entre mes jambes. Sa paume caresse les lèvres de ma chatte et je romps le baiser.

"Mmm, plus... s'il te plaît."

Dis-je doucement. Elle sourit et déplace ses lèvres vers mon cou.

"Oh... c'est vrai... tu es un mendiant."

Je gémis et secoue la tête.

"Je-je ne suis pas..."

Elle mord la peau de mon cou et je halete. Je gémis et presse ses lèvres dans mon cou.

"Oh, vraiment ?...on verra ça..."

Elle attrape mes fesses et fait passer ses avant-bras sous mes cuisses.

"Enroule tes jambes et tes bras autour de moi."

Je fais ce qu'elle dit et soudain elle se lève. Je halete.

"Kelly !"

Je couine et lui serre fermement le cou. Elle sourit et me déplace vers le comptoir de la cuisine. Elle embrasse ma mâchoire.

"Détends-toi, Em."

Je souris à l'utilisation de mon surnom peu utilisé. Je me lèche lentement les lèvres tandis que sa main revient vers ma chatte. Je gémis et penche ma tête contre le placard derrière moi. Elle m'embrasse dans le cou et s'arrête sur mes seins. Elle évite mes tétons et je gémis de frustration. Ses doigts glissent sur mon clitoris et je mets mes hanches entre ses doigts. Elle sourit et taquine sa langue autour de mes tétons durs comme de la pierre. Je gémis et pose ma main sur son épaule et j'essaie de la rapprocher. Elle résiste et je gémis.

"D'accord, d'accord ! Tu as raison. Je-je suis un mendiant. S'il te plaît, baise-moi. Baise-moi, Kelly. S'il te plaît."

Je plaide. Elle sourit et gémit.

"Tu es si chaud quand tu mendie."

Elle murmure contre ma poitrine. Elle abaisse sa main jusqu'à mon entrée et enfonce deux doigts en moi tout en prenant finalement mon mamelon dans sa bouche. Je crie sous le plaisir intense et mes ongles s'enfoncent dans son épaule. Elle gémit et passe sa langue sur mon mamelon. Cette action me fait frissonner et soudain, sa bouche s'accroche à mon autre sein et sa langue effleure mon mamelon. Je pouvais sentir mon orgasme m'atteindre rapidement. J'ai écarté mes jambes plus largement pour elle.

"Ne t'arrête pas. J'y suis presque..."

Ses doigts ralentissent et je gémis.

"Non, s'il te plaît, Kelly. Tu te sens si bien. Ne t'arrête pas."

Je presse mes hanches contre ses doigts et soudain ses lèvres s'enroulent autour de mon clitoris. Je couine de plaisir et je descends ma main vers sa tête.

"Ah ! Oh, putain."

Elle gémit et je me cambre. Je gémis bruyamment et mes doigts saisissent ses cheveux et la poussent contre ma chatte. Sa langue effleure mon clitoris et mes hanches se redressent.

"Oh mon Dieu ! Je suis... K-Kelly, oui !"

Je crie. Ma respiration est haletante. Mes muscles se contractent autour de ses doigts et mon corps tremble sous l'effet de l'orgasme. Elle libère mon clitoris de ses lèvres et embrasse mes cuisses et mon ventre mais continue de me doigter jusqu'à ce que je me détende à nouveau. J'avale et j'essaie de contrôler ma respiration et je la regarde. Elle retire lentement ses doigts de l'intérieur de moi et me regarde alors qu'elle prend un de ses doigts dans sa bouche pour aspirer le jus. Je me mords la lèvre et gémis à cette vue. Elle sourit et suce l'autre doigt. Je m'assois et lui prends les joues pendant qu'elle retire son doigt de sa bouche.

"Autant que j'aime..."

Je l'embrasse doucement, gémissant doucement au goût de moi-même sur ses lèvres alors que ses yeux se ferment.

"Avoir des relations sexuelles sales et chaudes avec toi..."

Je l'embrasse à nouveau.

"Sur le comptoir de votre cuisine..."

Un autre baiser.

"Je veux te baiser dans ton lit..."

Je l'embrasse plus fort et elle gémit. Ses doigts remontent le long de mes côtés, me faisant frissonner. Elle rompt le baiser et m'aide à sortir du comptoir.

"Mmm, j'aime cette idée… Je vais nous chercher de l'eau. Allez-y."

Je souris et l'embrasse légèrement.

"Oui m'dame."

Dis-je d'une voix rauque avant de lui faire un clin d'œil. Je sors de la cuisine avec un balancement des hanches, un sourire narquois alors que je regarde par-dessus mon épaule pour trouver ses yeux fixés sur mes fesses. Je monte dans sa chambre et décide de regarder autour de moi. Je me dirige vers sa commode et regarde toutes les photos qu'elle y avait, évidemment des photos de famille vu la ressemblance de tous les gens. Je l'entends entrer dans la pièce, je tourne la tête et je souris. Elle tenait deux verres d'eau glacée et lui rendit son sourire. Elle s'approche de moi et me tend le verre d'eau. Je le prends avec un petit sourire.

"Eh bien, merci."

Je bats des cils et elle sourit.

"Vous êtes les bienvenus."

Elle boit un verre de son eau et j'en profite pour me rapprocher et effleurer de mes dents son cou palpitant. Elle s'étouffe presque avec son verre et l'eau se répand de sa tasse sur sa chemise et son cou avant qu'elle puisse remettre la tasse à l'endroit. Je recule légèrement et je rigole. Elle se contient et s'éclaircit la gorge avec embarras, détournant les yeux de mon sourire amusé. Je prends son verre et pose nos deux tasses sur la commode. Je souris et fais un pas en avant, mes mains se dirigeant vers les boutons de sa chemise.

"Laisse-moi te chercher ça."

Je murmure avant de baisser la tête et de passer ma langue dans son cou mouillé. Elle halète et ferme les yeux. Mes mains travaillent avec une lenteur alléchante sur les boutons de sa chemise tandis que ma langue, mes lèvres et mes dents taquinent son cou. Ses mains se déplacent vers mes hanches et m'attirent contre son corps alors que mes doigts libèrent le dernier bouton. J'utilise mon index et mon pouce pour incliner sa tête vers moi avant de l'embrasser doucement. Elle gémit et saisit mes hanches plus fort. Je la recule jusqu'à ce que ses mollets atteignent le lit. Je romps le baiser et appuie sur son épaule pour qu'elle s'assoie. Elle s'exécute et me regarde depuis sa place sur le lit. Je pousse sa chemise le long de ses bras et, avec son aide, je la retire de ses bras et la jette sur le côté. Je la pousse à s'allonger sur le lit puis lui fais signe de reculer. Elle le fait sans se plaindre d'être dirigée, ce qui m'a surpris. Je grimpe sur elle et penche la tête pour lécher l'eau de sa poitrine. Elle gémit alors que j'enroule mes lèvres autour de son mamelon proéminent, en le suçant doucement. Je ne perds pas de temps à l'embrasser sur le ventre et à faire descendre son joli petit short sur ces longues jambes maigres. Je les jette au sol et m'agenouille entre ses jambes. Je la regarde attentivement pendant que j'embrasse ses cuisses. Elle halète doucement au début puis se mord la lèvre pour retenir un gémissement alors que je laisse une morsure d'amour sur sa cuisse. Elle se lèche les lèvres alors que j'atteins sa chatte et je copie son action. Mes lèvres atteignent sa chatte mouillée et elle gémit bruyamment. Je gémis en retour et trace les lèvres de sa chatte avec ma langue. Elle frémit profondément et passe une main sur ma tête pour me pousser plus loin dans son humidité. Je gémis et utilise ma langue pour trouver son clitoris et le roule doucement tandis que mes yeux se ferment. Elle gémit à mes contacts hésitants.

"Plus rapide..."

Dit-elle doucement. Je la taquine pendant une seconde de plus, puis je finis par admettre et effleurer son clitoris en succession rapide avec le bout de ma langue. Son corps se tord sous ma langue et son dos se cambre hors du lit. Je passe mes mains sous ses fesses et la pousse vers moi tandis que ma langue descend jusqu'à son entrée. Nous gémissons tous les deux de plaisir. Je remue ma langue aussi profondément que possible en elle et je la retire pour la repousser. Elle gémit bruyamment et appuie ses hanches contre ma langue. Mes ongles s'enfoncent dans son cul juteux et elle crie de plaisir, ses hanches s'agitant plus vite sur ma langue.

"Ah ! Mon Dieu, Emily, ne t'arrête pas !"

Je déplace mes mains vers ses hanches et les serre fermement, les forçant à se poser sur le lit. Elle gémit d'agacement, mais cela se transforme rapidement en un gémissement alors que je suce son clitoris dans ma bouche. Je suce plus fort et elle gémit et se cambre.

"Je-je suis si proche d'Em."

Je bouge légèrement ma position et enfonce deux doigts dans sa chatte. Elle halète et ses jambes se tendent autour de ma tête.

"Putain."

Elle expire. J'ai poussé plus fort et son corps commence à trembler à l'orgasme. J'ouvre les yeux et la regarde pendant qu'elle jouit sur ma bouche et mes doigts. Son dos se cambre haut, ses doigts se serrent dans mes cheveux et sa main serre fermement les draps. J'arrête de sucer et lèche doucement son clitoris jusqu'à ce qu'elle redescende de son sommet. Elle soupire et aspire de l'oxygène dans ses poumons. Je m'éloigne de sa chatte et je retire mes doigts de sa chatte. Elle grogne doucement et je remonte son corps, embrassant doucement sa peau touchée par la sueur au fur et à mesure. J'atteins ses lèvres et lui donne un petit baiser. Elle sourit et enroule ses bras autour de ma taille, m'embrassant à nouveau doucement. Elle s'éloigne et sourit.

"Tu es vraiment doué pour ça."

Je souris et je ris.

"Eh bien, je fais de mon mieux."

Elle rit et descend ses mains vers mes fesses et les serre brutalement. Je gémis.

"Il n'y a aucun doute là-dessus."

Dit-elle en posant ses lèvres sur mon cou. Elle suce plus fort et je sais qu'elle est sur le point de laisser une marque alors je me retire. Ses lèvres quittent ma peau et je la regarde d'un air espiègle.

"Pas de marques. Je n'ai pas besoin que les gens me demandent d'où je viens, ce qui me ferait très rougir parce que je penserais à toi allongé sous moi dans ce foutu lit avec tes mains sur mes fesses et tes lèvres sur mes miennes." cou et alors je devrais inventer un mensonge pour leur dire.

Elle sourit malicieusement et ses ongles s'enfoncent dans mes fesses. Je gémis et je cogne mes hanches contre la cuisse sous moi.

"Je pense que j'aimerais te voir rougir et te tortiller sous ces questions."

Dit-elle d'une voix rauque en pliant sa cuisse pour appuyer plus fort contre ma chatte. Je gémis et ferme les yeux.

"Je-je ne le ferais pas."

Je bégaie, distrait par ses mains et sa cuisse. Je commence à me frotter avidement contre sa cuisse lorsque mes envies deviennent difficiles à contrôler. Elle sourit et nous retourne soudainement pour que je sois sur le dos et elle est pressée contre moi avec son visage enfoui dans mon cou, m'embrassant et me léchant la peau.

"Eh bien, c'est une bonne chose que tu ne sois pas responsable alors."

Elle enveloppe mon lobe d'oreille de ses lèvres chaudes et je gémis bruyamment. Ses mains sortent de dessous moi et se posent de chaque côté de ma tête. Elle se relève et s'appuie sur ma cuisse. Je gémis, j'attrape ses hanches et je la tire plus fort.

"Putain, tu te sens si bien Kelly."

Je dis avec un gémissement alors qu'elle s'enfonce à nouveau, laissant échapper son propre gémissement. Elle s'appuie sur une main et attrape ma main de sa hanche. Elle le déplace jusqu'au cœur.

"Mettez vos doigts-oh... ouais, juste là."

Je frotte doucement son clitoris pendant qu'elle s'enfonce. Elle gémit et utilise ses propres doigts pour frotter mon clitoris. Je halete et gémis face au nouveau plaisir. Je me cambre et racle mes ongles le long de sa cuisse. Elle gémit et se mord la lèvre, sa main travaille plus fort sur mon clitoris. Je fais la même chose avec son clitoris et elle gémit.

"C-Peux-tu jouir-baise... peux-tu jouir comme
ça-ça ?"

» demande-t-elle à bout de souffle. Je presse mes hanches plus fort contre sa main et sa cuisse, son humidité coulant maintenant sur ma cuisse, je gémis.

"Es-tu-oh, juste là... je plaisante ? Putain... oui."

Je grogne. Elle laisse échapper un léger rire, mais celui-ci se transforme rapidement en un gémissement.

"Oh mon Dieu..."

Elle pousse plus fort et me frotte plus vite. Je gémis si sauvagement que cela ressemble à un gémissement continu alors que ses doigts et sa cuisse me poussent par-dessus bord. Elle suit quelques secondes après mon orgasme et s'effondre sur moi, tremblante et gémissant dans mon oreille. Je détends ma tête sur le lit et halete pour reprendre mon souffle. Elle fait la même chose alors que nos deux doigts continuent d'effacer les répliques de nos orgasmes de nos corps fatigués. Elle soupire dans mon cou alors qu'elle s'effondre sur le côté droit de mon corps et embrasse légèrement ma peau, envoyant un frisson dans ma colonne vertébrale. Je la sens sourire contre mon cou à l'effet qu'elle a sur moi et retire soigneusement ses doigts de mon clitoris, je fais de même. Nous sommes restés allongés en sueur et épuisés pendant un bon moment et aucun de nous ne décide de bouger. Je ferme les yeux et savoure la sensation de son corps chaud contre le mien. Pensant qu'elle aurait déjà bougé, j'essaie de tourner la tête pour la regarder mais son visage était enfoui dans mon cou. Elle gémit doucement et se blottit plus près de moi, sa main gauche rentrée dans son corps et sa main droite posée légèrement sur mon épaule et sa jambe toujours entre les miennes. Mon bras était sous son corps et ma main était sur ses fesses et mon autre main sur le bas de son dos. Je gèle. Elle dormait... Elle s'est endormie sur moi. Qu'est-ce que je suis supposé faire? Faufiler? Ou devrais-je simplement m'allonger ici ? Elle a dit qu'elle voulait que je passe la nuit... même si je ne pense pas qu'elle voulait dire ça. J'ai une bataille interne avec moi-même jusqu'à ce que je décide finalement de m'éloigner d'elle. J'attrape soigneusement le poignet sur mon épaule avec deux doigts, je déplace son bras avec succès sur le côté. Je prends une profonde inspiration et déplace la main sur son dos vers sa hanche et bouge pour que mon bras puisse glisser sous elle et qu'elle soit sur le dos. Je soupire en voyant qu'elle dormait toujours paisiblement. Je commence à m'éloigner du lit mais m'arrête rapidement quand elle gémit doucement. Je regarde son visage et elle se lèche légèrement les lèvres, elle était à moitié réveillée. J'attends encore environ une minute pour quitter le lit et soupire quand je le fais avec succès. Je me dirige vers son tiroir et prends une culotte et un t-shirt. Notant avec un sourire qu'il y avait Pink Floyd dessus. Je lui jette un dernier coup d'œil avant de quitter la pièce, elle s'était recroquevillée dans les draps ébouriffés avec ses cheveux dorés répartis sur l'oreiller. Je souris, me mords la lèvre et descends les escaliers. Je vais dans la cuisine, me prépare un nouveau verre d'eau et entre dans le salon. I set my glass down after taking a few sips and grab the throw blanket from the couch, yawning in exhaustion. I was just going to take a nap. I wasn't safe to anyone if I fell asleep at the wheel if I drive home now. I lay down on the couch and quickly drift off into sleep.

----------------------------------------------------------

A loud bang from outside jolts me awake. It sounded like the slam of a car door, but it didn't sound too close. I open my eyes and it takes a second for them to adjust to the darkness. I look at the unfamiliar surroundings then finally remember I was sleeping on my history teacher's couch. I sit up and find my phone on the table. I click the home button, 10:47. I had slept almost 5 hours. I groan and rub the sleep from my eyes.

"Emily?"

I turn my head to see Kelly standing on the stairs with a confused look on her face in the cutest pair of matching Mickey mouse tank top and shorts. I give her the best smile I could at almost 11:00 at night.

"Oh...Hey."

I say, my voice hoarse with sleep. She tilts her head to the side.

"I thought you left when I didn't...why are you sleeping on the couch?"

She says curiously, finally putting the last 5 hours together. I look down at the couch briefly before looking back up to her.

"Umm, I didn't know if you wanted me to stay in the bed with you or not, so I decided to take a small nap before I drove home but it...umm...it ended up becoming a five-hour nap...Sorry, you probably want me out-I'll go grab my clothes."

I stand up and grab my phone.

"No. It's okay. I meant what I said at the school. You can spend the night."

She says quickly. I look at her and bite my lip. She catches onto my wariness.

"You don't have to, though. No pressure."

She says to reassure me. I really didn't want to drive home, I was still tired and my head was all clouded with sleepiness. As if on Que, I yawn and shiver slightly. I smile lightly.

"I guess it wouldn't hurt to spend the night."

I sit back down on the couch and I hear her let out a small chuckle.

"Uh-uh, you're not sleeping on the couch. My bed is open to you- but I do have a spare bed if you would rather not sleep with me."

I smile sweetly at her and stand up and walk to the stairs.

"Your bed sounds nice."

I say simply, giving her my answer. She smiles back.

"D'accord."

She turns and walks up the stairs with me following behind her. She slides into bed first and I slide in on the opposite side. It was awkward for a few minutes before she turned her body to face mine.

"Do you..."

She clears her throat.

"Do you cuddle?"

I turn my body to her and smile.

"Yes...why?"

Dis-je avec un petit rire. She bites her lip.

"I just...I haven't slept that good in a while and it's because cuddling has always helped...anyways, we don't-"

I interrupt her with a smirk.

"Would you like to cuddle with me, Kelly?"

She smiles and lets out a small grateful sigh. She wordlessly scoots closer to me and drapes her arm across my waist and moves her leg between my own. Since she was taller her chin rested comfortably on top of my head. I scoot closer until our ankles are locked together and my forehead is resting against her shoulder. She lets out a content sigh and I smile.

"Is this okay?"

I ask softly, my hot breath washing over her chest. I hold back a laugh as I see goosebumps erupt across her skin.

"This is good...thank you, Emily."

She says with genuine meaning. I sigh as I feel the pull of sleep overcoming me.

"Mmhmm, no problem."

I say vaguely. She giggles and I relax into her body. Just as I am about to fall asleep I hear her whisper 'goodnight'.

----------------------------------------------------------

I groan as I start to wake up. I was having such a great dream about my history teacher. I could feel the heat radiating between my legs as I recall the dream. I was at school and Kelly had met me in the classroom. She had suddenly stripped off all of her clothes and was only clad in what I knew as a strap on. She pinned me over her desk and shafted me hard and rough with the dildo, bringing me to a wonderful orgasm. It was oddly extremely arousing. Which is why I had woken up. I shift and realize a warm pair of arms are wrapped around my waist. I pull back slightly and smile as I am met with the lovely face of Kelly. I smile and take off my shirt as I come up with a devious plan. I lean forward once my shirt is off and press my lips lightly against hers. She doesn't stir and I move my lips to her neck. She moans softly and wraps her arms tighter around me. I smile and move my leg against her crotch. She starts to wake up and I move my lips to her chest.

"Kelly..."

I whisper softly as I pull down her tank top just enough to show one breast. She groans and opens her eyes as I wrap my lips around her nipple. She looks down with a furrowed brow.

"Emily...what are you doing?"

I smile and lean back up to kiss her softly.

"I had a really good dream."

I kiss her jaw and she moans with a smirk.

"Oh really?"

A smirk of my own spreads across my lips and I nip at the skin on the top of her breast. She gasps softly.

"Mmhmm. A really, really good dream."

I mumble against her skin as I pull down the other side of her tank top, revealing her other breast. She grabs her tank top and pulls it over her head. I drop my head back down and take her nipple into my mouth again and swirl my tongue around the sensitive nub of flesh. She gasps and arches her back.

"What about?"

She breathes hotly. I look up and give her a quick kiss before dropping my head to flick the opposite nipple. She moans and bites her lip. I pause to answer her and push her tank top up her body and she helps me take off the clothing. I flick the same nipple and she moans again.

"Toi..."

I suck lightly on her nipple before gently grazing my teeth across the nub of flesh. She gasps loudly and, dare I say, whimpers. I grin up at her.

"In the classroom..."

I see the corners of her mouth turn up into a pleased smirk before sucking on her other breast.

"With a sizable strap-on..."

She gasps softly. That caught her attention, not that I didn't already have it. She cups my cheek with one hand and leads my eyes up to her wide, surprised ones.

"You dreamed of me...wearing a...strap on?"

I blush and shrug shyly.

"I-It just popped into my dream and...it got me really hot from knowing how you could take me with such a thing. Really, fuck me. Ya know?"

I say softly and even a little innocently. I didn't think it was possible for her eyes to go darker but damn, do they go darker. She smiles slightly.

"Uh, yeah. I know what you mean."

I smile back then kiss her lightly on the lips.

"So...what do you think?"

She licks her lips slowly which makes me wetter. Her eyes fall down to my breasts as she answers me.

"As amazing as that sounds...you're just not ready for my strap on, Hon."

I pull back with my jaw dropped and my eyebrows raised. Why did she think I wasn't ready?

"Are you serious? You don't think I'm ready?"

She smiles sweetly and moves her hands up and down my back.

"Don't take it the wrong way, Em. I would love nothing more than to take you with my strap on..."

She trails off and bites her lip and glances down at my breasts.

"...but I want to go just a little slower with you."

She says as her eyes connect back with mine. I clench my jaw in anger.

"You did it with your other students, but you won't do it with me. Why? You don't think I'm experienced enough? Right?"

I push off of her angrily, planning to grab my shirt and walk out, but she wraps her arms around my waist, keeping me locked against her.

"No, no, no. That is definitely not what I meant. God, not even close, Em. You're the most experienced girl I have ever met. I meant you are different. So yeah, I want to take things slower with you."

I settle back on top of her and furrow my brow. Okay, I was not expecting that. I let a small smile spread on my lips.

"Okay, that...that makes sense."

She smiles back and kisses me lightly.

"I do have something we can use, though..."

I raise an eyebrow at her and she smiles mischievously. She rolls us over and presses me back into the bed with a hard kiss. I moan and kiss her back. She blindly reaches over to her nightstand and opens the drawer. She pulls back and grabs what she was looking for as I kiss her jaw.

"Will this work for you?"

I turn my head to her hand and bite my lip as I see her holding a 4-inch vibrator, I know my eyes were lighting up with excitement. She smiles at my reaction and kisses my cheek.

"It's no strap on, but I promise..."

She kisses my earlobe and flicks the arch of my ear with her tongue. I shiver and moan softly.

"I will make you cum so hard with this."

She whispers hotly against my ear. My breath catches and she moves her free hand and cups one of my breasts. I moan and arch my back into her hand. She smiles and nips at my earlobe. I move my hands to cup her face and shift so I can kiss her lightly.

"Please."

J'expire. I kiss her lightly again and she smiles. She kisses me harder and I moan. I move my hands to her shoulders and drag my nails down her back. She moans and sets the vibrator next to our bodies. She rests on her forearms next to my head. She moves her leg so her body is completely in between my legs. I move my hands down to her ass and receive an appreciative moan after squeezing her ass roughly. She pulls her legs up until her thighs are pressed against my own. She grinds down, pressing her pantie covered pussy against mine. I let out a moan and open my eyes. She looks down at me and bites her lip hard. She leans all of her weight on her left arm and moves a hand to my breast. She palms my breast roughly as she grinds down on me again. My breath catches and I push out a whimper. She smiles and moves her hand lower.

"So your dream made you all hot, huh?"

She says with a smirk. I nod my head as I feel her fingers tickle under my breast.

"Why don't you move your hand lower and see for yourself?"

I say with a small smile. She smirks and quickly moves her hand lower.

"Smart ass."

She says huskily against my lips. Je souris.

"You love my ass."

She smiles back with a soft chuckle, her fingers tracing the top of my panties.

"Your ass is amazing."

She agrees in a whisper against my lips. I smile briefly before pressing my lips firmly against hers. She moans and slides her hands into my panties. We both moan as her fingers touch my slick folds. I whimper and try to press harder into her hand. She runs her fingers up and down my slit, skillfully avoiding my clit as my hips grind up to find the certain sweet friction. I dig my fingers into her ass and grunt in frustration. Her lips turn up into a smirk against mine. She breaks the kiss and sits back on her heels. I bite my lip, my breathing heavy from the kiss and her teasing. She grabs my panties and pulls them down my legs, moaning quietly at the sight of my wet pussy. I part my legs for her. She looks up at my face with an effort and moves up my body. She kisses me softly then moves her mouth to my ear.

"I can either lay on your side and suck those beautiful nipples of yours or..."

She says huskily into my ear. I moan and shiver.

"Or?"

I say with a small lick across my lips after she waits to respond. She smirks and kisses my neck.

"Or...I can move down between those stunning creamy thighs and suck on your little clit."

My breathing hitches at her dirty words and I feel my clit start to throb at the thought of her warm soft lips around my clit. I gulp and answer her quickly.

"Uh, d-down...please go down."

She smirks and kisses my breast. I moan and spread my legs as far apart as I can, silently begging for her to touch me. She moves her lips down my stomach and stops just above my pussy. I lick my lips in anticipation and wait for her to touch me. She lightly, oh so lightly, kisses my pussy lips. I moan softly and manage to stay patient and not buck my hips. She hums in respect and runs her tongue up my slit. I moan louder. She moves her arms under my thighs and up my side's. I shiver and buck my hips up to her teasing mouth. I hear a hum coming from my right side and I open my eyes. A vibration makes contact with my nipple and I arch my back with gasp.

"Oh, Kelly..."

J'expire. She moans and moves the tip of the vibrator down my stomach, goosebumps rise on my skin. She pulls her mouth away from my pussy and brings the hand holding the vibrator out from under my thigh and presses it lightly against my pussy lips. I moan and look down at her. She licks her lips and smirks. She watches me closely as she pushes the vibrator into my entrance. My eyes flutter closed and a moan tears from my throat. She smiles smugly and kisses my thigh. Once the vibrator is at least an inch inside of me, she stops. I open my eyes and look down at her, my chest heaving with deep breaths. She looks up at me and licks her lips. She slowly lowers her mouth down to my clit and wraps her lips firmly around the sensitive bud. I moan loudly and arch my back, my hands come up and grip the pillow underneath my head. She pushes the vibrator deeper into me, all the way up to the hilt. I groan and buck my hips up to her face. I could feel my orgasm quickly rising with her lips sucking at my clit and her hand pushing the vibrator deep into me, only to pull out and do it again. I gasp for and grind against her face. She moans and raises herself up to her knees. The new position allows her to thrust faster into me. My eyes roll back in my head and a groan makes its way past my lips as I feel my orgasm rushing down on me. My hips thrust with each of her own thrusts, furiously trying to meet each stroke. My hands fly down to the bed sheets under me, my nails clawing at the satin fabric.

"Don't stop...please, don't stop Kelly."

I pant out, ending with a whimper. She releases her lips from the iron grip on my clit and looks up at me. My walls start to contract around her fingers and she kisses my thigh.

"Scream for me Emily. I want to hear you scream my name."

Her words make me gasp and arch my back even higher. Her lips re-attach themselves to my clit and I am pushed over the edge. My body tenses and shakes as my orgasm rocks my body, her lips and vibrator working magic on my pussy. My scream is stuck in my throat but after she moves her free hand to my ass and her nails bite into my flesh, my scream has no problem coming out of me. It was feral, animalistic and lustful. It was something I never thought would be able to come from myself. She growls in response and continues to pleasure me. That growl tells me she wasn't thinking of stopping just yet. My legs tremble and I feel another orgasm being coaxed from me. I let out a strangled high-pitched moan move my hand from the bed up to the headboard. My nails dig into the wood and I moan loudly. My second orgasm crashes down on me when she peeks out her tongue from those luscious lips and starts to flick the tip of her tongue over my clit. By this point, I had no more screaming left in me and I simply let out a defeated whimper. She releases my clit and lifts her head to watch me come down from my high. I suck in deep breaths and collapses against the bed, totally and utterly fucked. She had slowed down her thrusts and turned off the vibrator. I swallow hard and try to even my breathing. She gently pulls out the vibrator and a soft moan escapes my lips at the loss. She sets the vibrator down next to us and moves up my body. She kisses my chest softly then works her way up my neck.

"You look absolutely stunning when you cum and scream for me, Emily."

She pulls back and looks at me. I look back into her blue eyes. I let out an exhausted sigh and smile softly.

"That...was...amazing but... so damn exhausting."

She lets out a laugh and rolls me onto my side and scoots in behind me. I relax back into her body and she hesitantly wraps her arm around my waist. My eyes close and I feel myself drifting off into sleep.

"Goodnight"

I say softly. She nuzzles her face into my neck and a shiver goes down my spine.

"Goodnight Emily."

----------------------------------------------------------

I feel movement underneath me and I start to wake up. My eyes flutter open and I raise my head. I look down at the warm body I was laying half on top of. Kelly. I had an arm draped across her stomach and my legs wrapped around one of her own. I sigh and lay my head back down on her shoulder. I stay in a state of sleepiness as I lay with her. I had put back on my panties throughout the night from the fear of waking up and grinding against the woman next to me. I suddenly feel her hand move up and down my back. I groan softly and pull her in tighter. She relaxes into my hug but then we both remember who the other was and we pull back. I clear my throat and roll over onto my back.

"Good morning."

I say hoarsely. She grabs the comforter and pulls it up around her shoulders.

"Morning."

She says grumpily. Je souris.

"You're not a morning person, are you?"

She opens one eye and raises an eyebrow, her eyes glancing to the smile on my face. The look makes heat start to grow between my legs.

"You are?"

Je souris.

"Not usually."

She groans and closes her eyes again, she buries her face into the pillow. I smile and slide closer to her.

"I know how to make you a morning person..."

I whisper to her as I press my body against hers. She doesn't move but just scoffs in disbelief.

"Yeah, good luck with that."

I lick my lips and press them lightly to her exposed neck. She shivers and I move a hand to her hip. I roll her over so she is on her back and kiss her neck again. I move on top of her with one of my legs between hers. I run my hands under her sides and she moans. I lean down and take her nipple into my mouth, cupping the soft mound in my hand. She moans and arches up to my mouth. I suck on her nipple softly then switch to her other breast. She moans louder.

"Oh..."

I nip my teeth into her nipple and she moves a hand to my shoulder.

"Mmm, yessss."

She drawls out as I tug on her nipple with my teeth. She arches her back higher and her grip on my shoulder tightens.

"Oh mon Dieu..."

I release her nipple and kiss my way down her stomach. I lick my lips as I reach her pussy and immediately dive in. She pants and moans loudly as I tease my tongue around her clit.

"More. Emily. Fuck, give me more."

She growls out. I moan and suck her clit, hard. Her legs tremble at the intense pleasure, her hands flying down to my head to hold me to her pussy. I moan and decide to give her a hot, quick orgasm this morning. I raise two fingers up to her pussy and thrust them inside of her. She moans in surprise and her hips jump of the bed before being forced down by my free hand. She squirms under my hold, but I hold her down tight. Her back arches and her toes curl, her walls clenching tight around my fingers. I open my eyes to watch her cum. One hand moves to my hand on her hip and grips my hand tightly while her other hand tangles in my hair. I slow my sucking, eventually coming to a stop as her hips twitch in her aftershocks. I pull away as her fingers drop from my hair. She opens her eyes as I slide my fingers from her pussy. She moans and looks down to me. I take my fingers into my mouth and moan at the taste of her. She always tasted so damn good. I slide my hand out of her grip and make my way back up her body, her eyes trained on my chest. I dip my head down and suck her earlobe lightly, she moans.

"You taste amazing Ms. Harper."

I husk into her ear, unknowingly saying her formal name. She smiles and runs her hands up and down my back. I moan softly.

"You're not trying to play school in the bedroom, are you Emily?"

She says into my ear. I blush and pull back to look at her.

"I-I didn't....I just..."

I stumble. Obviously mentioning her formal name in the bedroom was wrong even if it was unintentional. She slides her hands into the panties and grabs my ass, making me gasp and push out the words I was trying to say.

"Kelly, I didn't mean to..."

I trail off as she gives me a smirk.

"Dis le encore."

I draw my eyebrows together in confusion. Her hands move up and around to my front to cup and squeeze my breasts. I moan and close my eyes as her fingers toy with my hard nipples.

"Moan it, Emily."

She tugs lightly on my nipples and I simply do as she asked.

"Ms. Harper."

I arch my back, pressing my breasts into her touch. She leans her head up and ghosts her lips across my neck. I moan and sit back then climb off the bed. She shoots me a confused look. I smile and sway my hips enticingly. She relaxes back into the bed and watches me undress. I teasingly slide my thumbs into the panties and pulls down on the right side. Her breathe hitches and she licks her lips. I pull the cloth back up over the recently exposed skin. She groans and furrows her brow in annoyance, her eyes find mine.

"Take them off."

Je souris. She was so damn demanding. Her stare burrows into me when she doesn't see me move.

"Oh, really? What are you gonna do about it if I don't?"

I say with a teasing smile. She narrows her eyes at me and tilts her head to the side, accepting my silent challenge of control.

"Don't test me Emily. Take off those damn panties."

I push down the left side of the panties to tease her and smile victoriously as she bites her lip.

"Make me."

I whisper quietly and seductively, snapping the clothing back up. Her suddenly dark, dark blue eyes snap up to mine from where they had wondered to my breasts. My knees nearly buckle at her stare. My confident posture and smile completely out the window. I gulp and shift on my feet. She gets off the bed and walks over to me. Her hand grabs the waistband of the panties and she pulls me roughly against her, eliciting a gasp from me. She moans softly as her naked body presses against mine, her lips barely an inch away from mine.

"Is this what you want? You want me to force you?"

She growls. I whimper, the low level of her voice was arousing by itself. I stare at her luscious lips and lick my own. My arousal completely ruining the panties I had put on. Before I can respond she jerks the panties, making our hips clash together.

"Huh?"

She presses again. I moan quietly and look into those dark blue fucking eyes.

"I said make me, didn't I?"

I say to her with sass. That was the last straw for her. She crashes our lips together, her tongue forcing its way into my mouth to teases my own tongue. I moan deeply and her hands move to my ass and squeeze hard. I whimper and her hands pull up, still cupping my ass, and I raise up to my tip-toes with a strangled moan. Her fingers dig mercilessly into my ass, making me whimper. She moans and breaks the kiss. Her hands come up to grip my hips, I had rested back to the flat of my feet, and she twirls us around so my back was facing the bed. She turns me around and pushes me forward, making me squeal in surprise as my front flops over onto the bed. She quickly stands behind my bent form over the bed. Her hands grips the panties and roughly pull them down my legs. I kick them away and she spreads my legs wider. Her hand comes up to cup my mound from behind and I whimper. She moans and presses her core against my ass.

"You're so wet Emily."

She leans over me and kisses my shoulders and back. I arch my back in pleasure and move my hand back to pull her tighter into me. She grabs my hand and slams it down on the bed back above my head.

"Keep your hands there."

I groan in frustration but then she moves her fingers and I groan for a whole different reason. Her fingers rub my clit lightly and I buck against her hand for more friction. I bite back the words that were trying to force their way out. She kisses my neck softly. I push back against her with a cry of desperation.

"Please, I want you so bad. Please."

I finally beg. She groans and nips at my earlobe, making me gasp.

"S'il te plait quoi?"

She says seductively. I quickly comply.

"Please, Ms. Harper. Fuck me-Ah! Yes! God yes, yes, yes."

I scream and arch my back. I feel her smile against my skin as she plunges her fingers in me faster. I grip the bed sheets in my fists and let out a whimpering moan.

"Fuck! Shit! Don't stop! Don't stop!"

Je crie. She fingers me harder, her knuckles pressing firmly against my pussy lips. I moan and feel myself nearing the edge. Suddenly she stands up straight and reaches underneath me from my front and rubs my clit. I jump in surprise on contact but quickly groan.

"F-Fuck! Oh yes! Ms. Harper, don't stop! I'm gonna cum! Yessss!"

My legs tremble as my orgasm crashes down on me; dur. My pussy tightens around her still thrusting fingers and my clit pulses under her relentless fingers. I let out a small squeal and pull on the sheets as my back arches. She doesn't stop and I'm thrown abruptly into another orgasm. I let out a strangled moan and my legs simply can't keep me up anymore. I rest most of my weight on the bed and she holds my bottom half up when she finally removes her fingers from my clit, her other fingers stopping inside of me. I pant hard for breath and moan softly. I came twice. She brought me to two orgasms. J'avale difficilement.

"Holy shit."

I pant out. Her hot breath washes over my slick back as she chuckles lightly, making goosebumps erupt across my skin. I open my eyes and raise my head to find that I had pulled off the bed sheet from one corner as she gently pulls out of me, making me shiver slightly. I blush and try to stand up on my own.

"Oh, crap. I pulled the sheet off."

We look at the sheet that had rolled off of one corner of the bed. She laughs and nods her head.

"I see that. Impressive."

I blush harder and bite my lip. Suddenly my stomach growls in hunger. I realize I hadn't eaten since the car ride here when I managed to snag a couple of cereal bars. How I hadn't gotten hungry is a mystery. She smiles and walks to the bathroom.

"If you want, I can make us some breakfast?"

I hesitate. Was this getting more personal than it should?

"I-I don't know. Maybe I should go?"

I say tentatively. She turns to me after putting on a black silk robe. It looked so hot on her. It ended mid thigh and fell apart near her chest, her cleavage obviously shown. I unconsciously bite my lip and she smiles.

"You obviously can leave wh

Articles similaires

Leçons apprises_(2)

J'entre dans la classe et prends place au milieu de la classe. Ma copine, Lacy, prend place à côté de moi. « Quoi de neuf fille ? » Elle demande. Hé! dis-je avec enthousiasme, peut-être trop avec enthousiasme. Ok déversement. « Renverser quoi ? Qui est-il? Qui est qui? dis-je avec un sourire narquois. La cloche sonne et un homme entre en fermant la porte derrière lui. Sauvé par le gong. Je pense à moi. Je regarde l'homme. Il est grand avec des cheveux blonds sales, des yeux bleus et très beau. Sexy je dois dire. Bonjour la classe. Je suis M. Miller. Je remplacerai...

2.2K Des vues

Likes 0

Rose, la maman seule

Rose Au cours des jours suivants, j'ai reçu des SMS des jumeaux. Helen me voulait plus que tout et était prête à me rencontrer n'importe où pour me le montrer. Rose m'a envoyé un SMS me demandant de me rencontrer et de discuter avant de me réunir avec l'une ou les deux de ses filles. Son deuxième texte m'a invité à la rencontrer. On m'a juste donné une adresse et une heure. Alors quand je suis arrivé, j’ai eu la surprise de me retrouver devant un salon de massage. Alors que je franchissais la porte, une jolie jeune femme hispanique m'a...

261 Des vues

Likes 0

Chambre Vierge

C'est la troisième histoire que j'écris pour ce site, et encore une fois, je m'excuse s'il y a des erreurs d'orthographe ou de grammaire, ou toute autre erreur d'ailleurs. J'aime beaucoup les commentaires et si vous souhaitez signaler des erreurs, faites-le de manière constructive, je ne réponds pas bien aux personnes qui critiquent ma ponctuation lorsque leur message est tapé en majuscules ou autre. Gardez à l’esprit que cette histoire est tout à fait vraie avec une très très petite quantité d’embellissement pour que l’histoire continue, alors ne postez pas en disant que cela ne pourrait jamais être vrai, car c’est...

263 Des vues

Likes 0

Jeux informatiques_(1)

Mandy Wilson était assise misérablement sur le siège passager tandis que la voiture de sa mère Carol suivait le gros camion de déménagement hors de Londres. Oh pour l'amour du ciel, remontez le moral, expira la femme plus âgée. Mandy, nous y allons et c'est tout ce qu'il y a à faire. Les mots ont simplement fait affaisser Mandy plus bas sur le siège et croiser ses bras de plus en plus étroitement sur une poitrine tout en courbes jusqu'à ce que ça fasse mal. Tu peux être un si petit bébé parfois, observa Carol. Mandy a répondu avec un grognement...

286 Des vues

Likes 0

Frères et sœurs curieux (partie 1)

Tout ce dont je me souviens vraiment de maman et papa quand j'étais jeune, c'était des cris et des bagarres. Nous vivions dans une petite maison qui n'avait pas beaucoup d'intimité, donc on pouvait toujours entendre les cris. Heureusement, ils ont divorcé quand j'étais jeune. Nous avons déménagé, ma sœur cadette, ma mère et moi-même. C'était difficile au début de ne pas avoir mon père dans les parages, mais je m'y suis vite habitué. De toute façon, j'ai toujours été plus attaché à ma mère. C'était ma petite sœur qui semblait avoir plus de mal, demandant papa beaucoup plus souvent que...

357 Des vues

Likes 0

Chatte

Chatte La ville de New York est composée de cinq arrondissements, équivalents aux comtés du reste de l'État. Les cinq arrondissements sont Bronx, Brooklyn, Manhattan, Queens et Staten Island. La ville de New York compte plus de 8,2 millions d'habitants. La région métropolitaine du Grand New York compte près de 19 millions d'habitants et se classe parmi les plus grandes zones urbaines du monde. C'est donc naturellement que ma fille a voulu y aller. Ma fille Amanda déteste son nom parce qu'il est trop prissy et approprié. Elle aime que ses amis l'appellent Acid. Elle a traversé sa jolie scène de...

2K Des vues

Likes 0

Chat érotique

Fille : Je promets que je reviendrai quand je pourrai et que la conversation ne sera peut-être pas aujourd'hui. Awe j'ai besoin de dormir mes parents viennent aujourd'hui et passent la nuit .. Et je sais que tu n'es pas là donc je vais t'écrire une petite chose visuelle que je veux faire l'amour le matin mais mon partenaire dort. Partenaire c'est vous ;) Homme : Ma bite est dure maintenant bébé.. Continue [b]girl : Nous sommes juste allongés dans notre lit et je suis nue depuis la veille. Vous portez un boxer. Je me réveille et je vois que tu me tournes le...

2K Des vues

Likes 0

Rachel baise le couple

Rachel baise le couple Un jour, je suis allée à une soirée chez des amis où une jeune rousse qui dansait a attiré mon attention ; la voir danser m'excitait. Je me suis approché d'elle et j'ai commencé à danser aussi, bientôt nous dansions ensemble. Après avoir dansé pendant un moment, nous nous sommes assis et avons commencé à parler. Je me suis présentée comme Rachel, elle m'a dit qu'elle s'appelait Jennifer. Après un moment de conversation, Jennifer et moi avons remarqué que la fête s'éteignait et que les gens partaient. Jennifer a demandé si elle pouvait rentrer chez elle puisque...

1.4K Des vues

Likes 0

Expérience sexuelle avec la mère de mon ami 2

Vibromasseur rabbit techno. Expérience sexuelle avec la mère de mon ami -2 S'il y en a plus d'un, il y a un moyen que vous devez faire pour les détourner complètement afin que je puisse avoir une chance de détruire les données. Je lui ai dit. Elle a répondu qu'est-ce que je dois faire? Il faut les provoquer pour des pénétrations multiples, pour qu'ils soient occupés à te baiser sans savoir ce qui se passe autour d'eux oooooh ! Non. Je ne peux pas faire ça, je ne peux pas résister à leurs putains de bites qui me pénètrent à la fois...

1.6K Des vues

Likes 0

REBONDISSANT

Karen tapota Steffi sur l'épaule et lui dit que Miss Peters voulait la voir tout de suite dans son bureau. Steffi a fini de boutonner son chemisier et a demandé : A-t-elle dit ce qu'elle voulait ? Non, répondit Karen alors qu'elle se dépêchait de sortir du vestiaire, elle n'avait pas l'air bouleversée ou quoi que ce soit, elle veut juste te voir ! Mon Dieu, marmonna Steffi, c'est l'heure du déjeuner et on me retient après le cours de gym, alors qu'elle ramassait sa serviette et ses vêtements de sport et les fourrait dans son sac à dos. Karen a...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.